Centre régional du livre en Limousin

Coquelicontes / Archives / Coquelicontes 2014


 



Du 12 au 25 mai, les conteurs de Coquelicontes 2014 et leurs spectacles :

Gilles Bizouerne.
Hamed Bouzzine.
Christine Charpentier.
Laurent Daycard.
Véronique de Miomandre.
Olivier de Robert.
Jeanne Ferron.
Salim Hatubou.
Fiona MacLeod.
Hélène Palardy.
Joëlle Pascal.
Anne-Sophie Péron.
Arleen Thibault.
David Torména.
Jean-François Vignaud.
François Vincent.

Visualisez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2014.

Téléchargez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2014.

Visualisez les temps forts du festival.

Visualisez le off du festival.

Visualisez les communes accueillant des spectacles de Coquelicontes 2014 ouverts au public.

Téléchargez le programme complet de Coquelicontes 2014 (24,2 Mo).

Téléchargez le visuel, le logo et les photos des conteurs de Coquelicontes 2014.

Téléchargez l'affiche de Coquelicontes 2014 (2,7 Mo).


Gilles Bizouerne

Le conteur :
Ne vous y fiez pas, cet homme-là est dangereux ! Un sourire, deux histoires et vous ne savez déjà plus où vous êtes. Lui n’a perdu ni le fil, ni le public en route et à la fin il vous laisse là, ébahi, comme au sortir d’un voyage où vous ne maîtrisez rien.
Gilles Bizouerne est aussi auteur à succès avec près d’une trentaine d’albums déjà parus.


Son spectacle :
Vrais mensonges
Venez déguster un grain de folie, un goût d’inattendu, un brin d’émerveillement et de poésie. Dans une joyeuse fougue, Gilles Bizouerne s’amuse à mettre le monde sens dessus dessous.
Savoureuses et malignes, ces histoires surprennent et bousculent sans que l’on s’y attende.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Lundi 19 mai, Arnac-Pompadour (19), Vrais mensonges, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Mardi 20 mai, Ussac (19), Vrais mensonges, 20h00
(tout public à partir de 7 ans)
Mercredi 21 mai, Cromac (87), Vrais mensonges, 14h30
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 23 mai, Saint-Sébastien (23), Vrais mensonges, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 24 mai, Reterre (23), Vrais mensonges : goûter conté, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)

Le site où retrouver Gilles Bizouerne : www.clair-de-lune.net.

Photo : © DR.


Hamed Bouzzine

Le conteur :
Hamed Bouzzine est né au Sahara, « Le pays de nulle part ». Le récit l’a bercé depuis sa plus tendre enfance, il a toujours écouté les rways, maîtres-musiciens conteurs, et les yghawins, griots berbères depuis la Haute-Antiquité. Au cours de sa vie d’artiste, il a partagé la scène pendant six ans avec Alpha Kouyaté, grand griot manding dont il a hérité des épopées, des mythes, ainsi que de nombreux autres récits. Depuis cette rencontre, le récit ne l’a plus quitté.
Conteur et musicien depuis trente ans, il joue des harpes du désert appelées bolon et douss’n’gony, un luth maure : un gembryiat, différents pianos à pouces appelés sanzas, ainsi que des percussions, sa première formation avec le langage musical.
De la Mauritanie aux déserts d’Arabie, des tentes de l’éphémère à la beauté troublante des Hommes bleus, des youyous de joie aux bruissements du vent sur les sables millénaires, c’est cette parole qu’il a décidé de révéler. Le patrimoine de ces peuples où la langue parlée est première et secrète, où la transmission orale est restée la seule garante de la survivance des Imazighens, les Hommes libres.


Ses spectacles :
Le Kaftan d’amour tacheté de passion et autres contes merveilleux
De tout temps, en tous lieux, les êtres que nous sommes ont toujours sublimé le sentiment d’amour. Si nous avons donné un si haut rang à ce sentiment, c’est qu’il fait de nous l’esclave de sa loi.
Quelques histoires d’amour pour nous éclairer sur les maux de l’amour et le fait que le mal d’amour ne peut se guérir qu’avec les mots de l’amour.
C’est aussi l’histoire d’une fille qui demande un si bel habit que son père en désespère.
De fil en aiguille, des histoires de soie, de mousseline et de taffetas.
Alors chevauchons les ailes du merveilleux.

De Tanger à Tombouctou
Ce voyage est celui d’un conteur saharien, né dans une oasis perdue entre ciel et terre et qui, depuis 1962, arpente et chemine à travers Tanger et ses « Matins roses » jusqu’à « La Ville des sables ».
Par la magie de la parole et, tels des génies, d’un claquement de doigts, nous irons dans la sublime Fez. Par un petit vent léger qui descendra de l’Atlas, nous survolerons l’inoubliable Marrakech et irons rendre visite aux peuples de la mer, des plaines, des océans et du désert. Nous traverserons un tissage d’histoires : l’âme de ce pays-mémoire, étincelante d’un peuple aux mille et une facettes.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mercredi 21 mai, Isle (87), De Tanger à Tombouctou, 15h00
(tout public à partir de 6 ans)
Vendredi 23 mai Guéret (23), Le Kaftan d’amour tacheté de passion et autres contes merveilleux, 18h30
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 24 mai, Boussac-Bourg (23), De Tanger à Tombouctou : balade contée, 14h30
(tout public à partir de 6 ans)
Dimanche 25 mai, Argentat (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Un site où retrouver Hamed Bouzzine : www.lessinguliers.fr.

Photo : © Gilles Roussy.


Christine Charpentier

La conteuse :
« Il est une fois… Deux fossettes surmontées de bouclettes, une ronde bonn’femme que le vent du bord de mer a poussée doucement sur le chemin des contes.
Elle lit de bien belles choses qu’elle aime à partager ; elle compose aussi des nouvelles depuis le coin de ses rencontres.
Ses contes sont comme la marée : ils crient fort et ils caressent tendrement, ils sont vivifiants et ils surprennent, ils sentent bon et ils nous emportent.
Ils sont toujours ce même retour vers les choses de la vie…
Le temps, l’amour, le bonheur, les autres ! »


Ses spectacles :
1, 2, 3… Soleil !
Madame Bibouille est heureuse : le printemps est de retour !
Dans son panier, elle farfouille et y trouve plein de carabistouilles !
Elle aide son ami Fifi le jardinier à tout ranger : il faut que tout soit prêt pour accueillir la caresse des premiers rayons du Soleil !

