Centre régional du livre en Limousin

Coquelicontes / Coquelicontes 2017


 
 



Du 8 au 21 mai, les conteurs de Coquelicontes 2017 et leurs spectacles :

Jérôme Aubineau.
Clément Bouscarel.
Victor Cova Correa.
Laurent Daycard.
Lamine Diagne.
Anne-Gaël Gauducheau.
Nezha Lakhal-Chevé.
Aurélie Loiseau.
Florant Mercadier.
Ali Merghache.
Angélique Pennetier.
Anne-Sophie Péron & Marcel.
Maryannick Poncelet.
Guy Prunier.
Muriel Revollon.
Les Singuliers associés.

Visualisez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2017.

Téléchargez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2017.

Visualisez les temps forts du festival.

Visualisez le off du festival.

Visualisez les communes accueillant des spectacles de Coquelicontes 2017 ouverts au public.

Téléchargez le programme complet de Coquelicontes 2017 (39,6 Mo).

Téléchargez le visuel, le logo et les photos des conteurs de Coquelicontes 2017.

Téléchargez l'affiche de Coquelicontes 2017 au format .pdf (4,6 Mo).
Téléchargez l'affiche de Coquelicontes 2017 au format .jpg (20,3 Mo).


Coquelicontes accessible à tous

Le conte est une source de plaisir, de partage et de rencontres. L’oralité est une partie importante de notre patrimoine, un vecteur de lien social et de culture. Les contes permettent de comprendre le monde pour mieux l’appréhender et en devenir l’acteur. C’est aussi une porte d’entrée importante pour le livre et la lecture.
Facteur d’animation culturelle et sociale du territoire, Coquelicontes touche un public varié, essentiellement en zone rurale. Le festival met en avant l’oralité mêlée à la diversité des rencontres et des univers de chacun.
En le rendant accessible aux personnes handicapées, Coquelicontes va encore plus loin dans sa démarche d’accès à la culture pour tous avec un véritable éveil à la solidarité, à l’ouverture sur l’autre et à l’échange.
Afin d’organiser au mieux votre venue sur les lieux des contes, n’hésitez pas à prendre contact avec les personnes référentes des spectacles indiquées dans le calendrier général.

Spectacle accessible aux personnes atteintes de déficience mentale
Spectacle accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes
Prédominance du texte sur la scénographie
Spectacle accessible aux personnes sourdes ou malentendantes
Spectacle visuel
Spectacle joué ou traduit en langue des signes française


Jérôme Aubineau

Le conteur :
Si hier, on présentait Jérôme Aubineau comme le jeune conteur-comédien-danseur fraîchement diplômé, titulaire d’une maîtrise de sociologie et parrainé par ses voisins conteurs, Yannick Jaulin, Gérard Potier ou Bernadète Bidàude…, aujourd’hui, force est de constater que Jérôme a su imposer son univers et sa personnalité qui font de lui un incontournable de la nouvelle génération des conteurs. Il a su rallier le soutien des institutions culturelles et d’un public de plus en plus nombreux et fidèle.
Conteur professionnel depuis 2001, missionné par Don Quichotte et La Belle au bois dormant, il enchaîne des créations couleur rock’n’roll, à partir des thèmes qui lui sont chers : le monde de l’enfance, le monde rural, les relations filiales, les vieilles gens, toutes les petites choses du quotidien et leurs dérapages dans l’imaginaire. Son style s’affirme, un univers cartoon, tendre et surréaliste, prend corps au gré des spectacles. Grandir, s’affranchir tout en restant fidèle à ses racines et à la part d’innocence de l’enfance, c’est le grand écart vertigineux que tente Jérôme.


Ses spectacles :
Sweet tracteur
Jérôme fréquente de drôles de loulous : Abel le Rebelle, rappeur de banlieue rurale, la mère Zirou qui en pince pour monsieur Propre, un garçon échoué au bord de ses rêves, un autre raccommodé du côté du cœur, des fées qui débarquent en ULM… Bref, toute une panoplie de tendres un peu dingues, avec quelques durs et, selon la saison ou l’humeur, 1 417 moutons échappés d’une BD de F’murrr.
Même pas peur !
Drôle, tendre, inventif, Même pas peur ! swingue gaiement aux accents de la guitare, tous crocs et griffes dehors.
Il y aurait des loups…
Des beaux, des gentils, des méchants, des loups partout.
Des loups qui vont à l’école en mobylette.
Des loups qui dansent le rap.
Et quelques sorcières aussi, véloces, velues, de la pire espèce qu’il soit. Des sorcières particulièrement z’énervées !

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mercredi 17 mai, Isle (87), Sweet tracteur, 15h00
(tout public à partir de 7 ans – avec le musicien Philippe Meunier)
Vendredi 19 mai, Allassac (19), Même pas peur ! : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 6 ans)
Samedi 20 mai, Brivezac (19), Même pas peur ! : apéro conté, 18h00
(tout public à partir de 6 ans)
Dimanche 21 mai, Pompadour (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site de Jérôme Aubineau : www.jerome-aubineau.fr.

Photo : © DR.


