Centre régional du livre en Limousin

Publications du CRL / Les ouvrages parus


 



Éditeurs en Nouvelle-Aquitaine : Répertoire 2017

Éditeurs en Nouvelle-Aquitaine : Répertoire 2017

« Le premier répertoire des éditeurs en Nouvelle-Aquitaine est sorti en janvier 2017. Il vous permet de découvrir près de deux cents maisons d’édition réparties sur tout le territoire de notre nouvelle région.
Cet outil est destiné aux professionnels du livre et à tous les curieux de la richesse éditoriale de la région.
Coordonné par le CRL en Limousin, il a été réalisé en étroite collaboration avec le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes et l’agence Écla. »

Publié en 2017.
Format : 115 x 210 mm, 210 pages, ISBN : 978-2-9530958-2-1.
Hors commerce.


Téléchargez le répertoire au format PDF.



Éditeurs en Limousin : Répertoire 2013

Éditeurs en Limousin : Répertoire 2013

« En proposant ce nouveau répertoire des éditeurs installés en Limousin, le Centre régional du livre (CRLL) répond à l’une de ses missions essentielles et à une nécessité. En effet, le paysage éditorial ayant bien évolué depuis 2005, date de publication du dernier ouvrage de ce type, une mise à jour s’imposait. Les structures menant une activité éditoriale professionnelle y sont présentées de la manière la plus exhaustive, en dépit de l’absence de deux éditeurs qui n’ont pas souhaité y figurer.
La première partie est consacrée à ceux dont l’édition est la première – et souvent l’unique – activité. La deuxième présente les éditeurs de livres d’artistes. La troisième, les structures pratiquant régulièrement l’édition mais dont celle-ci n’est pas l’activité principale. Dans la quatrième partie, enfin, on trouvera des revues à parution régulière.
De quatre-vingt-cinq en 2005, le nombre des éditeurs en Limousin s’élève aujourd’hui à quatre-vingt-dix-sept. On peut noter que les éditeurs à part entière – c’est-à-dire ceux dont l’édition est la principale activité – sont ceux dont le nombre a le plus augmenté : si quatre sur vingt-huit décomptés précédemment ont suspendu ou arrêté leur activité éditoriale, en revanche dix-sept nouvelles structures ont créé leur entreprise en Limousin ou sont venues s’y installer. Il est intéressant, par ailleurs, de constater que la palette éditoriale s’est élargie : la littérature (dont la poésie) et le patrimoine régional (artistique et littéraire) continuent d’occuper une place importante, mais nous pouvons aussi découvrir des livres de voyage, de sciences humaines, de jeunesse, en braille, ou sous forme numérique.
Tous ces éditeurs peuvent se reconnaître dans la Charte nationale des éditeurs en région (initiée par la FILL – Fédération interrégionale du livre et de la lecture) qui implique, entre autres critères professionnels, “la signature avec l’auteur d’un contrat à compte d’éditeur (contrairement au contrat à compte d’auteur où l’auteur doit verser à l’éditeur une somme d’argent afin que ce dernier fabrique, publie et éventuellement diffuse son œuvre) prévu par le Code de la propriété intellectuelle, de rémunérer l’auteur selon le pourcentage prévu par le contrat signé…”
La principale ambition de ce répertoire est de faire connaître cette richesse éditoriale, le talent et les réalisations des auteurs et artistes qui en sont le cœur, de les partager avec tous – bibliothécaires, libraires, organisateurs de salons et manifestations littéraires – et à destination d’un large public.
Sa publication s’inscrit dans le cadre du Contrat de progrès pour l’économie du livre (CPEL) initié par la Région Limousin et le ministère de la Culture – DRAC du Limousin. […] » (Jean Péchenart, président par intérim, et Marie-Laure Guéraçague, directrice du Centre régional du livre en Limousin, Avant-propos)

Publié en 2013.
Format : 200 x 150 mm, 198 pages, ISBN : 978-2-9530958-1-4.
Prix public : 10,00 euros (+ 3,30 euros de frais de port).




