ALCA* – Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges

* Née de la fusion d’Écla, du Centre régional du livre en Limousin 
et du Centre régional du livre et de la lecture en Poitou-Charentes


Feuilles reçues (mise en ligne en 2006)


 



Jour au-delà

Jour au-delà
,
de Gérard Bocholier,
Rougerie éditeur, 2006,
78 pages, 13,00 euros, ISBN : 2-85668-126-3.

Avec ce dix-huitième recueil de poésie, en trente ans d’écriture et de critique littéraire (la bonne et exigeante revue ARPA, dont il est directeur, publie cet automne son quatre-vingt-dixième numéro !), Gérard Bocholier a choisi une certaine noirceur pour accompagner son retour chez Rougerie éditeur :
« Nos yeux s’emplissent
De feuillées d’encre
Le cœur tendu
Vers ce qui gronde
Gorge éraillée
Par ce qui rampe »
Un rapide coup d’œil à la table des poèmes donne le ton : Dans ma prison, Confiance à la nuit, Une blessure
Pour autant, l’auteur, authentique poète, distingue encore le « Jour au-delà »… Ces textes représentant sans doute une manière aussi pudique que clairvoyante de dire le monde qui nous entoure :
« Noblesse nous dit-on
Rois de déréliction
Taupes couronnées ».

Le site des Éditions Rougerie :
www.editions-rougerie.fr

Les critiques archivées de Rougerie éditeur.




Nouvelles du temps

Nouvelles du temps
,
de Camille Sansterre,
préface de Michel Besnier,
Rougerie éditeur, 2006,
64 pages, 11,00 euros, ISBN : 2-85668-122-0.

« La poésie de Camille Sansterre donne un plaisir de reconnaissance et un plaisir de découverte, inséparablement mêlés comme les composantes d’une saveur, âcre et fruitée. » (Michel Besnier, extrait de la préface)
Recueil fort et dense, Nouvelles du temps tranche avec fermeté dans ce qu’on appelle « la poésie du quotidien ». Le verbe est haut et audacieux, « Le corps est une punition à copier cent ans ».

Le site des Éditions Rougerie :
www.editions-rougerie.fr

Les critiques archivées de Rougerie éditeur.




Une belle au Bois dormant

Une belle au Bois dormant
,
de Jean-Jacques Kihm,
Rougerie éditeur, 2006,
87 pages, 12,00 euros, ISBN : 2-85668-124-7.

Comme il le fait pour Saint-Pol-Roux, Rougerie éditeur continue patiemment et avec ténacité d’éditer l’œuvre de Jean-Jacques Kihm (1923-1970), avec le soutien de l’Association des amis de Jean-Jacques Kihm et la Médiathèque de l’Agglomération troyenne (Aube) et le concours de la Maison du Boulanger — Centre culturel de Troyes.
Une belle au Bois dormant estune pièce de théâtre en trois parties montée en 1963 au Festival de Troyes.
Pour faire mieux connaissance avec cet auteur, on pourra utilement se référer à l’essai biographique de Claude Chevreuil paru chez le même éditeur en 2000 :
Jean-Jacques Kihm ou la passion maîtrisée
.

Le site des Éditions Rougerie :
www.editions-rougerie.fr

Les critiques archivées de Rougerie éditeur.




Propos notés en ramassant des aiguilles de pin

Propos notés en ramassant des aiguilles de pin
,
de Gaspard Hons,
Rougerie éditeur, 2006,
73 pages, 12,00 euros, ISBN : 2-85668-121-2.

Gaspard Hons a pris des notes lors d’une résidence d’auteur à Rome. Il nous offre ces propos, sortes de maximes poétiques plaisantes, drôles, graves et toujours surprenantes. Entre pensées philosophiques et jeu sur les mots, l’auteur marche sur son fil :
« ne viens qu’une fois, si tu reviens tu oublieras la première
je m’accroche à la surface, mais je vis
en dessous ».

Le site des Éditions Rougerie :
www.editions-rougerie.fr

Les critiques archivées de Rougerie éditeur.