Clément Bouscarel

Le conteur :
« Conteur paysan, je raconte des histoires et des légendes merveilleuses que je tiens de mes aïeux qu’ils tenaient eux-mêmes de très loin dans un décor quercynois. Au gré de mes improvisations, les histoires prennent vie, assaisonnées de mots occitans. Des histoires d’hier pour demain… »

Ses spectacles :
Contes et histoires du Quercy
Une succession de légendes quercynoises dans un décor très pittoresque et authentique.
Terre de croyances et Rivière Espérance sont à l’honneur.
Balade faune et flore
Contes et histoires de nature.
Balade pour observer les plantes avec leurs histoires, leurs pouvoirs, l’origine des noms…
Proverbes, chants d’oiseaux… Découverte nature.
Bon sens paysan !
« Une succession d’histoires (trois ou quatre) qui s’unissent autour d’un thème actuel, mettant le doigt sur des observations parfois oubliées grâce au “bon sens paysan”. Et j’en suis un ! »

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Jeudi 11 mai, Égletons (19), Contes et histoires du Quercy, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Mardi 16 mai, Ahun (23), Contes et histoires du Quercy, 19h30
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 19 mai, Saint-Éloi (23), Contes et histoires du Quercy, 20h00
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 20 mai, Saint-Sulpice-les-Feuilles (87), Balade faune et flore : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 20 mai, La Chapelle-Taillefert (23), Bon sens paysan ! : balade contée, 19h30
(tout public à partir de 7 ans)

Le site de Clément Bouscarel : clementbouscarel.virb.com.

Photo : © DR.


Victor Cova Correa

Le conteur :
Né au Venezuela en 1974, Victor Cova Correa est arrivé en France en 1995 pour ses études. Captivé par le conte dès sa petite enfance et ébahi par les histoires des conteurs urbains, il est tombé dans la marmite à neuf ans quand un grand-père-ami lui a raconté la Caracas des démunis (« la jungle en béton, pas loin de la mer »).
Victor est un conteur engagé depuis 1992, mais raconter des histoires ne devient son métier qu’en 2002. Il joue du cuatro vénézuélien (un petit « grand-père » de la guitare) et s’intéresse aussi bien au conte qu’au cinéma et à la pédagogie. Boursier de la Fondation de France en 2004, il a effectué un collectage auprès des conteurs de son pays, travail qu’il poursuit inlassablement.


Ses spectacles :
Désiré
Savez-vous pourquoi le lait de chaque noix de coco vénézuélienne contient une pincée de sel ?
Voudriez-vous vous soigner avec des piqûres de guêpe, comme le font les amants cachés ? Pouvez-vous différencier dans l’obscurité la main de qui vous aime de celle de qui ne vous aime pas ? Connaissez-vous l’art de la séduction et les recettes de beauté de nos aïeux et de nos aïeules ? Avez-vous déjà vu Kahuña, cet endroit d’où nous venons tous, d’après les Makiritare habitant les rives de l’Orénoque ? Kahuña où il n’existe ni mal, ni faim et où la douleur est inconnue.
Ce ciel n’est qu’un décor qui nous permet de nous sentir à l’abri. Mais derrière celui-ci se trouve un autre monde où règne le premier des Wanadi, créateurs de l’Homme et d’Odosha – qui inventa lui même la douleur, la faim, la maladie, la jalousie, et l’avarice.
Voilà tout ce que vous apprendrez à connaître dans cette histoire à l’arôme d’amours impossibles, autour d’une maison familiale, sur fond de guerre, en période coloniale, au regard blanc, à l’âme noire et à l’esprit amazonien.
Gavilán et la besace de Temistocles
La tradition veut que, dans beaucoup de pays, l’art du conte soit celui de l’écoute réciproque, car si le public est attentif au conteur, celui-ci l’est tout autant de son auditoire.
Et quand le conteur se présente au rendez-vous – avec ses histoires qui toquent à la porte –, on dit qu’il arrive à point nommé…

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mardi 9 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public)
Jeudi 11 mai, Bosmie-l’Aiguille (87), Gavilán et la besace de Temistocles : balade contée, 18h00
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 12 mai, Bonnat (23), Gavilán et la besace de Temistocles : apéro conté, 18h30
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 13 mai, Brive-la-Gaillarde (19), Désiré, 18h00
(tout public à partir de 12 ans)

Le site de Victor Cova Correa : www.covacorrea.fr.

Photo : © DR.


Laurent Daycard

Le conteur :
Laurent Daycard est conteur professionnel depuis plus de vingt ans. En 1997, il a participé aux débuts de La Baleine qui dit « Vagues » dont il est aujourd’hui le directeur artistique. Également musicien, il utilise différents instruments (accordéon diatonique, ocarinas…) pour donner des respirations entre les contes de ses spectacles.
Depuis quelques années, son travail est passé de l’étude des mythes cosmogoniques à un approfondissement des « grands contes », les contes merveilleux traditionnels et populaires européens qu’il accompagne au dulcimer.


Ses spectacles :
Contes sur le chemin
Contes merveilleux, contes d’animaux, contes qui font peur ou qui font rire, contes de chez nous ou de très loin, dans ce spectacle Laurent s’adapte aux envies de son auditoire et pioche dans son répertoire le conte qui correspond au lieu, au public, à l’instant, en s’accompagnant de différents instruments de musique.

L’Amour des trois oranges
Les contes merveilleux ne sont pas des amusements pour les enfants, les conteurs d’autrefois les appelaient les « grands contes » et les adultes les écoutaient. Donné dans une version contemporaine au son du dulcimer, ce conte répandu dans le sud de l’Europe va suivre un fils de roi insouciant et égoïste précipité dans une quête improbable. Un ballon mal lancé, une vieille qui passe, une cruche brisée et voilà l’aventure qui commence.

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mardi 9 mai, Parsac-Rimondeix  (23), Contes sur le chemin, 16h00
(tout public à partir de 3 ans)
Mercredi 10 mai, Feytiat (87), L’Amour des trois oranges, 15h30
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 12 mai, Ussac (19), L’Amour des trois oranges, 20h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 13 mai, Aixe-sur-Vienne (87), Contes sur le chemin, 15h00
(tout public à partir de 3 ans)

Photo : © Médiathèque de Bourges.