Gâteau tout chaud !
Demain, c’est l’anniversaire de Maman et Lisane voudrait lui faire un joli cadeau… Mais elle a beau secouer sa tirelire, aucune petite pièce de monnaie n’en tombe !
Alors Lisane va se promener avec son petit panier : elle trouvera bien une idée en chemin !
Elle rencontrera la poule, la vache, le meunier… et bien d’autres nouveaux amis qui, sans le savoir, l’aideront à résoudre son problème !

Quoi d’neuf ?
Dialogue immuable quand j’allais voir Papé et Mamé :
« Alors, quoi d’neuf ? »
« R’en qu’du vieux ! »
Leur manière à eux de dire qu’on cherche tous la même chose, depuis que le monde est monde : de l’amour, de beaux enfants, du travail, de quoi manger, une bonne santé, la paix !
Mais dans leur journal, à leur club, au JT – et aussi dans leur vie –, ça parle de guerre, de maladie, de faim, de chômage et de divorce !
Alors, autour d’un café et d’un spéculoos, on refaisait le monde à grands coups d’éclats de rire… parce qu’après tout, on n’est pas à plaindre !

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Lundi 12 mai, Bellegarde-en-Marche (23), Quoi d’neuf ?, 20h00
(tout public à partir de 12 ans)
Mardi 13 mai, Saint-Priest-la-Feuille (23), Quoi d’neuf ?, 20h30
(tout public à partir de 12 ans)
Mercredi 14 mai, Saint-Vaury (23), Gâteau tout chaud !, 15h00
(de 3 à 6 ans)
Jeudi 15 mai, Argentat (19), 1, 2, 3… Soleil !, 10h30
(de 0 à 3 ans)
Vendredi 16 mai, Corrèze (19), Quoi d’neuf ? : apéro conté, 19h30
(tout public à partir de 12 ans)
Samedi 17 mai, Ussel (19), Gâteau tout chaud !, 15h30
(de 3 à 6 ans)
Dimanche 18 mai, Grandsaigne (19), Quoi d’neuf ? : balade contée, 15h30
(tout public à partir de 12 ans)
Lundi 19 mai, Faux-la-Montagne (23), 1, 2, 3… Soleil !, 10h00
(de 0 à 3 ans)
Mercredi 21 mai, Saint-Junien (87), Gâteau tout chaud !, 15h00
(de 3 à 6 ans)
Vendredi 23 mai, Genouillac (23), Quoi d’neuf ? : balade contée ou apéro conté (selon le temps), 18h30
(tout public à partir de 12 ans)
Samedi 24 mai, Juillac (19), Quoi d’neuf ?, 20h30
(tout public à partir de 12 ans)

Le site de Christine Charpentier : www.christinecharpentier.fr.

Photo : © DR.


Laurent Daycard

Le conteur :
Laurent Daycard est conteur professionnel depuis vingt ans. C’est par les livres qu’il rencontre l’univers des mythes, contes et légendes. Dès l’enfance, il dévore les anthologies de Nathan ou Gründ.
D’abord ornithologue, il a participé en 1997 aux débuts de la Baleine qui dit « Vagues », alors seul théâtre de conte en France et dont il est aujourd’hui directeur artistique.
En tant que conteur, il a d’abord beaucoup travaillé sur la notion de répertoire, en élargissant le sien à diverses cultures et en prenant soin de l’adapter à tout type de publics, dans des festivals, des théâtres, dans des forêts ou des châteaux et même dans la rue, de la maternelle à la maison de retraite.
Également musicien, il utilise différents instruments (accordéon diatonique, ocarinas…) pour donner des respirations entre les contes de ses spectacles.
Depuis quelques années, son travail est passé de l’étude des mythes cosmogoniques à un approfondissement des « grands contes », les contes merveilleux traditionnels et populaires européens. Dans ce registre, il utilise de plus en plus le dulcimer (instrument du Moyen Âge de la famille des cithares) comme soutien rythmique du récit.


Ses spectacles :
Contes sur le chemin
Contes merveilleux, contes d’animaux, contes qui font peur ou qui font rire, contes de chez nous ou de très loin : dans ce spectacle, Laurent Daycard s’adapte aux envies de son auditoire et pioche dans son répertoire le conte qui correspond au lieu, au public, à l’instant, en s’accompagnant de différents instruments de musique.
« Mes contes, je les ai ramassés au hasard des rencontres sur le chemin de la vie, comme on cueille une fleur pour la respirer, comme on prend un bâton pour s’aider à marcher.
Et je les dis, comme on pose des cailloux sur ses pas pour ceux qui viennent derrière. »

À l’est du Soleil, à l’ouest de la Lune
Ce conte peut être pris comme une version scandinave du mythe de Psyché. On y retrouve les motifs classiques : un époux inconnu, trois gouttes de cire qui réveillent l’amant endormi, la fuite de celui-ci et la quête insensée de l’amoureuse, mais les trolls et les ours blancs remplacent Vénus et Éros. Une fille trop belle dans une famille trop pauvre, un époux improbable dans un palais trop riche, et c’est la volonté d’un cœur aimant qui mènera l’héroïne plus loin que ne soufflent les vents, « dans un château à l’est du Soleil, à l’ouest de la Lune ».
Le récit est rythmé par le dulcimer.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mercredi 14 mai, Camps-Saint-Mathurin-Léobazel (19), Contes sur le chemin, 10h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 14 mai, Varetz (19), Contes sur le chemin : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 16 mai, Bonnat (23), À l’est du Soleil, à l’ouest de la Lune, 20h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 17 mai, Lussat (23), Contes sur le chemin : balade contée, 16h00
(tout public à partir de 5 ans)

Le site où retrouver Laurent Daycard : labaleinequiditvagues.org.

Photo : © Gilles Juhel.


Véronique de Miomandre

La conteuse :
« Je suis conteuse comme on est d’un pays, née d’un chou ou d’un arrosoir…
Ma route croise depuis treize ans celle d’un grand enchanteur et formateur : Michel Hindenoch. J’ai touché au clown, à la danse, au mime pour émouvoir mon corps…
J’ai des histoires qui me viennent, d’autres qui se dérobent ou parfois même se dénudent. J’essaye de vivre avec ces histoires, de les laisser parler par ma bouche, s’exprimer, éclater, éclabousser, rire, étonner, émouvoir. »


Ses spectacles :
Du coq à l’âne
Jamais on n’a vu, jamais on ne verra…
L’ânon Quidinon avec des souliers lilas,
Le canard Coin-Coin coincé par un grain de blé gras,
Pulchérie la poule qui pondait n’importe quoi !
Comptines et histoires de ferme « bio ».

