Centre régional du livre en Limousin

Coquelicontes / Archives / Coquelicontes 2013


 
 



Du 21 mai au 2 juin, les conteurs de Coquelicontes 2013 et leurs spectacles :

Jérôme Aubineau.
Michèle Bouhet.
Catherine Caillaud.
Daniel Chavaroche.
Thierno Diallo.
Françoise Diep.
Magguy Faraux.
Frédéric Naud.
Amandine Orban de Xivry.
Hélène Palardy.
Christèle Pimenta.
Franco Rau.
Marie Ricard.
Thomas Suel.
Les Volubiles – Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel.

Visualisez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2013.

Téléchargez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2013.

Visualisez les temps forts du festival.

Visualisez le off du festival.

Visualisez les communes accueillant des spectacles de Coquelicontes 2013 ouverts au public.

Téléchargez le programme complet de Coquelicontes 2013 (20,3 Mo).

Téléchargez le visuel, le logo et les photos des conteurs de Coquelicontes 2013.

Téléchargez l'affiche de Coquelicontes 2013 (11,2 Mo).


Jérôme Aubineau

Le conteur :
Si hier on présentait Jérôme Aubineau comme le jeune conteur-comédien-danseur fraîchement diplômé, titulaire d’une maîtrise de sociologie et parrainé par ses voisins conteurs Yannick Jaulin, Gérard Potier ou Bernadéte Bidàude…, aujourd’hui force est de constater qu’il a su imposer son univers et sa personnalité qui font de lui un incontournable de la nouvelle génération des conteurs. Il a su rallier le soutien des institutions culturelles et d’un public de plus en plus nombreux et fidèle.
Conteur professionnel depuis 2001, missionné par Don Quichotte et la Belle au Bois dormant, il enchaîne des créations couleur rock ‘n’ roll, à partir des thèmes qui lui sont chers : le monde de l’enfance, le monde rural, les relations filiales, les vieilles gens, toutes les petites choses du quotidien et leurs dérapages dans l’imaginaire. Son style s’affirme, un univers cartoon, tendre et surréaliste, prend corps au gré des spectacles. Grandir, s’affranchir tout en restant fidèle à ses racines et à la part d’innocence de l’enfance, c’est le grand écart vertigineux que tente Jérôme Aubineau.


Ses spectacles :
Même pas peur !
Drôle, tendre, inventif, Même pas peur ! swingue gaiement aux accents de la guitare, tous crocs et griffes dehors.
Il y aurait des loups…
Des beaux, des gentils, des méchants, des loups partout.
Des loups qui vont à l’école en mobylette.
Des loups qui dansent le rap.
Et quelques sorcières aussi, véloces, velues, de la pire espèce qu’il soit. Des sorcières particulièrement z’énervées !

Sweet tracteur
Dans Sweet tracteur, Jérôme fréquente de drôles de loulous : Abel le Rebelle, rappeur de banlieue rurale, la mère Zirou qui en pince pour Monsieur Propre, un garçon échoué au bord de ses rêves, un autre raccommodé du côté du cœur, des fées qui débarquent en ULM… Bref, toute une panoplie de tendres un peu dingues, avec quelques durs et, selon la saison ou l’humeur, 1 417 moutons échappés d’une BD de F’Murr
.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Samedi 25 mai, Beynat (19), Sweet tracteur, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Dimanche 26 mai, Camps-Saint-Mathurin-Léobazel (19), Sweet tracteur, 17h00
(tout public à partir de 7 ans)
Mardi 28 mai, Ussac (19), Sweet tracteur, 20h00
(tout public à partir de 7 ans)
Mercredi 29 mai, Ambazac (87), Même pas peur !, 15h00
(de 6 à 10 ans)
Jeudi 30 mai, Royère-de-Vassivière (23), Même pas peur !, 14h30
(de 6 à 10 ans)

Le site de Jérôme Aubineau : www.jerome-aubineau.fr.

Photo : © Grégory Brandel – Agence Synchro-X.


Michèle Bouhet

La conteuse :
Originaire du Poitou, Michèle Bouhet est imprégnée, entre autres, de la tradition orale de son pays. Ses voisines, les femmes de son environnement vont lui inspirer son premier spectacle, Ronde de femmes, en 1989, année où elle est lauréate du Prix des conteurs de Chevilly-Larue.
En 1991, elle devient conteuse professionnelle.
Au début, sa recherche va la conduire à appréhender l’art du racontage avec Bruno de La Salle au Centre de littérature orale. Mais dans ses récentes créations, elle s’empare de nouveaux espaces, tant dans l’écriture que dans son rapport à la scène. En parallèle, elle poursuit l’exploration de la voix et, à mesure qu’elle avance sur le chemin de l’oralité, elle expérimente de nouveaux registres d’écriture et de jeu qui font d’elle, au-delà de la conteuse que l’on connaît, une chercheuse insatiable.