Lamine Diagne

Le conteur :
« C’est à l’école que j’ai commencé à raconter ; je ne savais pas encore que conter pouvait être un métier… J’ai tout d’abord conté en musique dans les crèches et dans les écoles auprès des tout-petits, improvisant mes premières histoires.
C’est lors de mon premier voyage au Sénégal, en entendant mes grands-mères chanter notre lignée, que j’ai découvert une partie de moi-même, une partie de mon histoire qui prend racine dans les mythes de nos ancêtres. »


Ses spectacles :
Sous l’arbre à palabres
Quand la nuit tombe, le conteur s’adosse contre le tronc de l’arbre à palabres et les plus jeunes accourent. Les fruits de l’arbre à palabres se mangent par les oreilles !
Avec beaucoup d’humour, le conteur nous parle du temps où hommes et bêtes se comprenaient encore.
Accompagné par le son de la kora, Lamine raconte les histoires de Mame Coumba, sa grand-mère d’Afrique. Il invite au voyage par le son chaleureux de sa voix et des instruments traditionnels qu’il nous fait découvrir : la senza (piano à pouces), le n’goni (harpe africaine) et de petites percussions.

Histoires en douceur pour les petites oreilles
Pour les plus petits, Lamine conte en douceur. Il embarque son petit peuple au rythme des instruments africains : la kora, la kalimba, les flûtes et les tambours.
Contes et comptines, histoires pour rire et pour de rire, paroles et musiques venues d’ailleurs pour enchanter les petits cœurs !
En avant les rêves !
Dans ce spectacle, le rêve est à l’honneur.
Lamine nous entraîne dans un univers onirique, où le fantastique s’invite dans le quotidien. Le conteur s’accompagne d’instruments traditionnels venus des quatre coins du monde : la senza (piano à pouces), le n’goni (harpe africaine) et le doudouk (flûte arménienne).
Le récit, tantôt guidé par les mots, tantôt par les notes, vient tout naturellement apprivoiser notre imaginaire en douceur.
Trois contes, trois personnages nous plongent dans l’univers du rêve en évoquant tour à tour la quête de soi, la traversée du miroir, l’apprentissage de la musique.

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Vendredi 12 mai, Corrèze (19), Sous l’arbre à palabres : apéro conté, 19h30
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 13 mai, Meyssac (19), Sous l’arbre à palabres : apéro conté, 18h00
(tout public à partir de 5 ans)
Dimanche 14 mai, Saint-Léonard-de-Noblat (87), Sous l’arbre à palabres : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 17 mai, Rochechouart (87), Histoires en douceur pour les petites oreilles, 9h15 et 10h15
(tout public à partir de 18 mois)
Mercredi 17 mai, Sainte-Feyre (23), En avant les rêves !, 15h30
(tout public à partir de 6 ans)
Dimanche 21 mai, Pompadour (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site de Lamine Diagne : www.enelle.org.

Photo : © Cédric Léonard.


Anne-Gaël Gauducheau

La conteuse :
Anne-Gaël Gauducheau est une globe-conteuse. Son plaisir ? Comprendre et redonner vie aux récits millénaires, en écrire de tout nouveaux, s’immerger dans une culture, dialoguer, traduire.
C’est ainsi qu’elle raconte des histoires de l’Afrique de l’Ouest qui l’a vu naître, du port de Nantes où elle vit, de Cuba où elle est partie étudier la culture yoruba, de Salvador de Bahia où elle s’est installée un moment, de l’Océanie qui l’a subjuguée ou des 1 001 Nuits qu’elle a beaucoup fréquentées.
Conteuse et chanteuse, quand elle raconte en solo, elle accompagne volontiers ses récits de sa tampura ou de percussions légères.


Ses spectacles :
La Tisserande des 1 001 Nuits
Quand il avait du mal à s’endormir, le khalife Haroun Al Rachid se déguisait en marchand et, incognito, arpentait les rues de sa capitale.
Une nuit, il vit un homme qui battait sa jument Blanche, un autre qui distribuait de l’or aux mendiants et le troisième qui demandait qu’on lui donne des gifles.
Intrigué, il les interrogea : quelle était leur histoire ?
Accompagnée de sa tampura, Anne-Gaël nous guide sur les chemins mystérieux des 1 001 Nuits.

Les Dames de Bagdad
Mêlant aux 1 001 Nuits des extraits des Quatrains d’Omar Khayyâm, ou du Jardin parfumé de Cheikh Nefzaoui, la conteuse boucle magistralement cette formidable histoire d’amour qu’est finalement celle de Schéhérazade et du roi Shahriar.
C’est beau et cru, érotique et poétique : Ciel et Terre s’accordent, féminin et masculin se réconcilient ; et au matin de cette nuit-là, Schéhérazade fait silence…

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mercredi 17 mai, Panazolv(87), La Tisserande des 1 001 Nuits, 16h30
(tout public à partir de 7 ans)
Jeudi 18 mai, Limoges (87), Les Dames de Bagdad, 20h30
(tout public à partir de 16 ans)
Vendredi 19 mai, Saint-Maurice-la-Souterraine (23), La Tisserande des 1 001 Nuits, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 20 mai, Beynat (19), La Tisserande des 1 001 Nuits, 19h00
(tout public à partir de 7 ans)
Dimanche 21 mai, Pompadour (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Les sites où retrouver Anne-Gaël Gauducheau : lalunerousse.fr, lejardindesmots.fr.

Photo : © Amelia Pezberg.


Nezha Lakhal-Chevé

La conteuse :
Chaleureuse et expressive, Nezha Lakhal-Chevé est une conteuse, chanteuse, musicienne et auteure franco-marocaine. Elle raconte en français et en arabe, revisite avec humour et entrain les histoires qui ont bercé son enfance et celles qu’elle a collectées au cours de ses voyages à Marrakech. Sa parole croustillante est agrémentée de chansons, épicée de gestuelles de la danse orientale et rythmée par le bendir.

