ALCA* – Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges

* Née de la fusion d’Écla, du Centre régional du livre en Limousin 
et du Centre régional du livre et de la lecture en Poitou-Charentes

haut_critiques

Feuilles reçues / Critiques archivées des Éditions Odile-Jacob


Loli le temps venu

Loli le temps venu
,
de Pierrette Fleutiaux,
Éditions Odile-Jacob, 2013,
192 pages, 19,90 euros,
ISBN : 978-2-7381-3025-9.

Auteure d’une œuvre de fiction importante, romancière, nouvelliste, auteure pour la jeunesse, Pierrette Fleutiaux s’est un peu éloignée ces dernières années de la fiction pour donner des témoignages (La Saison de mon contentement, paru chez Actes Sud en 2008, sur la présence d’une femme au second tour de l’élection présidentielle) et rendre des hommages, en particulier à des femmes qui ont compté dans sa vie, comme Anne Philipe, qui fut son amie et sa première éditrice (Bonjour, Anne : Chronique d’une amitié, Éditions Actes Sud/Leméac, 2010).
Avec Loli le temps venu, Pierrette Fleutiaux nous livre probablement son témoignage le plus intime, celui de sa vie bouleversée par l’arrivée de sa petite-fille Loli.
Chroniques de ses journées passées avec la petite, et de celles, devenues bien fades, passées sans elle, Loli le temps venu nous livre l’intimité d’une femme littéralement émerveillée par le petit être qu’elle voit grandir. L’auteure double ces chroniques à la fois drôles et émouvantes de réflexions plus profondes sur l’être humain et sa continuité à travers les générations. On partage les peurs de la toute nouvelle grand-mère livrée aux mécanismes complexes des poussettes et aux batailles des boulevards et parcs parisiens toujours bondés. On suit les progrès de la petite à travers l’émotion profonde de l’auteure et on s’amuse de leurs jeux sur la plage.
Dans son « art d’être grand-mère », Pierrette Fleutiaux parvient à nous faire partager son expérience intime en même temps qu’elle dresse un portrait juste des nouvelles relations grand-mère-petite-fille.