Son spectacle :
La nouvelle folie des contes ordinaires
« Mon choix artistique dans ce solo, c’est l’apparente simplicité. Être là, et raconter.
Quoi ?
Je ne le sais pas déjà mais c’est caché dans un coin de mon répertoire : un conte, un récit de vie, une légende, une blague…
Ce que je sais, c’est que dans toutes ces histoires, il y aura la rencontre de l’ordinaire et de l’extraordinaire, des femmes, des hommes, leurs peurs, leur force et leurs amours.
Les contes habillent nos interrogations en nous enveloppant, en donnant à entendre, pas avec notre raison mais avec notre émotion, ce que l’on aperçoit derrière les mots. »

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 28 mai, Jarnages (23), La nouvelle folie des contes ordinaires, 14h00
(tout public)
Mercredi 29 mai, Isle (87), La nouvelle folie des contes ordinaires, 15h00
(tout public)
Vendredi 31 mai, Meyssac (19), La nouvelle folie des contes ordinaires : apéro conté, 19h00
(tout public)
Samedi 1e juin, Bort-les-Orgues (19), La nouvelle folie des contes ordinaires, 20h30
(tout public)
Dimanche 2 juin, Saint-Victor-en-Marche (23), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Un site où retrouver Michèle Bouhet : www.ciedelatrace.com.

Photo : © DR.


Catherine Caillaud

La conteuse :
Catherine Caillaud raconte « ce qu’elle est, ce qu’elle n’est plus, ce qu’elle a l’espoir de devenir ». Voilà un sacré programme, mais pas si fou que ça quand on sait qu’elle est aussi professeure de Lettres et monitrice d’escalade. Alors, pensez si, depuis vingt ans qu’elle raconte des histoires, elle maîtrise l’enchaînement des mots et des monts — et ceux de l’Ardèche en particulier. Nourrie de contes traditionnels et de lectures alentour, elle vous fera croire dur comme fer à ses histoires et au pouvoir des rêves et des espoirs.

Ses spectacles :
Le 3 en 1
Mini séances proposant trois spectacles :
Une représentation de Lili la petite souris : un spectacle de contes de randonnée truffé de virelangues (Un chasseur sachant chasser…) et de devinettes.
Deux représentations de Dans les roses ou dans les choux ? : d’où vient-on ? Où était-on avant de naître ? Mystère ! Mystère ! Tom Pouce, Celles qui sont allées au puits, ou Le Roi qui éternuait sont autant de réponses qui nous posent des questions…

À l’ombre du châtaignier
Contes de l’Ardèche et de l’arbre à pain, des rivières, figuiers, diableries et sorcières…
Large répertoire de contes récoltés pendant quinze ans dans les villages.

Le Restaurant des contes
Choix de contes en fonction du public.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mercredi 22 mai, Bénévent-l’Abbaye (23), À l’ombre du châtaignier, 14h45
(tout public à partir de 7 ans)
Jeudi 23 mai, Saint-Agnant-de-Versillat (23), Le 3 en 1, 14h00
(tout public à partir de 3 ans)
Vendredi 24 mai, Saint-Martin-Sainte-Catherine (23), Le Restaurant des contes, 20h30
(tout public)
Samedi 25 mai, Saint-Augustin (19), À l’ombre du châtaignier, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Dimanche 26 mai, Saint-Sébastien (23), À l’ombre du châtaignier : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)

Le site de Catherine Caillaud : www.catherinecaillaud.com.

Photo : © DR.


Daniel Chavaroche

Le conteur :
Natif de Sarlat, en Périgord Noir, d’abord instituteur de village devenu maître d’occitan, au fil des ans, Daniel Chavaroche s’est mis à écrire en se nourrissant de son pays et, tout naturellement, il est devenu conteur.
Auteur de textes de chansons, il écrit aussi de nombreux chants et comptines pour les enfants qui apprennent l’occitan.
Il crée Racontade, bouquet de contes de pays, qu’il fait tourner et évoluer au gré des publics, des endroits ou du temps qui passe…
Le rugby a certainement conditionné sa façon d’être, de voir la vie, mais sans doute aussi sa façon de conter.
Ces dernières années, il lance Le Cours du soir, retour amusé sur sa vie d’instituteur de village.