Ses spectacles :
Le Ramadan de l’ogre
« C’est Ramadan, interdit de le manger maintenant ! », répète l’ogre chaque jour.
Ce conte inédit, bien rythmé, entraîne l’auditoire dans une histoire croquante, craquante, celle d’un ogre étonnant qui fait Ramadan.
C’est juste impossible !
Va-t-il résister à la chair fraîche ? À la harira, la soupe aux mille saveurs ?
Les Mille et Une Nuits : le Diwan des femmes intelligentes
Disciples de Schéhérazade, qui sauve sa vie avec des contes exemplaires et captivants, les femmes arabes aiment se raconter des récits qui ridiculisent les défauts des hommes. Nezha, avec sa joie de vivre communicative et son talent, nous entraîne dans quelques-unes de ces histoires trépidantes et humoristiques, particulièrement édifiantes, où un juge corrompu, un instituteur et un marchand prétentieux vont apprendre à leurs dépens la supériorité de l’intelligence féminine…

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mardi 9 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public)
Mercredi 10 mai, Saint-Vaury (23), Le Ramadan de l’ogre, 14h30
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 11 mai, Brive-la-Gaillarde (19), Le Ramadan de l’ogre, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 12 mai, Droux (87), Le Ramadan de l’ogre : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 13 mai, Pierre-Buffière (87), Les Mille et Une Nuits : levDiwan des femmes intelligentes, 20h30
(tout public à partir de 12 ans)
Dimanche 14 mai, Grandsaigne (19), Les Mille et Une Nuits : le Diwan des femmes intelligentes : goûter conté, 15h30
(tout public à partir de 12 ans)
Mercredi 17 mai, Guéret (23), Le Ramadan de l’ogre : apéro conté, 18h30
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 18 mai, Guéret (23), LesvMille et Une Nuits : le Diwan des femmes intelligentes : apéro conté, 20h00
(tout public à partir de 12 ans)
Vendredi 19 mai, Cheissoux (87), Le Ramadan de l’ogre, 20h30
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 20 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Les Mille et Une Nuits : le Diwan des femmes intelligentes, 10h00
(tout public à partir de 12 ans)
Samedi 20 mai, Verneuil-sur-Vienne (87), Le Ramadan de l’ogre, 18h30
(tout public à partir de 5 ans)

Le site de Nezha Lakhal-Chevé : www.contesarabes.com.

Photo : © DR.


Aurélie Loiseau

La conteuse :
« Dans l’univers du textile, je tisse différents matériaux, imagine des motifs qui me racontent des histoires. Et au fil du temps, les histoires ne font pas un pli, elles se détricotent des tissus sous mes yeux et entrent dans ma bouche. Alors, je suis devenue conteuse !
Mon univers est pétillant, dynamique et poétique, peuplé d’ogresses dansantes, de héros tout petits mais costauds, de souvenirs romancés, de récits de vie brodés, de robes merveilleuses, de métamorphoses inquiétantes, de forêts sombres, profondes, pas classiques… »


Ses spectacles :
Strong doudou !
Tour de chants, historiettes et manipulation d’objets textile, inspirés de l’univers d’Ilya Green.
Strong doudou ! est donc un spectacle « doudoutesque », en hommage aux doudous du petit monde coloré d’Ilya. À plumes, à poils, gros ou petits, doux ou piquants.
Il sent les chaussettes, non ? Pas du tout, il a un parfum de violette.
Il a des taches sur son dos, non ? Pas du tout, mon doudou c’est le plus beau, il chante et a des biscotos. Strong doudou !
Et toi, tu l’aimes comment, ton doudou tout doux ? Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie…

Il pleut des coquelicots
Version italienne, décalée et poétique du Petit Chaperon rouge.
Dans cette version, trois sœurs vivent en Italie, à Canicatti. Elles vont voir leur mamma malade avec un panier garni. En chemin, elles rencontrent Maké II Lupo. Cette rencontre les plonge dans une rêverie rouge, tantôt fleur, tantôt feu… à travers le temps et leurs souvenirs d’enfance.
La petite, Picolina, se retrouve dans l’estomac du loup et monte un plan d’évasion.
Et puis, il y aura l’enterrement du loup…
Ainsi, c’est un spectacle sur l’initiation, la féminité, l’être, le devenir et la ruse des plus jeunes.

Tour de contes
Contes, chants, jeux de doigts et légendes.
Création d’un parcours, d’une balade contée au fil d’une exposition, d’un lieu, ou du chemin de Dame Nature. La conteuse écoute et observe les œuvres ou l’environnement, partage avec le public ses inspirations, ses émotions et ses impressions en adaptant son répertoire ou en glanant de nouvelles histoires.
Tout dépendra de l’humeur de la conteuse, de la couleur du ciel, de la résonance des objets et du nombre de brins d’herbe.
Un thème de prédilection ? Parlons-en !

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Lundi 15 mai, Bourganeuf (23), Strong doudou !, 10h00
(de 18 mois à 4 ans)
Lundi 15 mai, Saint-Médard-la-Rochette (23), Il pleut des coquelicots, 14h45
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 17 mai, Ambazac (87), Tour de contes, 15h00
(tout public à partir de 3 ans)

Le site d'Aurélie Loiseau : www.aurelieloiseau.com.

Photo : © DR.