Le Corps étoilé

Le Corps étoilé
,
d'Ingrid Auriol,
Rougerie éditeur, 2006,
66 pages, 12,00 euros, ISBN : 2-85668-120-4.

Après plusieurs publications en revues, Ingrid Auriol publie ici son premier recueil, une plongée dans un corps en exil.
Les poèmes qui constituent ce recueil sont extrêmement variés, limpides parfois, complexes souvent. Le corps désirant est-il douloureux en l’absence de l’amant ? Les souvenirs passés ont-ils marqué ce corps ? L’ensemble est surprenant, touchant, d’une grande diversité de style, de ton, de thème.

Retrouvez Ingrid Auriol dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des Éditions Rougerie :
www.editions-rougerie.fr

Les critiques archivées de Rougerie éditeur.




Recettes de la Voie romaine

Recettes de la voie romaine
,
de Magali Ballet et Gérard Laplace,
À pierre vue
(Collection « La géraphie »), 2006,
24 pages, ISBN : 2-9526052-0-3.

Jamais livre ordinaire ne sort de La Cheirade. C’est à nouveau un petit ouvrage attachant, drôle, sensible et érudit que nous donne l’association À pierre vue avec ces Recettes de la Voie romaine. Nous y voyons le fruit d’un vagabondage intelligent. C’est en effet en vagabondant, saison après saison, au sein des paysages creusois, que Gérard Laplace trouve les plantes qu’il nous propose de cuisiner. Vagabondage doublé d’une lecture attentive des travaux récents d’archéologie et de botanique, et agrémenté d’une plongée sensible dans la mémoire de la cuisine familiale.
Finalement, le livret est d’une lecture des plus agréables. Magali Ballet y montre quatre photos de quatre chemins creux ou plats, on pourra à loisir s’essayer aux quatre recettes proposées en pages centrales et lire avec délice la prose toujours étonnante de Gérard Laplace.

Retrouvez Gérard Laplace dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Les critiques archivées de À pierre vue.




Les petits quarts d’heure impitoyables de Van Gogh : Le livre de La main courante

Les petits quarts d’heure impitoyables de Van Gogh : Le livre de La main courante
,
de Pierre Courtaud,
Collection La main courante, 2006,
55 pages, 13,00 euros, ISBN : 2-913919-26-X.

Pierre Courtaud pose son regard d’écrivain sur son travail d’éditeur. Pour les vingt ans de sa Collection La main courante, il « construit ce nouveau livre à la manière d’un jeu, un jeu de dominos, en juxtaposant chaque mot, chaque membre de phrase afin d’obtenir un texte entièrement à part, l’ensemble constituant une sorte d’anthologie fictionnelle… »

Les critiques archivées
de Collection La main courante
.




Mémoire et culture

Mémoire et culture
,
sous la direction de Claude Filteau et Michel Beniamino,
PULIM (Presses universitaires de Limoges)
(Collection « Francophonie »), 2006,
534 pages, 28,00 euros, ISBN : 2-84287-377-7.

Ces actes du colloque international de Limoges de décembre 2003 forment une somme considérable d’articles pluridisciplinaires (histoire, littérature, sémiotique, anthropologie, sociologie…) autour de la question de la mémoire et concourent finalement à cerner ce que pourrait être une anthropologie culturelle de la mémoire. Les trois premiers articles portent sur le Limousin : Michelet et l’École de Brive, les romans régionalistes et l’écriture mémorielle de Pierre Bergounioux.

Retrouvez Michel Beniamino dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Retrouvez Claude Filteau dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des PULIM : www.pulim.unilim.fr

Les critiques archivées
des PULIM (Presses universitaires de Limoges)
.




Reconversions militantes

Reconversions militantes
,
textes réunis par Sylvie Tissot,
avec Christophe Gaubert et Marie-Hélène Lechien,
avant-propos d'Yvon Lamy,
PULIM (Presses universitaires de Limoges)
(Collection « Sociologie et Sciences sociales »), 2005,
282 pages, 25,00 euros, ISBN : 2-84287-370-X.