Guide de balades littéraires en Limousin

Guide de balades littéraires en Limousin

On associe souvent Jean Giraudoux à Bellac, George Sand à la Creuse ou Colette à la Corrèze : région de naissance, de passage ou de vie de bon nombre d’écrivains, le Limousin est aussi une région privilégiée pour les balades et les randonnées de pleine nature.
Ce Guide de balades littéraires en Limousin met donc à l’honneur des auteurs majeurs du patrimoine littéraire de la région par le biais d’une vingtaine de sentiers de randonnée, de balades en ville et de circuits en voiture.
Partez sur les traces des auteurs :
Simone de Beauvoir, Colette, Marcelle Delpastre, Marcelle Tinayre et les troubadours limousins en Corrèze.
Paul-Louis Grenier, Jean Guitton, Marcel Jouhandeau, Maurice Rollinat et George Sand en Creuse.
Jean Blanzat, Georges-Emmanuel Clancier, Jean Giraudoux, Robert Margerit et Le Père Castor en Haute-Vienne.

« Le Guide de balades littéraires en Limousin que vous allez découvrir est un livre d’un genre assez nouveau, puisque c’est à la fois un topo-guide proposant une vingtaine de promenades et une présentation d’auteurs majeurs du patrimoine littéraire. Lecteurs amoureux de la nature et randonneurs curieux trouveront, je l’espère, l’occasion rêvée d’une double découverte : découverte d’un lieu à travers le prisme de l’imaginaire d’un auteur, découverte d’un écrivain dans le rapport intime qu’il entretient avec un lieu.
Sites emblématiques du tourisme en Limousin (Curemonte, les Pierres jaumâtres, Limoges, Uzerche, Fresselines…), les itinéraires proposés pour des randonnées pédestres ou des balades en ville ont été perçus de manière singulière par les écrivains qui, par leurs textes, leur ont donné une autre vie, une autre image. C’est à cette navigation entre le lieu réel et le lieu transformé par la littérature que nous vous invitons. On sait bien que marcher aère l’esprit, que la promenade favorise la pensée et une sorte de “vagabondage mental”. Laissons-nous bercer par les textes des auteurs et cheminons sur les traces des sites qui ont nourri leur imaginaire.
Arpenter les sentiers du Limousin, c’est sans doute la plus belle manière d’appréhender la richesse et la diversité de ses paysages ; découvrir un auteur en même temps que les lieux où il a puisé son inspiration, c’est aussi une belle façon d’approcher un écrivain et une œuvre.
Ce Guide est le fruit d’un travail long et patient de l’équipe du Centre régional du livre en Limousin qui a bénéficié du concours, pour mener ce projet à terme, des professionnels du livre en région, des associations d’amis d’auteurs et de nombreux passionnés du patrimoine littéraire. Ce livre est aussi né d’une collaboration fructueuse avec les différentes associations de randonnées pédestres, les organismes chargés du développement touristique et les communes concernés. Ce sont finalement plus de deux cents personnes qui ont été associées de très près ou de plus loin à la présente édition.
Pour dresser une cartographie littéraire plus complète du Limousin, il nous faudrait travailler avec les écrivains d’aujourd’hui et inventer avec eux un nouveau Guide de balades littéraires. La richesse et la diversité des écritures et des auteurs contemporains nous y invitent fortement. » (Jean-Pierre Jacquet, président du Centre régional du livre en Limousin, Avant-propos)

Publié en 2007 – début 2008.
Format : 115 x 210 mm, 104 pages, ISBN : 978-2-9530958-0-7.
Prix public : 12,00 euros (+ 2,45 euros de frais de port).


Nous vous invitons à visionner deux reportages sur le site de la télévision associative Corrèze Télévision d'après le Guide de balades littéraires en Limousin :
- Le permier reportage traite des trouvadours et de Marcelle Delpastre, avec un long entretien à Germont avec Jan dau Melhau.
- Le second reportage nous mène sur les traces de Colette, Marcelle Tinayre et Simone de Beauvoir.


Correspondance : Art postal en milieu pénitentiaire

Correspondance : Art postal en milieu pénitentiaire

« En 2006, le Centre régional du livre en Limousin a travaillé en direction des détenus sur le thème de la correspondance en proposant aux quatre établissements pénitentiaires du Limousin (maisons d’arrêt de Limoges, Tulle et Guéret et Centre de détention d’Uzerche) des ateliers d’art postal.
Le résultat est saisissant. À partir de journaux d’actualité, de revues, de publicités, d’invitations et de nombreux autres supports qui circulent tous les jours dans nos mains, les prisonniers, utilisant principalement la technique du collage, nous ont renvoyé leur image, leur perception, leur vision de notre société. L’acuité du regard, l’humour, mais aussi la poésie, le rêve, la créativité de ces personnes incarcérées nous frappent d’autant plus que nous n’avons pas l’habitude de les lire, de les entendre.
La qualité graphique des productions (des centaines de cartes réalisées et postées par les prisonniers), conjuguée à la force de leurs messages et à leur charge émotionnelle, devait conduire à prolonger ce travail par une série d’expositions et par la publication de ce catalogue. »
Ce recueil est constitué des travaux de prisonniers réalisés lors d'ateliers dirigés par Chrytèle Lerisse, Rémy Pénard et Joël Thépault.
Avant-propos d'Axelle Roze, préface de François Boullant.