Le Calumet endormi
Un spectacle qui fait rêver et rire les enfants, leur fait découvrir un autre monde !
Un monde où les bisons parlent, les daims dansent, et les pierres chantent…

Histoires du bout du monde
Là-bas, tout au bout, ils sont un peu givrés. Ils t’échangent une bûche contre deux cents rennes et une carabine contre un rêve de femme. Et les femmes prennent un renard pour mari et rêvent des oies…
Blizzard, vous avez dit blizzard ?

Clued’home
Spectacle Cluedo – suspense en direct !
Qui a  tué M. Lenoir ?
Le colonel Moutarde a sa petite idée. Il connaît tous les cancans de la maison de retraite !
Au travers de l’intrigue policière, c’est une galerie de personnages très attachants qui se dessine.
La conteuse a recueilli ces témoignages dans la maison de retraite où elle raconte régulièrement.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Vendredi 16 mai, Saint-Sulpice-le-Guérétois (23), Le Calumet endormi : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 6 ans)
Samedi 17 mai, Bénévent-l’Abbaye (23), Clued’home, 15h00
(tout public à partir de 10 ans)
Dimanche 18 mai, Saint-Moreil (23), Clued’home, 18h00
(tout public à partir de 10 ans)
Lundi 19 mai, La Souterraine (23), Clued’home, 13h15 et 15h00
(tout public à partir de 10 ans)
Mardi 20 mai, Marsac (23), Clued’home, 15h00
(tout public à partir de 10 ans)
Mardi 20 mai, Ahun (23), Clued’home, 19h30
(tout public à partir de 10 ans)
Mercredi 21 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Le Calumet endormi, 10h00
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 21 mai, Bourganeuf (23), Le Calumet endormi, 15h30
(tout public à partir de 6 ans)
Vendredi 23 mai, La Souterraine (23), Du coq à l’âne, 9h45 et 10h50
(de 3 à 7 ans)
Vendredi 23 mai, Neuvic-Entier (87), Histoires du bout du monde, 20h30
(tout public à partir de 10 ans)

Le site de Véronique de Miomandre : www.veroniquedemiomandre.be.

Photo : © DR.


Olivier de Robert

Le conteur :
« Conter, ce n’est jamais que dire avec lenteur les joyeux brassages de la besace à mémoire. Mais avant de parler, le conteur écoute. J’aime à me cacher dans les coins de bistrots. Ceux où si vous n’êtes pas du pays, les discussions s’arrêtent et les têtes se tournent quand vous entrez. Les cafés de fond de ruelles, ceux dont l’enseigne se fane et menace de se décrocher sous le poids de la poussière…
J’aime aussi à flâner sur les marchés, ceux où s’entremêlent les couleurs et les parfums, allant des fromages aux origines incertaines jusqu’aux parfums d’Orient, ceux où bérets et longues chevelures se croisent et se voient enfin… J’aime écouter les paroles de hasard glanées au bord des chemins, à la boulangerie, sur un banc ensoleillé ou au coin d’une cheminée quand le vent hurle au-dehors…
J’aime ma terre, celle de la montagne, du confit de canard, de la ressègue, des lotos, du gras, des fêtes de village, des péluts en yourtes, des châteaux bouffés par les ronces et des mémés qui attendent l’épicier ambulant.
Avec tendresse et un opiniâtre refus de se prendre au sérieux, mes contes racontent cette terre et ceux qui en font la saveur. »


Ses spectacles :
Contes…
Olivier de Robert est un fils du peuple et aime à le faire entendre. Quand, dans sa bouche, les personnages prennent vie, on voit passer d’étranges ombres de géants, de fées, de diables et de paysans malicieux… Les mots arrivent et se bousculent, ils ont des choses à dire et des âmes à ouvrir. Voilà que le vrai se cache et que le faux devient vrai, voilà assez de menteries pour remplir un océan et assez de vérités pour vous faire déborder le cœur…
Quand le conte prend ces allures de one man show tout en assumant ses profondes racines terriennes, il en résulte un pur moment de bonheur pour les auditeurs de tous les âges.

Cathares, le destin inachevé
Aux alentours de l’An Mil, la vieille Église de Rome se réveilla avec une sale gueule de bois. La contestation coulait dans ses veines et les terres du Sud de la France devinrent le bastion de rebelles voulant refaire le monde et réinventer la Foi. Ce fut le temps flamboyant des Cathares. Mais au XIIIe siècle, la déferlante de la répression s’abattit sur le Midi, annonçant les temps sombres de la Croisade et de l’Inquisition…
En utilisant les mots du conteur et en donnant vie aux personnages de ce destin inachevé, Olivier de Robert entraîne son auditoire dans une extraordinaire épopée où l’on est tour à tour paysan, chevalier, moine ou prisonnier de l’Inquisition. Cela n’a plus rien à voir avec une conférence, même si l’homme est historien de formation : nous voilà embarqués dans un incroyable voyage dans le temps.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mercredi 21 mai, Limoges (87), Contes… : balade contée, 18h00
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 23 mai, Châtelus-le-Marcheix (23), Contes…, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 24 mai, Pierre-Buffière (87), Cathares, le destin inachevé, 20h30
(tout public à partir de 10 ans)
Dimanche 25 mai, Argentat (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site d'Olivier de Robert : www.olivierderobert.net.

Photo : © DR.


Jeanne Ferron

La conteuse :
Jeanne Ferron nous emmène avec humour et tendresse dans son univers singulier, quelque peu déjanté, construit d’histoires extraordinaires. Parfois timide, parfois extravertie, elle rit beaucoup, le public autant !
Elle a voyagé de l’université à l’usine, du monde de l’éducation aux feux de la rampe, elle est passée d’un doctorat de philosophie à des rôles de reine, de soldat qui bouffe du rat, ou de gueuse qui passe par là…
Et elle poursuit son travail d’adaptation et d’interprétation de contes traditionnels, faisant vivre un univers fantasque et merveilleux, teinté d’un rire enfantin.


