ALCA* – Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges

* Née de la fusion d’Écla, du Centre régional du livre en Limousin 
et du Centre régional du livre et de la lecture en Poitou-Charentes

haut_critiques

Feuilles reçues / Critiques archivées des Éditions Black-out


L'Odeur de l'eau

L'Odeur de l'eau
,
de Christian Brissart,
Éditions Black-out, 2009,
170 pages, 12,00 euros,
ISBN : 978-2-916753-06-5.

C’est dans un enchaînement à manquer de souffle, où le narrateur passe du coq à l’âne, passant, repassant, virevoltant et jetant l’esbroufe sur une histoire loufoque, que Christian Brissart nous amène, par le biais de son narrateur Jason, sur des questions de cinquantenaires. Trop gros pour s’apprécier, trop vieux pour s’améliorer, cet employé de banque déprime : m’aime-t-on ? Qui suis-je vraiment ? Pourquoi je déprime ? Et pourquoi ce régime ? Et cette fille dont je ne me souviens guère, l’ai-je vraiment tuée ? Et Zoé, que me veut-elle ? Et Suzanne, quand arrêtera-t-elle de jouer ?
C’est en jetant un regard critique sur la cinquantaine que Jason, va tour à tour être accusé de meurtre, innocenté, fuir, revenir, tuer, re-être accusé… Une intrigue des plus originales, une écriture à vous laisser sans voix (et surtout sans souffle), des rebondissements en tout genre, bref, L’Odeur de l’eau, c’est la déroute à chaque paragraphe, qui nous guette et nous surprend.



Le Temps des mots

Le Temps des mots
,
avec la participation de Michel C. Thomas,
textes d'Anne-Marie Toulouse, Danielle Pailler, Emmanuelle, Paulette et Henri Waeckerlé, Rémy et Catherine Danoy, Michel Laleu, Jean-Luc Lefevre et Stéphane Georget,
Éditions Black-out (Collection « Atelier d'écritures »), 2007,
6,00 euros, ISBN : 978-2-916753-03-4.

C’est dans une ambiance conviviale, encadrée par l’écrivain Michel C. Thomas, qu’une douzaine de personnes ont participé à un atelier d’écriture à Saint-Yrieix-la-Perche.
Œuvre collective, elle permet aux participants, après une certaine libération de la langue et des mots qui sommeillent en chacun d’eux, de donner corps et substance à ces récits dont l’écho résonne en chacun de nous, nous renvoyant à notre propre histoire.
Après un travail de lisibilité sur les textes, ce fut lors d’un « apéro lecture » que tous furent à la fois charmés et surpris par la diversité des thèmes abordés et la variété des styles.
Ce livre retranscrit pour le lecteur toute l’émotion ressentie lors de cette journée, et nous donne ces textes sensibles et riches chargés de toute la fraîcheur des premiers écrits.