Publié en 2006.
Format : 200 x 150 mm, 95 pages, ISBN : 2-9506229-9-2.
Prix public : 7,00 euros (+ 2,45 euros de frais de port).

Retrouvez la rubrique de ce site consacrée à la Mission prisons du Centre régional du livre en Limousin.


Écritoir

Écritoir (tome 1) : Ouverture,
atelier d’écriture à la Maison d’arrêt de Tulle


« Un “écritoir” n'existe pas. Du moins pas orthographié tel quel. C'est un néologisme, un jeu de mots et cela paraît de circonstance puisque le principe même de l'écriture est de jouer avec le langage, quand jouer signifie encore inventer, découvrir, surprendre, se défouler, batailler parfois. Écritoir parce que, en prison, la communication passe en majeure partie pas l'écrit : correspondance, convocations, cantinage et demandes diverses. Autre lieu, pour les plus “chanceux” des détenus, est le parloir, espace occasionnel de rencontre et de dialogue avec autrui.
L'atelier d'écriture, évidemment moins vital, partage avec le parloir cette vertu essentielle : il est un lieu de rendez-vous avec l'extérieur, matérialisé par l'écrivain venu l'animer.
Là, à la simple écoute se substitue vite l'échange — avant enfin, peu à peu, que l'expression ne devienne écrite. L'important est dès lors que cette parole soit répercutée et entendue, qu'elle ne soit pas que rumination silencieuse et solitaire qui, quand bien même aurait-elle une qualité artistique, n'apporterait guère plus que celle du quotidien. C'est pourquoi chaque détenu ayant participé à l'un des ateliers a ici au moins un texte publié, qui restera, qu'il pourra relire, faire lire à ses proches, dont il pourra se vanter et c'est tant mieux.
Sans ces Écritoir, les ateliers d'écriture auraient à coup sûr perdu de leur valeur aux yeux des participants, donc de leur intérêt, donc de leur qualité, donc finalement de leur utilité. » (Franck Villemaud, Avant-propos)
Ce recueil est constitué des textes de prisonniers écrit lors d'un atelier d'écriture animé par Claude Held.
Illustrations de Maria Tzvetkova.

Publié en 2001.
Format : 120 x 120 mm, 69 pages, ISBN : 2-9506229-3-3.
Prix public : 6,10 euros (+ 1,55 euros de frais de port).

Retrouvez la rubrique de ce site consacrée à la Mission prisons du Centre régional du livre en Limousin.


Écritoir

Écritoir (tome 2) : Territoires,
atelier d’écriture à la Maison d’arrêt de Guéret


« Ce dernier mercredi, Claire a demandé aux détenus de faire le bilan de l'atelier, par écrit, et puisqu'il y a toujours des règles en écriture, en cinq mots, ni plus ni moins. Thierry, Jean-Pierre, Alain, Maurice et Roland se sont alors penchés sur leur feuille et, durant quelques minutes, assez peu en fait, les mots semblant leur venir avec l'évidence, ils se sont pliés à l'exercice.
Trois mois durant, à raison d'une séance par semaine, ils avaient écrit leur histoire, leurs racines, leurs lieux de passage, de sommeil ou de rêve, leurs attaches, sentimentales ou géographiques, passées ou présentes. Parfois, dans l'énumération brute, ailleurs dans la poésie, le jeu, l'historiette. Peu à peu, ils ont ainsi cerné leurs territoires, titre qui s'est rapidement imposé au recueil de leurs textes […]. » (Franck Villemaud, Avant-propos)
Ce recueil est constitué des textes de prisonniers écrit lors d'un atelier d'écriture animé par Claire Sénamaud.
Illustrations de Maria Tzvetkova.

Publié en 2001.
Format : 120 x 120 mm, 69 pages, ISBN : 2-9506229-4-1.
Prix public : 6,10 euros (+ 1,55 euros de frais de port).