Ses spectacles :
Ma mère Laie
« Une laie vue de près, c’est drôlement mignon. Une laie, ce n’est pas laid, ça donne du lait, c’est un mammifère. Elle est marrante ma mère Laie, un peu sauvage, mais juste ce qu’il faut. C’est une bonne mère : elle protège, elle rassure ses marcassins, mais elle leur laisse du champ. Ce n’est pas une dévoreuse. Ses contes, c’est en fouillant dans la terre qu’elle les a découverts. Ils sont comme une lumière dans la forêt profonde qui montre le chemin pour échapper aux ogres. »
Lego de contes où peuvent figurer Chevreau-Chevrette, La Truie rusée, Le Chat et le perroquet, Un œil, deux yeux, trois yeux, Les trois barbiers

Histoires d’en rire
Pour ceux qui connaissent Jeanne : vous savez qu’elle mène des travaux exploratoires sur la fracture du bocal, vulgairement appelée petit vélo dans le caisson ou, selon les régions, araignée au plafond. Dans ce spectacle-ci, elle s’attache à dépeindre des figures assez frappées, mi-dingues, mi-sages.
Avec toute la rigueur scientifique que vous lui connaissez, elle analyse le phénomène du neurone fêlé sur des mammifères supérieurs, essentiellement des sujets femelles issus d’un contexte bio-narratif.
NB : mais qui nous dira si Jeanne n’a pas elle-même un grain ?

Sur le feu
Ce spectacle commence par la rencontre avec une cuisinière à charbon pour finir dans un château avec un métallo. Entre le point de départ et le point d’arrivée, il se passe beaucoup de choses et il y a du monde sur la route, y compris des bestioles et des dieux, en passant par la terrible Baba Yaga. Toute une flopée de créatures qui s’activent tout au long de cet aventureux trajet. « Alors, que se passe-t-il dans ce spectacle ? 1e : Je raconte une histoire de brûlure de quand j’étais môme, 2e : Je parle de Vulcain, 3e : Je raconte Le Faucheux, d’après un conte letton, transmis par Luda, Une araignée d’enfer, et 4e : Riquiqui et Baba Yaga, d’après La Poupée de Vassilissa d’Afanassiev. »

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Dimanche 18 mai, Cosnac (19), Ma mère Laie, 15h30
(tout public à partir de 5 ans)
Mardi 20 mai, Nexon (87), Histoires d’en rire, 14h30
(tout public à partir de 8 ans)
Mardi 20 mai, Nexon (87), Histoires d’en rire : balade contée, 18h30
(tout public à partir de 8 ans)
Mercredi 21 mai, Feytiat (87), Ma mère Laie, 15h30
(de 5 à 9 ans)
Mercredi 21 mai, Limoges (87), Sur le feu, 19h30
(tout public à partir de 10 ans)
Jeudi 22 mai, Royère-de-Vassivière (23), Histoires d’en rire, 14h30
(tout public à partir de 8 ans)
Vendredi 23 mai, Magnac-Laval (87), Histoires d’en rire, 20h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 24 mai, Beynat (19), Histoires d’en rire, 20h30
(tout public à partir de 8 ans)
Dimanche 25 mai, Argentat (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site où retrouver Jeanne Ferron : www.cestadire.org.

Photo : © DR.


Salim Hatubou

Le conteur :
Né le 20 juin 1972 à Hahaya, en Grande-Comore, Salim Hatubou passe son enfance à Zanzibar et grandit dans les quartiers Nord de Marseille. Il a depuis toujours le goût des histoires, qu’elles soient écrites ou orales.
À la maison, sous l’influence de sa mère, les livres sont omniprésents à une époque où il est pourtant si rare d’en posséder.
Conscient que le patrimoine oral des Comores est en perdition, Salim Hatubou continue de se rendre au pays pour recueillir à la source les contes traditionnels. En plus de sauvegarder les contes grâce à l’écriture, il leur redonne vie en revêtant son habit de conteur dans les festivals, les bibliothèques, les écoles de France et du monde. Il écrit également des romans et des poèmes.
À l’écoute de sa double culture, il n’a de cesse de combler son insatiable appétit d’histoires à raconter.


Son spectacle :
Paroles de Lune
La légende raconte qu’au commencement du monde fut la Lune. Une ronde et belle Lune. Puis vint le reste du monde.
La légende raconte que la Lune, ayant perdu son équilibre, tomba dans l’Océan Indien et se cassa en quatre morceaux avec des éclats autour.
La légende raconte que le temps passa et que ces morceaux de Lune se transformèrent en terres. La légende raconte que des marins, à bord de leur boutre, aperçurent ces terres et, éblouis par leur beauté, s’exclamèrent : « Djuzur Al-Qamar ! », ce qui signifie « Les îles de la Lune ! »
La légende raconte qu’au fil du temps et de la langue des hommes, le mot Al-Qamar devint Comores ou Komori.
Et la légende dit que ces îles, filles de la Lune originaire, détiennent la Parole sur la naissance du monde, une parole à partager avec les petits et les grands.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mercredi 14 mai, Limoges (87), Paroles de Lune, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 16 mai, Châteauponsac (87), Paroles de Lune, 10h00 et 14h00
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 16 mai, Pageas (87), Paroles de Lune, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 17 mai, Limoges (87), Paroles de Lune, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Mardi 20 mai, Parsac (23), Paroles de Lune, 17h30
(tout public à partir de 7 ans)
Mercredi 21 mai, Aubusson (23), Paroles de Lune : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Jeudi 22 mai, Crocq (23), Paroles de Lune, 13h30
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 23 mai, Nouic (87), Paroles de Lune, 17h00
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 24 mai, Saint-Méard (87), Paroles de Lune : balade contée, 16h30
(tout public à partir de 7 ans)

Photo : © DR.


Fiona MacLeod

La conteuse :
Fiona MacLeod est d’origine écossaise, française d’adoption et planétaire de cœur. Elle marche sur les chemins du conte et de la parole depuis 1987.
Passionnée par les contes issus de son pays natal – l’Écosse – et désirant explorer tous les aspects de son premier enracinement culturel, elle évoque les paysages de brume et de bruyères et les personnages naturels et surnaturels qui les peuplent. Amoureuse de la nature depuis son enfance, Fiona conte des récits d’arbres et d’oiseaux, de pierres, de mers et de rivières.


Ses spectacles :
Contes de ma ferme en Écosse
Née dans une ferme au pied des Hautes-Terres, en Écosse, Fiona évoque sa famille (nombreuse) et ce monde rural pour les enfants des villes, de la télévision et des ordinateurs d’aujourd’hui. Le plus étrange, c’est qu’ils y adhèrent à fond !
Un monde peuplé d’ânes rouges, de moutons arc-en-ciel, avec la Petite Poule noire, la Fée de la forêt où, quelquefois, on aperçoit au loin la Sorcière des bois.
Le merveilleux et le fantastique se côtoient, pour le bonheur des jeunes et grandes oreilles.
Des comptines, chansons, jeux de doigts et contes gestuels font participer l’auditoire et quelques mots d’anglais viennent chatouiller les oreilles.
Des percussions ajoutent leurs notes à ces contes qui mènent vers la rêverie, le rire, la peur-plaisir et qui portent un regard sur le droit à la différence, le respect et la tolérance.