Fruit du premier colloque organisé par le jeune département de sociologie de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Limoges, cet ouvrage présente une douzaine d’articles autour du thème des reconversions militantes (syndicales, politiques…). L’ensemble des contributions est de très bonne tenue. Les « professionnels » de la culture préoccupés de développement social liront avec intérêt l’article de Vincent Dubois intitulé « Du militantisme à la gestion culturelle ».

Retrouvez Sylvie Tissot dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des PULIM : www.pulim.unilim.fr

Les critiques archivées
des PULIM (Presses universitaires de Limoges)
.




Être architecte : Les Vertus de l'indétermination : De la sociologie d'une profession à la sociologie du travail professionnel

Être architecte : Les Vertus de l'indétermination : De la sociologie d'une profession à la sociologie du travail professionnel
,
d'Olivier Chadoin,
PULIM (Presses universitaires de Limoges)
(Collection « Sociologie et Sciences sociales »), 2006,
384 pages, 25,00 euros, ISBN : 2-84287-422-6.

« La sociologie, des professions et du travail, des architectes pointe généralement la faiblesse de la cohésion professionnelle de ce groupe et ses difficultés à faire valoir une "compétence" spécifique lui permettant de maintenir et d’imposer clairement sa position dans la division sociale de l’acte de construire. Pourtant les architectes maintiennent leur place dans ce champ. Ils auraient même plutôt tendance à y développer une "multipositionnalité". Ce livre propose donc d’abandonner la volonté de caractériser la "compétence" ou "l’identité professionnelle" des architectes, pour comprendre comment ils parviennent à maintenir leur présence dans l’univers de la construction. Comment le titre d’architecte et les conceptions qui lui sont associées fonctionnent comme un capital mobilisable par ces derniers pour poursuivre leur existence et se maintenir comme "professionnels".
L’hypothèse centrale de l’ouvrage est que, loin d’une "déprofessionnalisation" ou d’une "mutation d’identité", les architectes font montre d’une grande faculté d’adaptation liée au capital symbolique attaché à leur titre. Cette mobilisation du groupe professionnel pour maintenir et faire valoir sa place est décrite sous le terme de "travail professionnel" entendu comme un regard sur les pratiques renvoyant à deux dimensions : à la fois travail de production du bâti architectural et travail de production d’une identité professionnelle, celle d’architecte. » (Presses universitaires de Limoges)

Retrouvez Olivier Chadoin dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des PULIM : www.pulim.unilim.fr

Les critiques archivées
des PULIM (Presses universitaires de Limoges)
.




Retour sur Bonne pensée du matin de Rimbaud

Retour sur
Bonne pensée du matin de Rimbaud
,
de Claude Zilberberg,
PULIM (Presses universitaires de Limoges)
(Collection « Nouveaux actes sémiotiques »,
n°107-108), 2006,
74 pages, 10,00 euros, ISBN : 2-84287-417-X.

« Ce numéro des "Nouveaux actes sémiotiques" est un objet sémiotique, c'est-à-dire une différence. Il analyse à quelques décennies d'intervalle le même poème de Rimbaud : Bonne pensée du matin, la première fois à l'aide des acquis de la narrativité, à la seconde fois à l'aide de certaines hypothèses propres au point de vue tensif. C'est dire également que ce numéro singulier est une interrogation sur le devenir au titre de l'expression, sur la temporalité au titre du contenu. » (Presses universitaires de Limoges)

Le site des PULIM : www.pulim.unilim.fr

Les critiques archivées
des PULIM (Presses universitaires de Limoges)
.




L'Éternité

L'Éternité
,
de Christophe Manon,
Éditions Dernier télégramme, 2006,
64 pages, 10,00 euros, ISBN : 2-9524151-3-7.

Pour leur deuxième ouvrage, les Éditions Dernier télégramme nous offrent un texte plus « accessible » qu’Action-writing.
L’auteur, Christophe Manon (publié régulièrement par ailleurs à L’atelier de l’agneau et aux Éditions de l’Attente) s’inspire d’un ouvrage de Françoise Favretto, Je suis le corps d’un soldat mort (Éditions Myrddin, 2001) pour continuer, à l’infini, cette phrase étrange et belle. La guerre, la violence, l’organisation militaire sont décrites par un animal, tour à tour corbeau, rat, blatte ou fourmi. Écriture répétitive, déformant et reformant l’espace et le temps, L’éternité naît donc de cette suite de chants tous semblables et tous différents, où la mort et la vie se suivent, se ressemblent et finissent par se confondre.
Un texte à lire, à relire… à l’infini ?