Retrouvez la rubrique de ce site consacrée à la Mission prisons du Centre régional du livre en Limousin.


Écritoir

Écritoir (tome 3) : La Théorie d’extraction utile,
atelier d’écriture à la Maison d’arrêt de Limoges, Quartier hommes


« Un écrivain, une maison d'arrêt, des détenus, une rencontre, des rencontres, des mots, telles sont les composantes de base du projet de mise en place d'ateliers d'écriture en milieu carcéral. Autant d'éléments définissant également le contexte d'un parloir de prison, d'où le jeu de mots nous ayant menés à donner le titre Écritoir aux recueils des textes produits lors de ces ateliers.
Petit à petit, Écritoir est devenu le nom résumant le projet, puis finalement celui d'une collection d'ouvrages qui a vu naître des œuvres aussi riches et variées que Ouverture, Territoires et maintenant La Théorie d'extraction utile, qui précède de très peu Balades, quatrième et dernier tome de la série. » (Franck Villemaud, Avant-propos)
Ce recueil est constitué des textes de prisonniers écrit lors d'un atelier d'écriture animé par Sylvie Granotier.
Illustrations de Maria Tzvetkova.

Publié en 2001.
Format : 120 x 120 mm, 45 pages, ISBN : 2-9506229-5-X.
Prix public : 6,10 euros (+ 1,55 euros de frais de port).


Retrouvez la rubrique de ce site consacrée à la Mission prisons du Centre régional du livre en Limousin.


Écritoir

Écritoir (tome 4) : Balades,
atelier d’écriture à la Maison d’arrêt de Limoges, Quartier femmes


« Elles, elles sont là-bas, et moi je n'y suis pas… enfin, pas souvent. J'y vais de temps en temps, mais pas longtemps, c'est pas comme elles.
Quand on se voit, on a juste le temps de quelques regards, de quelques mots échangés et de quelques larmes retenues sur le bord des paupières. Enfin, pas toujours.
Elles, me disent toujours qu'elles ne peuvent rien apporter aux autres, et pourtant, si elles savaient combien il y a d'humanité dans les quelques mots et regards échangés. Et puis moi, quand je sors, je parle d'elles, je raconte comme elles sont riches, riches et déchirées, c'est ma façon à moi de les laisser exister à l'extérieur.
Exister à l'intérieur, c'est beaucoup plus difficile car pour exister vraiment, il faut pouvoir oublier, ne serait-ce que quelques secondes, pouvoir mettre entre parenthèses ; des fois c'est impossible. Et pourtant, quand cela arrive, quand un éclat de rire éclate, quand un sourire apparaît, la vie renaît, oui c'est ça, elles veulent une renaissance, une autre vie, une nouvelle vie.
Mais le combat est disproportionné : des mots contre des barreaux ! Elles, je voudrais leur donner des ailes, des ailes dans la tête pour pouvoir rêver en toute liberté.
Tiens, c'est bientôt Noël. Qu'est-ce que ça veut dire pour elles, Noël ? Est-ce que l'on peut parler de Noël avec elles sans être cruel ? Noël avec elles mais sans elles ! Noël avec ailes ou sans ailes. Peut-on exister sans ailes ?
Que les quelques mots partagés deviennent des anges ailés pour les aider à vivre, fières face à la terre entière, dignes et belles, elles qui sont là-bas où moi je ne suis pas… enfin, pas souvent, moi dans ma tête, je suis avec des ailes mais je suis aussi souvent avec elles. » (Jean-Claude Botton, Avant-propos)
Ce recueil est constitué des textes de prisonnières écrit lors d'un atelier d'écriture animé par Jean-Claude Botton.
Illustrations de Maria Tzvetkova.

Publié en 2001.
Format : 120 x 120 mm, 45 pages, ISBN : 2-9506229-6-8.
Prix public : 6,10 euros (+ 1,55 euros de frais de port).


Retrouvez la rubrique de ce site consacrée à la Mission prisons du Centre régional du livre en Limousin.


Écritoir

Les quatre tomes d’Écritoir réunis dans un coffret.

Format : 120 x 120 mm, ISBN : 9506229-7-6.
Prix public : 18,30 euros (+ 2,45 euros de frais de port).


Retrouvez la rubrique de ce site consacrée à la Mission prisons du Centre régional du livre en Limousin.