Les Contes de Wakinaga, l’oiseau bleu
Histoires-caresses, histoires-tendresse, vous voici en compagnie de Wakinaga, l’oiseau enchanteur… Il vole de par le monde – à l’aide de contes, comptines, jeux de doigts et chansons – pour charmer les oreilles et les cœurs des jeunes enfants, sans oublier les adultes qui les accompagnent.
Une suite d’histoires rythmées par des percussions aux sonorités touchantes : bâton de pluie et sanza africains, bol chantant tibétain, ocarina mexicain.

Contes et légendes écossais
Fiona vous offre une sélection de contes issus de son pays natal, des Îles Hébrides aux archipels des Orcades et des Shetland, des Hautes-Terres et des Basses-Terres du continent écossais au centre de Perthshire et au Comté de Fife. Et, pourquoi pas, en faisant une escale à Édimbourg, la capitale, ou à Glasgow…
Elle parlera des paysans, des pêcheurs et des clans nomades (les fameux Tinkers écossais). Il y aura des joueurs de cornemuse et des buveurs de whisky pur malt vingt-six ans d’âge. Et il y aura aussi Jack, le jeune garçon écossais, quelquefois benêt, quelquefois pauvre, mais qui sait toujours se débrouiller, même face à une sorcière de mer ou de forêt.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mardi 20 mai, Jarnages (23), Contes de ma ferme en Écosse, 14h30
(de 3 à 6 ans)
Mercredi 21 mai, Saint-Loup (23), Contes de ma ferme en Écosse, 15h00
(de 3 à 6 ans)
Jeudi 22 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Les Contes de Wakinaga, l’oiseau bleu, 10h00
(de 3 mois à 2 ans)
Vendredi 23 mai, Bessines-sur-Gartempe (87), Contes et légendes écossais : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 24 mai, Bort-les-Orgues (19), Contes et légendes écossais, 20h30
(tout public à partir de 8 ans)
Dimanche 25 mai, Argentat (19), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site de Fiona MacLeod : fiona-macleodconteuse.over-blog.com.

Photo : © Christiane Olivier.


Hélène Palardy

La conteuse :
C’est d’abord en tant que chanteuse rock qu’Hélène Palardy monte sur scène. Elle trouve dans les concerts et les chansons qu’elle compose une façon harmonieuse de dire le monde. Pendant ses études, effectuant un mémoire sur le conte à l’hôpital, elle croise des histoires qui l’emmènent au cœur d’un autre imaginaire. Puis elle suit les formations de conte du Conservatoire Paul-Dukas et poursuit son apprentissage théâtral. En 2008, elle reçoit le Prix du public au Grand prix des conteurs de Chevilly-Larue, puis intègre Le Labo de La Maison du conte. Pour lier l’énergie du concert aux récits, Hélène s’accompagne à la guitare quand le conte le réclame. Elle invente ses histoires, réadapte des nouvelles ou des contes traditionnels et, s’amusant avec les mots, teinte ses récits d’humour décalé et d’humaine poésie.

Ses spectacles :
Fiasco pour les canailles
Chez les méchants, les temps sont durs. On a détroussé l’araignée, le loup a les crocs et un fantôme a le blues. Ils ont fait appel à une conteuse pour les sortir du pétrin. Résultat : un vrai fiasco ! Tous en prennent pour leur grade. Accompagnée de sa guitare, Hélène raconte les déboires de ces méchants qui tremblent sur des airs rock, reggae et flamenco.

Bébé King
Tout le monde l’attendait : Bébé King est arrivé !
Maman lui chante des chansons pour qu’il fasse dodo. Toute la maison est enchantée… Surtout les petites créatures qui se cachent sous la cheminée !

Sans peurs et sans chocottes
En ce temps-là, le loup tremblait comme une poule mouillée. La chèvre faisait peur à tous les animaux de la forêt. Les arbres en perdaient leurs feuilles. Même le lion ne se sentait plus en sécurité… Ici, ce sont les plus petits qui gagnent : pas de tremblote !
Avec de la musique, beaucoup d’humour et un peu de jugeote, on devient le plus fort, sans peurs et sans chocottes.

Les Rives de Jasper
Jasper a dix ans et il a peur de tout. Peur de son père. Peur de ne pas être assez fort pour ce monde. Mais peut-être que le courage n’est pas là où on veut nous le faire croire…
Un jour qu’il s’embarque seul sur la Loire, il fait la rencontre d’un pêcheur fantasque qui se fait appeler Le Capitaine. Il se noue entre eux une amitié qui va aider le garçon à grandir, à traverser la vie pour le révéler à lui-même et faire de lui l’homme qu’il sera.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mardi 13 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 14 mai, Limoges (87), Bébé King, 11h00
(de 1 à 3 ans)
Mercredi 14 mai, Ambazac (87), Fiasco pour les canailles, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 16 mai, Saint-Laurent (23), Fiasco pour les canailles : balade contée ou apéro conté (selon le temps), 19h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 17 mai, Bussière-Poitevine (87), Les Rives de Jasper, 14h30
(tout public à partir de 10 ans)
Samedi 17 mai, Panazol (87), Fiasco pour les canailles : balade contée, 18h15
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 21 mai, Saint-Yrieix-la-Perche (87), Sans peurs et sans chocottes, 17h00
(de 3 à 6 ans)
Vendredi 23 mai, Treignac (19), Fiasco pour les canailles, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 24 mai, Saint-Augustin (19), Fiasco pour les canailles, 20h30
(tout public à partir de 5 ans)

Le site d'Hélène Palardy : www.helene-palardy.com.

Photo : © DR.


Joëlle Pascal

La conteuse :
« Les histoires sont comme des montures. On les chevauche. Et elles nous emmènent, nous emportent. Laissons-nous entraîner. Laissons-nous rêver. »
Originaire de la Provence, d’un pays de lumière où la parole est vive et sonore, Joëlle Pascal raconte, explore le geste, les mots, les images et ponctue parfois le voyage d’un air d’accordéon ou d’un refrain.
Nourrie par les contes traditionnels, elle joue tout à la fois d’innocence, de curiosité et d’effronterie pour nous les raconter. Ce sont des histoires de vie, de mort, de peurs et d’amour, drôles et tendres, des histoires qui nous griffent ou qui flirtent avec l’espoir.


Ses spectacles :
Bouquet d’histoires
On peut créer un bouquet d’histoires comme un bouquet de fleurs. Éclat, délicatesse, discrétion… Bouquet chatoyant, bigarré, aromatisé, composé en fonction du public, du lieu et du moment.