Florant Mercadier

Le conteur :
Puisant dans ses racines occitanes et dans ses voyages à travers le monde, Florant Mercadier invente des histoires à l’imaginaire métissé et à l’humour irrésistible…
Tirés « du placard », issus « du pays de nulle part » ou dormant « entre deux eaux », ses contes donnent vie à de savoureux personnages. Sur scène, Florant se fait aussi musicien, s’accompagnant à la vielle à roue, à la cornemuse, à l’harmonica ou au carémère…


Ses spectacles :
L’Occitanie pour les nuls
Saviez-vous que les troubadours avaient inventé le rap ? Saviez-vous que le village de Marzas fut détruit par un bouc et une pomme ? Saviez-vous que l’auteur du Se canta était un serial killer ? Et surtout, saviez-vous que tout ce qui précède est vrai !? Avec sa musique, son humour (et une bonne dose de mauvaise foi), Florant raconte l’histoire de l’Occitanie, la petite et la grande. Mais promis, juré, tout est authentique. Vous ne verrez plus vos manuels d’histoire de la même façon !
Conte du pays de nulle part
Dans ce pays fabuleux, le grillon défie le lion, le dragon cherche des pierres qui parlent et un forgeron se joue du diable en musique. Quelque part entre le griot et le grand-père au coin du feu, Florant nous invite à un voyage au gré des murmures du vent et de ses musiques.

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Jeudi 11 mai, Saint-Agnant-de-Versillat (23), Conte du pays de nulle part, 10h30
(tout public à partir de 3 ans)
Jeudi 11 mai, Saint-Priest-la-Feuille (23), L’Occitanie pour les nuls, 20h30
(tout public à partir de 9 ans)
Vendredi 12 mai, Bessines-sur-Gartempe (87), L’Occitanie pour les nuls, 21h00
(tout public à partir de 9 ans)
Samedi 13 mai, Ussel (19), L’Occitanie pour les nuls : apéro conté, 11h00
(tout public à partir de 9 ans)
Samedi 13 mai, Arnac-la-Poste (87), L’Occitanie pour les nuls : apéro conté, 18h30
(tout public à partir de 9 ans)
Dimanche 14 mai, Saint-Mathieu (87), L’Occitanie pour les nuls : goûter conté, 15h15
(tout public à partir de 9 ans)

Le site où retrouver Florant Mercadier : www.sirventes.com/performer/florant-mercadier.

Photo : © DR.


Ali Merghache

Le conteur  :
Ali Merghache est un artiste qui navigue entre le conte et la musique. Un peu touche-à-tout, il n’a de cesse de raconter.
L’artiste, d’origine algérienne, a vu le jour en région parisienne. Par une gouaille et un style bien à lui, il a su tisser un pont entre la tradition de l’oralité des anciens et la modernité des poètes urbains. Sur scène, il se fait tantôt troubadour et hâbleur, tantôt spirituel et plein de sagesse. De l’épopée urbaine au conte traditionnel, Ali investit les territoires de l’imaginaire pour en faire résonner ses figures éternelles.


Ses spectacles :
De l’autre côté
De l’autre côté, c’est peut-être là-bas. Comme un autre pays que l’on irait voir mais qui ne mènerait nulle part. Au point que l’on se perd, à ne plus savoir si l’on est ici ou là-bas.
De l’autre côté, c’est peut-être ailleurs, un autre monde. Celui que l’on dit invisible. Un monde irréel qui agirait comme un rêve pour nous révéler à nous-mêmes.
De l’autre côté, c’est peut-être le désir de chacun d’une vie meilleure tout simplement. Un désir si intense qu’il nous fait plus grands que le désespoir.
De l’autre côté est une myriade de contes, une balade sans boussole sur les sentiers du merveilleux, sur le bord du chemin.

Les Dits d’Ali
Les Dits d’Ali, c’est une mosaïque d’histoires qui varie selon l’inspiration de l’artiste. Un spectacle populaire, joyeux et interactif qui met du baume au cœur.
Avec malice et poésie, Ali nous fait voyager à travers des contes venus du monde entier. De sa besace, on voit sortir tout plein d’animaux qui nous embarquent dans leurs folles pérégrinations. Celle d’un chat tellement gourmand qu’il en perd ses moustaches, celle du vieux singe qui traverse l’océan sur le dos d’une tortue, celle d’un petit oiseau plus fort qu’un sultan et ses gardes…
Les contes qu’il nous donne à partager révèlent ce qui a toujours fait le sel de la vie, ici et maintenant comme hier et là-bas.
Jalonné de musique, ce spectacle jeune public peut aussi se déguster en famille.

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mardi 9 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public)
Mercredi 10 mai, Bourganeuf (23), Les Dits d’Ali, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 11 mai, Lubersac (19), Les Dits d’Ali, 20h30
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 12 mai, Tulle (19), De l’autre côté, 18h30
(tout public à partir de 10 ans)
Samedi 13 mai, Clugnat (23), Les Dits d’Ali, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)

Le site d'Ali Merghache : www.alimerghache.com.

Photo : © Luc Jennepin.


Angélique Pennetier

La conteuse :
Angélique Pennetier grandit dans une cité ouvrière où les cultures abondent et s’entrecroisent, au sein d’une famille plutôt fantasque. Juste derrière la cité, la profondeur des bois, la rivière l’accueillent au quotidien avec sa sauvagerie et sa magie. Et juste après le bois, il y a les Manouches. Son arrière-grand-mère elle-même est Tsigane roumaine. Dire la vie des gens est devenu juste évident et nécessaire. Alors Angélique conte !

Ses spectacles :
Les Souliers rouges de Tchalaï
L’enfance de la jeune Romni est fleurie par une vie de chemins où les femmes soignent avec les plantes, où les secrets se transmettent de mère en fille. Un jour, elle est entrée au palais car le roi des Tsiganes était souffrant. Sa vie en fut bouleversée...