Bibliothèques Lieux d'art contemporain

Bibliothèques / Lieux d’art contemporain : Quels partenariats ?

« Du 30 août au 2 septembre 1999 se tenait, sur les rives du lac de Vassivière, une université d'été intitulée Les bibliothèques et la sensibilisation à la création artistique contemporaine. Organisée par la Fédération française pour la coopération des bibliothèques, des métiers du livre et de la documentation, avec le soutien conjoint de la Direction du livre et de la lecture et de la Délégation aux arts plastiques, elle accueillait 80 participants représentant aussi bien les bibliothèques que les structures dédiées à l'art contemporain.
Une meilleure sensibilisation des publics à la création contemporaine était une des préoccupations centrales des professionnels présents.
Les bibliothèques publiques sont les services culturels qui connaissent la plus forte fréquentation. Elles ont un rôle essentiel à jouer en la matière en permettant notamment à leurs usagers de consulter des ouvrages et des catalogues sur l'art contemporain, en enrichissant leurs collections par des livres d'artistes, ou parfois même en gérant des artothèques.
Des liens indispensables entre les structures diffusant des créations contemporaines et les bibliothèques restent à développer pour faciliter l'accès du plus grand nombre à l'art contemporain (présentation d'œuvres dans les bibliothèques en relation avec leurs collections, programmation de vidéos d'art, réalisation de mallettes pédagogiques…).
Cette université d'été a permis pour la première fois à des professionnels des deux secteurs de présenter leurs actions respectives et réfléchir ainsi aux partenariats à mettre en place pour asseoir une véritable politique de coopération.
Ce guide pratique construit à partir de différentes interventions entendues lors de cette université d'été n'a d'autres ambitions que de contribuer à poser les premiers jalons de ce partenariat. » (Le comité de rédaction, Introduction)

Publié en 2001 (coédité avec la FFCB-mld, devenue FILL, Fédération interrégionale du livre et de la lecture).
Format : 170 x 240 mm, 142 pages, ISBN : 2-907420-79-8.
Prix public : 13,70 euros (+ 3,30 euros de frais de port).



De l'illettrisme aux pratiques culturelles

De l’illettrisme aux pratiques culturelles

« Qu'advient-il des personnes en situation d'illettrisme, qui viennent d'accéder à la lecture et à l'écriture, en matière de pratiques culturelles ? Réciproquement, en quoi les pratiques culturelles, dans leur diversité, participent-elles aux actions de lutte contre l'illettrisme ? Les réponses apportées à ces questions devraient rendre plus opérationnelles les actions menées en direction des publics défavorisés et, par leur prise en compte, tendre à accroître l'accès d'un plus grand nombre à la culture. »

Publié en 2000 (coédité avec l’AFPA / ERPL et le Conseil général de la Haute-Vienne / BDP).
Format : 150 x 210 mm, 120 pages, ISBN : 2-914316-00-3 (AFPA / ERPL), 2-9506229-2-5 (ALCOL-CRLL),
2-9508268-1-4 (BDP).
Prix public : 18,30 euros (+ 2,45 euros de frais de port).



 


Pour tout renseignement et toute commande :
CRL en Limousin
13, boulevard Victor-Hugo,
87000 Limoges
tél. 05 55 77 47 49, fax 05 55 10 92 31.


Les derniers numéros de la revue Machine à feuilles : Revue du livre et de la lecture en Limousin sont encore disponibles (4,50 euros franco de port).
Pour consulter le sommaire de l'ensemble des numéros, nous vous invitons à rejoindre la rubrique « Machine à feuilles ».


Affiche sur la "Classification décimale de Dewey", réalisée par Yann Fastier et Marianne Peyronnet

Le Centre régional du livre en Limousin est éditeur d'une affiche reprenant la classification de Dewey.
En plus de ses qualités décoratives, ce document technique (au format 60 cm x 60 cm) constitue un véritable aide-mémoire pour quiconque doit recourir aux codes de classement des ouvrages des bibliothèques.
Cette affiche sur la « Classification décimale de Dewey », conçue par Yann Fastier et Marianne Peyronnet, est donc disponible auprès du CRL en Limousin au prix de son envoi (se renseigner au 05 55 77 47 49).


Le Centre régional du livre a notamment pour mission de mener des études sur la situation de la filière du livre en Limousin. Il en publie donc règulièrement les résultats sous la forme d'états lieux.
Retrouvez la rubrique de ce site qui leur est consacrée.