Le site des Éditions Dernier télégramme : www.derniertelegramme.fr

Les critiques archivées des Éditions Dernier télégramme.




Bréjaude et clafoutis :  Le nouveau cahier d’une gourmande en Limousin

Bréjaude et clafoutis :
Le nouveau cahier d’une gourmande en Limousin
,
de Régine Rossi-Lagorce
et Marie-France Houdart,
illustrations de Barbara Paczula,
Maiade éditions, 2006,
172 pages, 24,00 euros, ISBN : 2-916512-01-2.

Fortes du succès de Bouligou et farcidure (Maiade éditions, 2004), Régine Rossi-Lagorce et Marie-France Houdart reviennent pour nous conter de nouvelles histoires, toujours aussi savoureuses, celle du panier de linge sale des lavandières, celle des cueilleuses de cerises, celle de la ramasseuse de champignons… et bien d’autres encore, chacune accompagnée bien entendu de ses recettes. […] Encore un beau livre réjouissant, chaleureux et utile.

Retrouvez Marie-France Houdart dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Retrouvez Régine Rossi-Lagorce dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site de Maiade éditions :
maiadeeditions.free.fr

Les critiques archivées de Maiade éditions.




Turquie plus : Repères de vie quotidienne

Turquie plus : Repères de vie quotidienne
,
de Jean-Louis Pagès,
Éditions Solilang, 2006,
256 pages.
- Version « ordinaire, tout public » :
18,00 euros, ISBN : 2-84932-009-9.
- Version réservée aux bibliothèques :
24,00 euros, ISBN : 2-84932-008-0.

Solilang, éditeur de guides de voyage alternatifs et solidaires, publie une édition de son guide Turquie plus sous une version « tout public » (avec notamment une reliure en spirale permettant un maniement aisé lors de déplacements) et une autre spécialement dédiée aux bibliothèques (reliure avec un dos carré collé).
Nul doute que ces formats seront très prisés. Le principe de cet ouvrage, simple et indispensable (qui s'intègre dans une collection : Grèce, Tunisie, Égypte, Chine…), est de permettre aux voyageurs de mieux connaître la vie quotidienne des habitants du pays qu’ils s’apprêtent à visiter.
Le guide s’organise autour de quinze thèmes comme « Flâner », « S’informer », « Les symboles » ou « Les animaux ».

La chaîne des Éditions Solilang :
fr.youtube.com/solilang

Les critiques archivées des Éditions Solilang.




Qui suis-je ?

Qui suis-je ?
,
de Thomas Gornet,
Éditions L'école des loisirs
(Collection « Médium »), 2006,
104 pages, 8,50 euros, ISBN : 2-211-08328-5.

Le comédien et metteur en scène Thomas Gornet, qui dirige la Compagnie du Dagor, publie là son premier ouvrage. Qui suis-je ? est la question que se pose Vincent au moment où il n’est plus un enfant et pas encore un adulte. L’année du brevet des collèges et des premiers émois amoureux, il tombe amoureux de Cédric, nouvellement arrivé au collège : « Depuis qu’il est arrivé, mes notes chutent, mon cœur bat ».
Servi par une écriture simple et vive, ce roman, loin des clichés d’adultes décrivant les adolescents en crise, traite de la complexité de la période adolescente avec une grande sensibilité.

Retrouvez Thomas Gornet dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des Éditions L'école des loisirs : www.ecoledesloisirs.fr

Les critiques archivées des Éditions L'école des loisirs.




Par les soirs bleus d’été

Par les soirs bleus d’été
,
ouvrage collectif,
« sous la douce houlette »
de Paule-Marie Duquesnoy,
Éditions Comp’act, 2006,
64 pages, 10,00 euros, ISBN : 2-87661- 410-3.