Contes en ribambelles
Épinglé sur le fond de scène, un chat dort ou veille sur le décor, une mini-corde à linge, un panier à épingles… Quelques mots doux de la conteuse et vous écouterez histoires, chansons, comptines, jeux de doigts, flûte à bec, accordéon diatonique… Des petits objets seront étendus au fur et à mesure sur le fil comme on étend le linge.
De fils en épingles, vous découvrirez des histoires de mitaines, de maman-panier, de poule pâtissière et de poupée perdue…

Les Dimanches de Juliette
Juliette, on l’aime bien, mais comme ça, sans plus. Les gens la trouvent bizarre, ses parents aussi d’ailleurs. Il y en a qui disent qu’elle est fêlée comme une cruche ou qu’elle n’a pas tous ses vendredis… En tout cas, Juliette, elle voudrait un amoureux. Un homme qu’elle aimerait et qui l’aimerait, un homme qui l’écouterait.
Le personnage de Juliette devient « le fil rouge » du spectacle ; Juliette rêve, frémit, s’interroge, espère. Innocente, décalée, elle écoute les histoires qui l’aident à comprendre le monde.
La conteuse est accompagnée par le musicien Robert Thébaut.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Lundi 12 mai, Gentioux-Pigerolles (23), Contes en ribambelles, 10h00
(de 6 mois à 3 ans)
Mardi 13 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 14 mai, Malemort-sur-Corrèze (19), Contes en ribambelles, 10h00
(de 3 à 6 ans)
Vendredi 16 mai, Égletons (19), Bouquet d’histoires : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 6 ans)
Samedi 17 mai, Saint-Léger-Magnazeix (87), Contes en ribambelles, 10h30
(de 6 mois à 3 ans)
Samedi 17 mai, Arnac-la-Poste (87), Bouquet d’histoires : balade contée, 17h30
(tout public à partir de 6 ans)
Dimanche 18 mai, Saint-Julien-le-Petit (87), Les Dimanches de Juliette : goûter conté, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Mardi 20 mai, Dun-le-Palestel (23), Les Dimanches de Juliette, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Mercredi 21 mai, Nexon (87), Contes en ribambelles, 16h30
(de 3 à 6 ans)
Vendredi 23 mai, La Chapelle-Taillefert (23), Les Dimanches de Juliette, 18h00
(tout public à partir de 7 ans.)

Le site de Joëlle Pascal : www.joellepascal.fr.

Photo : © Joëlle Pascal.


Anne-Sophie Péron

La conteuse :
« Née en Bretagne, je suis conteuse professionnelle depuis 2003. Accompagnée par Marcel l’accordéoniste, je me plonge dans les sagesses ancestrales et crée des spectacles qui parlent avec humour de la vie sous toutes ses formes, de l’humanité dans tous ses états et de la quête du bonheur. »

Ses spectacles :
La Clique à claque !
Que se passe-t-il quand un serpent à lunettes sur sa trottinette rencontre un pigeon en caleçon qui joue de l’accordéon et une grenouille en vadrouille qui aime les nouilles ?
Des mots qui chantent et des instruments qui se répondent pour le bonheur des toutes petites oreilles !
Et quand les trois boucs rencontrent un petit monstre, ça fait ouille !

Punky Rikiki
Au menu : bouillon de culture de minuscules, d’ogres, de loups-garous et de sorcières ; soupe de mouches parfumées aux cafards ; sauté de crapauds cuits au beurre. Il était une fois Louna, masterchef chez une sorcière, qui rencontre un crapaud punk, Rikiki, minuscule héros parti sur les grand-routes peuplées de tigres et de dragons, ainsi que Grand-Mère Funky, qui adore donner la chair de poule aux enfants.

Cœur de loup
Il y avait un loup qui avait du cœur… Un cœur d’artichaut qui l’a laissé sur le carreau. Ce loup n’avait pas d’amoureuse à cause de son derrière qui puait le camembert. Mais ça c’était avant qu’il ne rencontre la princesse et sa serpillière !

On ne voit qu’avec le cœur
Parce qu’on ne voit qu’avec le cœur, la mère Skouarnek ne cesse de râler et le jeune initié de croire détenir une vérité. Papé, lui, a quelque chose du bonheur dans ses yeux rieurs…

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mardi 13 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 14 mai, Seilhac (19), La Clique à claque !, 10h30
(de 6 mois à 3 ans)
Jeudi 15 mai, Perpezac-le-Noir (19), Punky Rikiki, 14h30
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 16 mai, Saint-Pantaléon-de-Larche (19), On ne voit qu’avec le cœur : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 17 mai, Nieul (87), Punky Rikiki : balade contée, 16h00
(tout public à partir de 5 ans)
Dimanche 18 mai, Meyssac (19), Punky Rikiki : apéro conté, 18h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mardi 20 mai, Saint-Étienne-de-Fursac (23), Cœur de loup, 14h00
(tout public à partir de 3 ans)
Mercredi 21 mai, Champagnat (23), La Clique à claque !, 10h00
(de 6 mois à 3 ans)
Mercredi 21 mai, La Souterraine (23), Punky Rikiki, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 21 mai, Guéret (23), Punky Rikiki, 18h30
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 22 mai, Sardent (23), Cœur de loup, 14h30
(tout public à partir de 3 ans)
Vendredi 23 mai, Saint-Laurent-sur-Gorre (87), La Clique à claque !, 10h30
(de 6 mois à 3 ans)
Vendredi 23 mai, Sainte-Marie-de-Vaux (87), Cœur de loup : balade contée, 20h00
(tout public à partir de 3 ans)
Samedi 24 mai, Compreignac (87), La Clique à claque !, 10h30
(de 6 mois à 3 ans)
Samedi 24 mai, Clugnat (23), Punky Rikiki, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)

Le site d'Anne-Sophie Péron : lafleurquirit.com.

Photo : © DR.


Arleen Thibault

La conteuse :
Conteuse au répertoire traditionnel mais aussi exploratrice des « nouvelles avenues » du conte, Arleen Thibault raconte avec délectation, finesse et talent, s’accompagnant à l’harmonica et aux pieds.
La richesse de sa langue, sa voix puissante, sa forte présence sur scène font d’elle l’un des talents émergents du Québec.
Conteuse depuis plus de dix ans, Arleen Thibault s’est produite sur les scènes du Québec, de l’Acadie, de France, du Liban, de la Côte d’Ivoire et du Congo. Son univers de contes humoristiques et éclatés lui a valu de représenter le Canada aux Jeux de la Francophonie en 2009.
Reconnue pour ses qualités d’interprétation et son expressivité, elle fait vivre des univers de contes colorés et humoristiques.