Le Grand Voyage des oiseaux
Un jour, pour une goutte de miel, les hommes se sont fait la guerre ! Et les oiseaux ont dû partir, de peur d’y laisser des plumes ! Leur voyage a été joyeux, fait de rencontres et de magie…
Les Trois Frères crados
Adaptation du conte Les Trois Brigands, de Tomi Ungerer.
Depuis tout-petits, les trois frères crados amassent, entassent leurs ferrailles. C’est leur trésor ! Un jour, ils kidnappent par erreur le fils du directeur de la fabrique de jouets en plastique !
Ce sera l’enfant sauveur, celui qui leur ouvrira le cœur, celui qui leur donnera envie de changer le monde.
La Loba
C’est la rencontre avec une jeune fille manouche et sa famille sur les chemins du Berry. Le premier soir du printemps, c’est toujours une grande fête qui les attend, au bord de la Creuse. Il y a les roulottes, les chevaux, les femmes aux jupes colorées, les hommes, le plaisir au cœur, qui laissent pleurer leurs guitares et des enfants partout qui courent, qui jouent, qui dansent…
Cette nuit-là, il y a la visite d’un homme et ses oups qui ont faim. On les nourrit et l’homme étrange fait le don à la petite de parler la langue des loups. Elle devient La Loba.
La Loba vous ouvre une porte : celle des Manouches.

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mercredi 10 mai, Saint-Victor-en-Marche (23), Les Trois Frères crados, 10h00
(tout public à partir de 4 ans)
Mercredi 10 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Les Trois Frères crados, 15h00
(tout public à partir de 4 ans)
Samedi 13 mai, Fleurat (23), Les Souliers rouges de Tchalaï, 14h30
(tout public à partir de 10 ans – avec le musicien Christophe Rohr)
Samedi 13 mai, Saint-Sulpice-le-Guérétois (23), Les Trois Frères crados, 19h00
(tout public à partir de 4 ans)
Dimanche 14 mai, Ussel (19), Le Grand Voyage des oiseaux, 15h30
(tout public à partir de 3 ans)
Vendredi 19 mai, Saint-Laurent (23), La Loba, 14h00
(tout public à partir de 7 ans – avec les musiciens Emmanuel Kassimo et Pablo Robin)
Vendredi 19 mai, Saint-Laurent (23), La Loba : balade contée, 19h00
(tout public à partir de 7 ans – avec les musiciens Emmanuel Kassimo et Pablo Robin)
Samedi 20 mai, Brive-la-Gaillarde (19), Les Trois Frères crados, 15h30
(tout public à partir de 4 ans)

Le site d'Angélique Pennetier : www.angeliquepennetier.wordpress.com.

Photo : © DR.


Anne-Sophie Péron & Marcel

La conteuse :
« Conteuse professionnelle depuis 2003, je sculpte le corps et la voix afin de faire apparaître des personnages hauts en couleur. Avec Marcel l’accordéoniste, la musique souligne l’atmosphère et les chansons ponctuent le récit. »

Ses spectacles :
Leiko la belle
Sur Terre, l’homme n’a pas respecté l’environnement.
Les rois des quatre éléments sont furieux. Leur nièce, la fille du vent, amoureuse du jeune garçon de la famille, Monsantus, leur demande une dernière chance.
Spectacle pour éveiller les consciences sur le bien-vivre ensemble et sur la protection de la planète.
Les Racontages de la Marie Cossec
Une vieille Bretonne du cru dépeint son entourage avec une verve débordante et nous conte ainsi la Bretagne traditionnelle. Vous saurez tout ce qui se passe au centre-bourg. Humour et richesse du terroir au rendez-vous !

Prince cent  rires
Au royaume Tristounet, la reine Snif-Snif et le roi Tête-dans-les-Chaussettes ont interdit de rigoler. Mais le petit prince en a assez de s’ennuyer : il adore faire des farces.

Y’a un p’tit monstre sous mon lit !
Nathan entend un petit monstre sous son lit. Pourtant, maman ne le voit pas. Et sous le lit, le petit monstre, lui, a peur de Nathan…

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mercredi 10 mai, Saint-Yrieix-la-Perche (87), Les Racontages de la Marie Cossec, 15h00
(tout public à partir de 8 ans)
Mercredi 10 mai, Saint-Yrieix-la-Perche (87), Prince cent rires, 18h00
(tout public à partir de 3 ans)
Jeudi 11 mai, Argentat-sur-Dordogne (19), Les Racontages de la Marie Cossec, 18h00
(tout public à partir de 8 ans)
Vendredi 12 mai, Treignac (19), Les Racontages de la Marie Cossec, 19h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 13 mai, Châtelus-le-Marcheix (23), Les Racontages de la Marie Cossec, 17h30
(tout public à partir de 8 ans)
Dimanche 14 mai, Saint-Dizier-Leyrenne (23), Les Racontages de la Marie Cossec, 15h00
(tout public à partir de 8 ans)
Mardi 16 mai, Rilhac-Rancon (87), Les Racontages de la Marie Cossec, 19h00
(tout public à partir de 8 ans)
Mercredi 17 mai, La Souterraine (23), Prince cent rires, 9h45 et 10h55
(tout public à partir de 3 ans)
Mercredi 17 mai, La Souterraine (23), Leiko la belle, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 18 mai, Royère-de-Vassivière (23), Prince cent rires, 15h00
(tout public à partir de 3 ans)
Jeudi 18 mai, Saint-Pierre-Bellevue (23), Les Racontages de la Marie Cossec, 20h00
(tout public à partir de 8 ans)
Vendredi 19 mai, Genouillac (23), Les Racontages de la Marie Cossec, 19h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 20 mai, Reterre (23), Y’a un p’tit monstre sous mon lit !, 15h00
(de 0 à 3 ans)
Samedi 20 mai, Saint-Auvent (87), Prince cent rires, 20h30
(tout public à partir de 3 ans)
Dimanche 21 mai, Pompadour (19), Goûte conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site d'Anne-Sophie Péron & Marcel : www.lafleurquirit.com.

Photo : © DR.