« On pratique [à Seilhac] une triple rencontre : celle des expressions artistiques (livres / peintures, par exemple), celle des paysages mentaux et des vallonnements corréziens, celle des solitudes créatrices et du public. Et tout se passe comme dans un rêve d’autant plus précieux que l’époque est pingre en situations aussi favorables aux arts, à ceux qui les pratiquent, à ceux qui les honorent. La faveur tient à la simplicité de tout et de tous à Seilhac, au calme et à la justesse des rôles assignés à chacun… » (extrait du texte de François Boddaert)

Retrouvez Paule-Marie Duquesnoy dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Les critiques archivées des Éditions Comp'act.


a

Carnets de Chaminadour

Carnets de Chaminadour
,
textes rassemblés par Hugues Bachelot,
Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour, 2006,
172 pages, 10,00 euros.

Ces premiers Carnets de Chaminadour accompagnent la naissance de l’Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour. Les textes rassemblés par Hugues Bachelot présentent des approches scientifiques dues à des universitaires jouhandéliens mais aussi des visions plus sensibles de simples lecteurs de Jouhandeau.
La maquette de l’ouvrage (sobre couverture rouge à rabats, page aérée) et la richesse du contenu (nombreuses photographies, biographie et bibliographie complètes) font déjà de ces premiers Carnets un modèle de publication de société d’amis d’auteurs.

Les sites de l'Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour :
www.chaminadour.com

Les critiques archivées de l'Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour.




Friches : Cahiers de Poésie verte n°94

Friches : Cahiers de Poésie verte
n°94
,
Cahiers de Poésie verte, 2006,
76 pages, 10,00 euros, ISSN : 0294-0914.

Comme tous les deux ans, le numéro d’automne de Friches est constitué du recueil du lauréat du prix Troubadours / Trobadors 2006. Pour la première fois, le jury a décerné le prix à deux recueils qu’il n’a pu départager. Les deux recueils sont publiés l’un après l’autre, avec, honneur aux dames, les Froissures de Geneviève Bertrand, suivies de Nulle part, de Pierre Maubé, recueil qui révèle une voix forte et dense servie par une écriture à la fois sèche, dure et poignante.

Le site des Cahiers de Poésie verte : www.friches.org

Les critiques archivées des Cahiers de Poésie verte.




Le Conquérant du dernier jour :  Et autres nouvelles

Le Conquérant du dernier jour :
Et autres nouvelles
,
de Louis Chadourne,
Éditions de L’arbre vengeur, 2005,
228 pages, 13,00 euros, ISBN : 2-916141-02-2.

L’œuvre des frères Marc et Louis Chadourne, originaires de Brive-la-Gaillarde, sort peu à peu de l’ombre dans laquelle elle a été plongée pendant une soixantaine d’années. Des deux frères, c’est sans doute l’aîné, Louis, qu’il est le plus urgent de redécouvrir. Mort en 1925 à trente-cinq ans, il laisse plusieurs romans, des nouvelles, des poèmes et un journal qui forment une œuvre aussi parcimonieuse que précieuse, écrite dans une langue riche, classique et sensible. Grand voyageur comme son frère Marc, il bénéficie depuis la fin des années 1980 de l’attention des Éditions des Cendres (Paris) qui ont publié notamment son Journal d’un homme tombé de la lune (1987) et L’Inquiète adolescence (1995).
Les Éditions de L’arbre vengeur rassemblent ici neuf nouvelles où l’on retrouve tous les thèmes chers à l’écrivain voyageur : la sensibilité extrême des êtres, la nécessité de fuir, l’impossible attachement d’un homme à une femme. Le cadre des ses nouvelles est à la fois exotique et très réaliste, on y retrouve les voyages au long court, les cargos, l’ambiance des ports et des quais. Les nouvelles comme Lagune ou L’Hôte sont bouleversantes.

Le site des Éditions de L’arbre vengeur :
www.arbre-vengeur.fr

Les critiques archivées des Éditions de L'arbre vengeur.