Ses spectacles :
Mensonge blanc… histoire d’exagérer !
Dans les contes tout est possible !
Alors pourquoi ne pas exagérer jusqu’au bout ?
Pourquoi ne pas monter sur la Lune avec un mot et redescendre avec deux… et faire parler son oreiller pour qu’il nous raconte nos rêves ?
Un spectacle de contes qui explorent les possibilités des mensonges fous qu’on se raconte parfois pour le plaisir d’y croire un peu.
Des histoires dont les enfants ne reviendront peut-être pas… tout à fait les mêmes !
Une brochette d’histoires pleines d’humour et de sagesse.

La Diseuse
La Diseuse est une formule de spectacle conviviale qui s’adapte à l’auditoire et au contexte. La conteuse s’inspire de la rencontre avec le public pour tirer de son répertoire les histoires. Arleen nous livre des moments précieux en contes traditionnels et contemporains, des histoires qui défilent à coup de parole, à coup de plaisir…
De quoi donner envie de déboucher la bouteille de nos rêves et de laisser pétiller.
Voilà un vrai dépaysement pour les neurones, une occasion de charger son cœur de rythme, d’émotion et de fête !

De mémoire de femme
Contes traditionnels, menteries et ruses de femmes.
Arleen Thibault nous livre, avec humour, la dentelle d’intelligence et de poésie contenue dans le répertoire féminin de ruses et de menteries de la tradition orale.
Les hormones de l’imagination en ébullition, la conteuse taquine son public en se faisant l’ambassadrice de ces filles, ces épouses, ces mères qui ont l’audace de penser qu’un problème n’est qu’une question de point de vue et qu’il y a toujours moyen de donner du fil à retordre au destin.

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mardi 13 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 14 mai, Isle (87), La Diseuse : balade contée, 16h00
(tout public à partir de 8 ans)
Jeudi 15 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Mensonge blanc… histoire d’exagérer !, 14h00
(de 8 à 12 ans)
Vendredi 16 mai, Parsac (23), Mensonge blanc… histoire d’exagérer !, 14h00
(de 8 à 12 ans)
Vendredi 16 mai, Saint-Pardoux (87), La Diseuse : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 17 mai, Anzême (23), De mémoire de femme, 19h00
(tout public à partir de 12 ans)

Le site où retrouver Arleen Thibault : www.cestadire.org.
Le site d'Arleen Thibault : arleenthibault.com.

Photo : © Sébastien Veilleux.


David Torména

Le conteur :
David Torména a pour désir, sur son chemin de conteur, de ravir les oreilles du plus grand nombre, en toute humilité. Il conte pour créer, pour faire passer ces histoires qui ont traversé les âges, les faire siennes et les donner, les offrir. Il conte pour les plus petits, en milieu scolaire et périscolaire, en bibliothèque.
Il travaille aussi avec des adultes handicapés mentaux et de jeunes autistes. Pour l’association France-Alzheimer 47, il anime aussi des ateliers de contes et d’écriture.
Et bien sûr, il conte pour un public plus large en donnant ses spectacles lors de soirées contées, de festivals, de balades…
C’est un artisan conteur, tout en rondeurs, avec son accent du Sud-Ouest, qui sait vous embarquer dans ses univers faits de souvenirs d’enfance qui se mélangent avec les contes traditionnels.


Ses spectacles :
Dans le nid de la souris
Des petites histoires… Un peu de magie… des comptines et jeux de doigts…
Toc toc toc
Dans ma valise il y a :
La petite bonne femme…
La chèvre biscornue…
La recette de la galette…
La chasse à l’ours…

Ma grand-mère est en vacances
« Celui-là, il faut l’entendre pour peut-être pouvoir le croire… »
Un récit de vie à la croisée des générations, dans lequel les personnages vivent des situations de contes traditionnels.

La Clé de la forêt
« J’ai trouvé par terre la clé d’une forêt extraordinaire ; dans cette forêt, il y a un lutin farceur qui m’a raconté des histoires… »

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Lundi 12 mai, Saint-Agnant-de-Versillat (23), Toc toc toc, 11h00
(de 3 à 6 ans)
Lundi 12 mai, Saint-Agnant-de-Versillat (23), La Clé de la forêt, 14h30
(de 7 à 12 ans)
Mardi 13 mai, Auzances (23), La Clé de la forêt, 13h30
(de 7 à 12 ans)
Mercredi 14 mai, Tulle (19), Dans le nid de la souris, 10h00 et 15h30
(de 1 à 3 ans)
Vendredi 16 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Ma grand-mère est en vacances, 14h30
(tout public à partir de 12 ans)
Mercredi 21 mai, Rilhac-Rancon (87), La Clé de la forêt, 15h00
(de 7 à 12 ans)
Mercredi 21 mai, Saint-Yrieix-la-Perche (87), Ma grand-mère est en vacances : apéro conté, 18h300
(tout public à partir de 12 ans)

Photo : © DR.


Jean-François Vignaud

Le conteur :
C’est dommage, il apprenait plutôt bien à l’école ; mais voilà, toujours à traîner chez pépé-mémé et, entre le chou farci, les patates à sulfater, la clôture des poules à refaire et les jeux à la télé, il y a appris la langue du pays, l’occitan, et tout ce qui va autour.
Du coup, à défaut d’avoir la belle situation que les siens lui souhaitaient, il est resté dans son fond de pré pour dire ce qu’il sait de la langue et des gens de son pays.
C’est ce qu’il fait depuis quinze ans à l’Institut d’études occitanes du Limousin où il enseigne, collecte, et conte aussi un peu…


Ses spectacles :
Lu pitit peseu e autres contes dau Lemosin…
Là-dedans, il y a un peu de tout, mais entre contes traditionnels et devinettes, c’est bien le diable si vous n’y trouvez pas votre compte.
On y rencontrera lu pitit peseu (le petit pois) qui, pour échapper à une morne destinée de pitit peseu ordinaire, ne va pas hésiter à se mettre ostensiblement sur la route des plus démunis.
Vous y apprendrez encore que les lions régnaient autrefois en maîtres sur le Limousin et que seul le pitit greu (le grillon) saura s’élever contre ce potentat félin…
Ailas ! I a bien de miseria a contar…

Si tu sabias çò que la nuech te pòrta ! : contes et dires de la nuit en Limousin
Dès que la nuit descend sur nos campagnes, tout un peuple d’êtres mystérieux s’apprête à prendre possession de la terre des vivants. C’est le moment des bruits et clameurs de la chaça volanta, des errements du lébérou et des apparitions diaboliques. Des êtres forcément hostiles, soit, mais il vaut mieux ne pas ignorer la prophétie que lance parfois cette grosse bête noire qui parcourt la nuit : « Si tu sabias çò que la nuech te pòrta, l’enser tu barrarias mielhs ta pòrta ! » (« Si tu savais ce que la nuit te porte, le soir tu fermerais mieux ta porte ! »).