Maryannick Poncelet

La conteuse :
Maryannick Poncelet est Réunionnaise. Baptisée « Cont’heureuse » par les enfants, elle vit aujourd’hui dans le Var.
Sur son tapis de rosaces d’histoires, héritage multicolore de ses anciens, elle vous emmène au cœur de son île volcanique. Elle transmet avec humour et amour, surfant du créole au français, le parfum des épices, des fleurs, des fruits, de la cuisine, témoignant d’une culture plurielle, en danses ou en chansons.
Maryannick alterne du conte traditionnel au récit de vie de ces hommes ayant vécu l’esclavage, de ces femmes extraordinaires qui ont peuplé l’île, en passant par les légendes de cette terre aux mille esprits et vibrante de croyances mystérieuses, de rites magico-religieux. Passionnée par ces mots, ces récits voyageurs qui ont nourri son imaginaire, après avoir écouté ses anciens autour du feu de bois, où mijotaient les caris, tout en buvant l’ayapana, elle nous offre son « carambol’âge » des mots sur la peau du temps.


Ses spectacles :
Tantine Tortue
Rencontre de deux univers si différents qu’ils semblent opposés, mais qui vont se rencontrer, apprendre à se connaître et à s’aimer.
La première partie aborde le don de soi et l’existence des différences. La seconde l’affrontement des différences et la naissance de la paix.

L’Arbre à bassines
Dans le temps lontan où on lavait le linge à la rivière, l’apparition du robinet d’eau va provoquer une véritable révolution ! Dans les cours et les villages, les arbres vont se couvrir de drôles de fleurs en plastique aux couleurs magnifiques : les bassines. Un granmoun (grand-père) espiègle va sortir une histoire incroyable de chacune de ces bassines selon sa couleur à son ti fill. Un cochon-tortue de la rose, le fruit merveilleux des amoureux de la bassine jaune, le bassin du diable de la bassine rouge…

Le Voyage des femmes, bouts d’elles
Récits de vie des origines du peuplement d’une France d’outre-mer, sur musique et chansons.
Du XVIIe siècle à nos jours, mêlées malgré elles à l’histoire la plus extraordinaire qu’on puisse imaginer, les femmes ont dessiné avec leur courage, leurs larmes, leur sang, le visage si particulier du peuple de l’île de La Réunion.
« Je veux vous conter celles qui font partie de l’Histoire et notamment ces inconnues, survivantes d’une inhumaine odyssée. »

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mercredi 17 mai, Saint-Junien (87), Tantine Tortue, 10h30
(tout public à partir de 6 mois)
Jeudi 18 mai, Rilhac-Rancon (87), Tantine Tortue, 10h00
(tout public à partir de 6 mois)
Jeudi 18 mai, Isle (87), L’Arbre à bassines, 15h00
(tout public à partir de 7 ans – avec le musicien Jean-Pierre Moutoulatchimy)
Vendredi 19 mai, Saint-Sébastien (23), Le Voyage des femmes, bouts d’elles, 20h00
(tout public à partir de 10 ans)
Samedi 20 mai, Boussac (23), L’Arbre à bassines, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)

Photo : © DR.


Guy Prunier

Le conteur :
Dès l’enfance, Guy Prunier lit et écrit des poèmes. Son père lui parle du bonheur, de l’importance des instants, du plaisir de jouer avec les mots et les idées… de morale aussi. Sa mère lui ouvre les portes de… l’imprévu. C’est peut-être ce qui l’amènera à se lancer dans la rêverie active.
Il écrit ses propres textes, s’inspire du répertoire traditionnel ou d’œuvres littéraires contemporaines et met régulièrement en scène les spectacles d’autres conteurs.


Ses spectacles :
Tour de méchants
Heureusement qu’il y a des méchants dans les histoires, sinon il ne se passerait pas grand-chose…
On leur met tout sur le dos, on les punit sévèrement, ils perdent toujours et ne sont jamais invités au mariage du prince et de la princesse. Être ogre, sorcière, loup, monstre… Diable ! Ce n’est pas un boulot facile !
Alors, on peut comprendre que, parfois, les méchants des contes veuillent gentiment profiter de vacances en famille, goûter à un repos bien mérité, laissant le conteur démuni, contraint de trouver des remplaçants, voire même, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, prendre le mauvais rôle !

Trouvailles et cachotteries
Au début, on ne voit qu’une main fermée. Les histoires sont cachées là, au creux. Le château, l’ogre, le trésor, le gâteau, le nid, l’œuf, l’oiseau… Et quand, à la fin de l’histoire, la main s’ouvre, il n’y a plus rien… Plus rien qu’un souffle ou une chanson.
De ce que Guy a gardé au fil des années, de ses collections d’objets et de mots, ébauches ou assemblages poétiques, il en a choisi quelques-uns et a eu envie de les mettre en jeu.

Contes en ballades
La meilleure manière d’éviter les brigands de grands chemins, c’est de prendre les petits sentiers… Vous y rencontrerez sans doute Guy qui s’y promène, les mains dans les poches et une histoire en bouche.
Quelle histoire ? La sienne, sortie de son imagination, ou une de celles, nombreuses, qu’il a glanées au fil des années et de ses pérégrinations. Contes traditionnels ou histoires d’aujourd’hui, la différence n’est pas toujours facile à faire !
Et l’avenir dans tout ça ? « C’est l’espoir de vous rencontrer, bien sûr, de vous divertir et de partager avec vous quelques pensées et rêveries sorties du panier, histoire de faire ensemble un déjeuner de soleil… »

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mercredi 17 mai, Limoges (87), Tour de méchants, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 18 mai, Les Cars (87), Trouvailles et cachotteries, 10h30
(tout public à partir de 18 mois)
Vendredi 19 mai, Saint-Pantaléon-de-Larche (19), Contes en ballades : apéro conté, 19h30
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 20 mai, Nieul (87), Contes en ballades : balade contée, 16h00
(tout public à partir de 5 ans)

Le site où retrouver Guy Prunier : www.raymond-et-merveilles.fr.

Photo : © DR.