Le Monde entier est ma cachette

Le Monde entier est ma cachette,
de Jean-Paul Chavent,
Éditions de La table ronde, 2006,
428 pages, 20,00 euros, ISBN : 2-7103-2859-3.

Marge, qui prend le train pour rejoindre son ami en Espagne, lit en chemin le roman d’un ancien amant, Julius, et se reconnaît sous les traits de l’héroïne, Marie. Au fur et à mesure de la lecture, son esprit divague et les images de cette relation adolescente se superposent peu à peu au paysage défilant sous ses yeux. Chad, part masculine de Marge ou double du narrateur, accompagne Marge et pénètre lentement son esprit, jusqu’à se confondre en partie avecelle.
Avec ce roman ambitieux et singulier Jean-Paul Chavent réhabilite une littérature classique et éternelle, faite de lenteur et d’ironie joyeuse. La narration enchâssée telle des poupées gigognes entraîne le lecteur dans un jeu littéraire délicieux où la langue est érotisée à l’extrême. Un délice de lecture, rare et original.

Retrouvez Jean-Paul Chavent dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

À lire :
une belle adresse à Jean-Paul Chavent sur le blog de Dominique Autié : blog-dominique.autie.intexte.net/blogs.

Les critiques archivées des Éditions de La table ronde.




Les Violette

Les Violette,
d’Emmanuelle Destremeau,
coédition Le bruit des autres et L'amandier, 2005,
108 pages, 12,00 euros, ISBN 2-914461-52-6,
2-915695-35-0.

Violette vit dans sa tête, vit avec sa mère, vit avec d’autres Violette. Elle a seize ans, elle a huit ans. Elle est déjantée et adore son tonton Alipio qui n’est pas très comme il faut. Elle refait le monde et ne veut pas de dessert, elle se pose des questions qui ne sont pas de son âge, mais son âge, c’est quoi déjà ? Une pièce de théâtre qui se lit avec régal, une tranche de vie enlevée et gaie, même si la grisaille sourd à chaque ligne.

Le site des Éditions de L'amandier : www.editionsamandier.fr

Les critiques archivées
des Éditions Le bruit des autres
.

Les critiques archivées
des Éditions de L'amandier
.


a

Un Robin des Bois entre Périgord et Limousin : Histoire et légende de Burgou, XIXe-XXe siècles

Un Robin des Bois entre Périgord et Limousin :
Histoire et légende de Burgou, XIXe-XXe siècles
,
de Philippe Grandcoing,
Éditions Culture & Patrimoine en Limousin
(Collection « Patrimoine en poche »), 2006,
158 pages, 21,00 euros, ISBN : 2-911167-49-X.

Comment un bandit et sa clique réussissent dans les années 1830 à semer le trouble dans les forêts de châtaigniers des confins du Limousin et du Périgord ? À partir de l’histoire de Burgou et de l’analyse précise qu’il en fait, Philippe Grandcoing nous tisse un portrait saisissant des mœurs campagnardes du XIXe siècle, nous fait mieux connaître le fonctionnement (et les dysfonctionnements) de la justice de l’époque, et nous plonge en fait dans le Pays des feuillardiers avec une intelligence et une finesse remarquables. De fait divers, l’histoire de Burgou est devenue légende car aujourd’hui comme hier, le banditisme effraye autant qu’il fascine. Si le texte et la plume alerte de l’auteur rendent cette analyse plaisante à l’œil de tout lecteur curieux, la Collection « Patrimoine en poche » nous ravit de nouveau avec des encarts documentés ouvrant d’autres perspectives (le regard porté sur les ruines, la figure du bagnard, la géographie des confins…) et une iconographie d’une richesse rare : cartes, plans, tableaux et gravures d’époque, photographies actuelles et anciennes…

Retrouvez Philippe Grandcoing dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

Les critiques archivées
des Éditions Culture & Patrimoine en Limousin
.


a

 
Le site de lecteurs-bibliothécaires Libfly met en ligne plusieurs centaines de critiques de livres parues dans la revue Machine à feuilles et dans la rubrique « Vient de paraître » de ce site.
Vous trouverez ainsi un forum et la liste de lectures liée aux critiques sur www.libfly.com.