Nhòrlas
« Qu’est-ce que ça veut dire, nhòrlas ? Pour bien vous le dire, ce n’est pas si aisé… La “gnorle” en Limousin, c’est l’histoire drôle. Mais, je vous vois venir, n’allez pas imaginer la mauvaise blague qui a fait trois fois le tour de l’Hexagone pour se retrouver vaguement adaptée au contexte local. La “gnorle” va plus loin que le premier éclat de rire, c’est un moment de vie clos dans lequel chacun de nous se reconnaît et elle demeure une expression populaire fort prisée par des Limousins toujours prompts à se foutre d’eux-mêmes. Chroniques humoristiques d’un fait divers local, contes cocasses, mésaventures des gens de Jarnages ou de leurs cousins de La Nadalie, de belles bouffées d’humour empathique à partager tant qu’il reste un soupçon de ruralité paysanne dans nos esprits.
 »

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mercredi 14 mai, Panazol (87), Si tu sabias çò que la nuech te pòrta ! : contes et dires de la nuit en Limousin, 16h00
(tout public à partir de 7 ans)
Jeudi 15 mai, Uzerche (19), Nhòrlas, 20h30
(tout public à partir de 15 ans)
Samedi 17 mai, Saint-Viance (19), Lu pitit peseu e autres contes dau Lemosin… : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 17 mai, Ussel (19), Si tu sabias çò que la nuech te pòrta ! : contes et dires de la nuit en Limousin, 21h30
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 23 mai, Allassac (19), Lu pitit peseu e autres contes dau Lemosin… : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 7 ans)

Photo : © DR.


François Vincent

Le conteur :
François Vincent a débuté sa vie artistique comme guitariste de rock blues avant de devenir musicien intervenant en milieu scolaire. Le contact avec le jeune public lui fait alors découvrir l’univers des contes, trouvant là une forme d’expression qui lui permet d’allier son goût pour la narration avec celui de la musique. En 2002, il devient conteur professionnel et se produit depuis dans toutes sortes d’endroits, des jardins publics aux scènes de théâtre. Son enregistrement La véritable histoire du haricot magique a obtenu un Coup de cœur de l’Académie Charles-Cros.

Ses spectacles :
Le Dattier du Sultan de Zanzibar
Le Sultan de Zanzibar est très fier de son dattier. C’est l’unique dattier de toute l’île. Mais chaque année, pendant la nuit qui précède la cueillette, un mystérieux oiseau noir dévore toutes ses dattes. Le Sultan en perd la raison. Dans sa folie, il crée un monstre : son propre chat. Pour arriver à ramener la paix dans l’île, les sept fils du Sultan devront se montrer à la hauteur…
Ce conte initiatique est l’adaptation très libre d’un récit collecté à Zanzibar et traduit du swahili par Edward Steere, évêque britannique du XIXe siècle. À l’image de l’histoire mouvementée de l’île, ce conte se distingue par un subtil mélange de saveurs arabes, africaines et européennes.

Sacrées mamies
Elles sont coquines, elles sont câlines, elles se jouent du loup et des peurs de la nuit.
Trois histoires décapantes contées, rythmées, chantées
.
La véritable histoire du haricot magique
« La fameuse histoire que l’on appelle Jack et le haricot magique n’est qu’un tissu de mensonges. La vérité sur ce qui s’est vraiment passé, je la connais puisque j’y étais : c’est moi qui suis monté sur le haricot !
Les premières versions de ce conte, bâti sur des motifs mythologiques archaïques, sont nées en Angleterre où le héros faisait partie de la tradition des “Jack”, c’est-à-dire des filous sympathiques, escrocs par nécessité qui arnaquent les puissants. Mais, au fil des siècles, il a fallu moraliser un peu ce personnage trop cupide (ou trop subversif ?). Certaines versions ont fait du géant l’assassin du père de Jack, ce qui permettait à celui-ci d’endosser le rôle du héros vengeur, un autre archétype mais beaucoup plus présentable.
J’ai donc décidé de rouvrir le dossier “Haricot magique” et, après avoir mené une enquête minutieuse sur les origines troubles de cette histoire exemplaire, j’ai découvert que, finalement, Jack n’en était pas le véritable héros. En effet, celui qui est monté jusqu’au ciel grâce au haricot magique, eh bien c’est tout simplement… moi ! »

Son calendrier sur Coquelicontes 2014 :
Mercredi 14 mai, Aixe-sur-Vienne (87), Sacrées mamies, 11h00
(tout public à partir de 3 ans)
Mercredi 14 mai, Aixe-sur-Vienne (87), Le Dattier du Sultan de Zanzibar, 15h30
(tout public à partir de 7 ans)
Jeudi 15 mai, Verneuil-sur-Vienne (87), La véritable histoire du haricot magique : apéro conté, 18h30
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 16 mai, Saint-Maurice-la-Souterraine (23), La véritable histoire du haricot magique, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 17 mai, Saint-Léonard-de-Noblat (87), Sacrées mamies, 11h00
(tout public à partir de 3 ans)
Samedi 17 mai, Brive-la-Gaillarde (19), La véritable histoire du haricot magique, 18h00
(tout public à partir de 7 ans)
Dimanche 18 mai, Saint-Victor-en-Marche (23), Sacrées mamies, 15h00
(tout public à partir de 3 ans)

Le site de François Vincent : www.francois-vincent-conteur.com.

Photo : © Gilles Juhel.


 


Coquelicontes 2014

Visuel : © Éva Offredo.


Les organisateurs du festival Coquelicontes 2014 :

Centre régional du livre en Limousin.
Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze.
Bibliothèque départementale de la Creuse.
Bibliothèque départementale de prêt de la Haute-Vienne.
Bibliothèque francophone multimédia — Ville de Limoges.

Avec le concours de :

Conseil général de la Corrèze.
Conseil général de la Creuse.
Conseil général de la Haute-Vienne.
Ministère de la Culture et de la Communication — Direction régionale des affaires culturelles du Limousin.
Région Limousin.