Muriel Revollon

La conteuse :
Après avoir essayé la danse classique, le scoutisme, l’équitation, le ping-pong, le chant, Muriel Revollon découvre le théâtre. En 2009, elle décide de trouver un « maître conteur » et va à la rencontre de François Moïse Bamba, Hélène Phung, Myriam Pellicane, Abbi Patrix. Depuis, elle raconte des tas d’histoires, intervient en qualité de clown à l’hôpital, joue et met en scène des spectacles de théâtre et de marionnettes…

Ses spectacles :
Pitis zozios
C’est pas toujours facile d’être petit, même pour un piaf ! Mais petit à petit… on grandit !
Petits contes volatiles pour public poids plume, miettes d’histoires pour les moineaux… à picorer !
Pour les toutes petites oreilles !

Contes des quatre coins du monde
Les histoires sont légères comme les pollens du printemps… Le souffle des mots les emporte par-delà les frontières, les mers et les montagnes. Les histoires emportent avec elles un peu du soleil de leur pays, un peu d’épices, des flocons parfois…

Zoo’rigines des zanimooooos
Pourquoi le rhinocéros a mauvais caractère ? Qui est venu en premier ? L’œuf ou la poule ? Pourquoi les pandas sont noirs et blancs ? Pourquoi l’ornithorynque ? Oui, pourquoi ??? Pourcroââââ ??? Et bien d’autres questions !! Histoires loufoques et bric-à-brac ludique.

Histoires de se faire bien peur une fois pour toutes
Petits contes traditionnels un peu cruels… Mais bon, ça va !
Halte aux contes mensongers, place à la vérité… toute crue !!! (Miam !).
Parfois, les contes font peur… Mais sans peur, pas de vrai courage ! Alors, partons pour une petite traversée du pays des doutes et des peurs, pour y puiser ce courage qui manque un peu, parfois…
Promenez-vous dans les bois… Montrez patte blanche… Tirez la chevillette… avant que le loup souffle, souffle, souffle…

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mardi 9 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public)
Mercredi 10 mai, Oradour-sur-Glane (87), Zoo’rigines des zanimooooos, 15h30
(tout public à partir de 3 ans)
Vendredi 12 mai, Objat (19), Histoires de se faire bien peur une fois pour toutes, 20h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 13 mai, Saint-Augustin (19), Contes des quatre coins du monde, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Dimanche 14 mai, Saint-Méard (87), Contes des quatre coins du monde : goûter conté, 17h00
(tout public à partir de 6 ans)
Mardi 16 mai, Dompierre-les-Églises (87), Pitis zozios, 10h30
(tout public à partir de 18 mois)
Mercredi 17 mai, Varetz (19), Zoo’rigines des zanimooooos, 9h30 et 11h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 17 mai, Saint-Viance (19), Contes des quatre coins du monde, 15h00
(tout public à partir de 6 ans)
Vendredi 19 mai, Flavignac (87), Histoires de se faire bien peur une fois pour toutes, 20h30
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 20 mai, Noth (23), Contes des quatre coins du monde, 20h00
(tout public à partir de 6 ans)

Photo : © Ludovic Mauriat.


Les Singuliers associés

La compagnie :
La compagnie Les Singuliers associés fait des notions de langage, d’identité et de mémoire les enjeux majeurs de sa recherche artistique. Le langage comme une recherche esthétique autour de la communication. L’identité comme une construction dynamique à renouveler constamment dans la relation à l’autre. La mémoire comme une relation au présent qui prépare chacun à participer à un avenir commun.
Créée en 2009 par un collectif de metteurs en scène : Sylvie Audureau, Didier Valadeau et Philippe Demoulin, la compagnie met à profit son expérience pour faire un théâtre accessible aux personnes en situation de handicap, et particulièrement en situation de handicap sensoriel.


Son spectacle :
Histoires de signes
Un duo de comédiens – l’un sourd, l’autre entendante – propose une interprétation bilingue (français et langue des signes française) d’histoires issues de livres de littérature jeunesse. Ils leur donnent vie par la voix, le geste, le signe et le jeu et les font découvrir autrement aux enfants sourds ou entendants. Ils nous offrent leur complicité et celle de leur langue pour nous entraîner dans une expérience artistique accessible à tous.
Les histoires sont sélectionnées, avec les bibliothécaires des pôles jeunesse de bibliothèques du Limousin, parmi les ouvrages en prêt. Le choix final se fait au regard de la possibilité de leur transposition dans l’univers visuel propre à la langue des signes. L’univers graphique propre de chaque ouvrage est respecté et parfois même mis en avant dans la mise en scène. Il s’agit de dépasser la simple traduction simultanée pour inventer un parcours théâtralisé pour les deux conteurs, une narration à deux voix au service d’une incarnation subtile et ludique des personnages.

Son calendrier sur Coquelicontes 2017 :
Mardi 9 mai, Crocq (23), Histoires de signes, 10h00
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 10 mai, Tulle (19), Histoires de signes, 15h30
(tout public à partir de 6 ans)

Le site des Singuliers associés : www.singuliersassocies.org.

Photo : © Christophe Péan.


 


Retrouvez le programme en gros caractères


Coquelicontes 2017

Visuel : © Maria Jalibert.


Téléchargez le dossier de presse de Coquelicontes 2017 au format PDF.


Les organisateurs du festival Coquelicontes 2017 :

Centre régional du livre en Limousin.
Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze.
Bibliothèque départementale de la Creuse.
Bibliothèque départementale de prêt de la Haute-Vienne.
Bibliothèque francophone multimédia — Ville de Limoges.

Avec le concours de :

Conseil départemental de la Corrèze.
Conseil départemental de la Creuse.
Conseil départemental de la Haute-Vienne.
Ministère de la Culture et de la Communication — Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine.
Région Nouvelle-Aquitaine.