Ses spectacles :
Le Cours du soir
« “Bonsoir à tous. Ouvrez vos cartables, prenez vos affaires…”
C’est sans doute ainsi que j’ouvrais les séances du cours du soir…
Et c’est un peu en commençant ainsi que je vous parlerai de mes grands élèves tardifs : Nasou, Arlette emplumée de Sergent-Major, Nicole et Ève les “barbèques”, Gilou, le collégien, Francis qui retrouve sa langue d’Òc, Zette et son nouvel époux, Jésus-Christ rattrapé pa un passé très agité… tous croisés au cours du soir, dans ma classe unique de village…
Le Cours du soir est donc prétexte à visiter une galerie de portraits de ces “élèves adultes” d’un bourg rural. Foin de nostalgie, on y sourit, on y rit, on s’y interroge, on se parle, on se reconnaît… Le conte s’enchevêtre et musarde avec tendresse dans les histoires de la vie, de l’amour, de la mort de ce petit monde très particulier. »

Racontade
« Pour réussir une bonne Racontade, il vous faut une poignée de bonnes histoires, bien marinées dans le fond du pays.
Vous y mélangez un zeste de contes et de légendes. Ajoutez-y une grosse pincée de merveilleux, d’extraordinaire ou d’étrange pour que la saveur persiste dans l’esprit et que l’émotion s’exhale à souhait.
N’oubliez pas une bonne rincée d’humour et même carrément une giclée de franche rigolade chaque fois que possible.
Remuez bien jusqu’à ébullition lente des souvenirs et des sentiments enfouis dans les mémoires.
Servez à des convives si possible venus pour ça.
Attention la Racontade ne supporte pas l’industriel, l’élevage en batterie ou la production intensive : son authenticité réside forcément dans le coup de patte de l’artisan. »

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Jeudi 23 mai, Saint-Priest-la-Feuille (23), Le Cours du soir, 20h30
(adultes à partir de 15 ans)
Vendredi 24 mai, Uzerche (19), Racontade, 20h30
(tout public)
Samedi 25 mai, Bussière-Poitevine (87), Racontade, 15h00
(tout public)
Dimanche 26 mai, Château-Chervix (87), Le Cours du soir, 16h00
(adultes à partir de 15 ans)
Mardi 28 mai, Parsac (23), Racontade, 17h30
(tout public)
Jeudi 30 mai, Droux (87), Le Cours du soir, 20h00
(adultes à partir de 15 ans)
Vendredi 31 mai, Saint-Exupéry-les-Roches (19), Le Cours du soir, 21h00
(adultes à partir de 15 ans)
Samedi 1e juin, Reterre (23), Racontade : goûter conté, 15h00
(tout public)

Le site de Daniel Chavaroche : www.danielchavaroche.fr.

Photo : © DR.


Thierno Diallo

Le conteur :
Thierno Diallo raconte, pour les petits comme pour les grands, des contes d’Afrique et d’ailleurs.
Lauréat du Grand Prix des conteurs 2006 à Chevilly-Larue, il a fait partie de l’équipe du Labo à La Maison du conte.
Thierno est membre fondateur de l’association Amoon na fi qui a pour objectif de maintenir et diffuser la tradition orale, en France comme au Sénégal. Lyonnais de géographie et de cœur, il organise aussi depuis 2008 un festival du conte à Dakar et à Hann, dans la banlieue de Dakar.


Ses spectacles :
Contes et légendes d’Afrique
Une échappée belle en contrées africaines, là où le chien pactise avec le singe, où les crânes parlent, où les fous sont sages.
Des contes d’une Afrique sage et malicieuse, où des animaux raisonneurs défilent et se croisent pour dire aux hommes leurs quatre vérités…

Koumba, contes traditionnels d’Afrique de l’Ouest
Un homme avait deux épouses. Chacune d’elles avait mis au monde une fille. On leur avait donné le même prénom : Koumba. Et les deux Koumba ont grandi comme tous les enfants du monde dans le rire et les jeux, jusqu’au jour où…
C’est l’histoire d’un homme qui décide de partir à la recherche de sa promise au péril de sa vie. Il quitte son village et traverse fleuves, lacs, rivières, vallées, collines, et se retrouve dans la brousse où il rencontre des créatures telles que l’éléphant, le lion, l’hyène, le chacal, la braise, la pintade…

Les Femmes du Waalo
« Être une femme du Waalo, ce n’est pas rien…
Le Waalo, c’est la Venise du Sénégal, arrosé de toutes parts par le fleuve Sénégal.
N’Der, la capitale, est la résidence principale du roi… ou de la reine, car dans le Waalo, si un homme peut être roi, une femme peut être reine…
Dans mon enfance au Sénégal, ma grand-mère “waalo-waalo” m’avait raconté l’histoire magnifique et tragique des femmes de N’Der qui ont préféré s’immoler par le feu plutôt que d’être déportées comme esclaves. Des années plus tard, cette légende s’est imposée à moi. Conteur, je devais la faire vivre à mon tour…
Mais sur mon chemin de paroles, j’ai rencontré d’autres femmes tour à tour coléreuses, amoureuses, jalouses, maternelles.
Pour chanter les louanges de ces vaillantes, j’ai choisi des contes de divers continents. »

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Vendredi 24 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Les Femmes du Waalo, 14h00
(tout public à partir de 10 ans)
Vendredi 24 mai, Saint-Maurice-la-Souterraine (23), Contes et légendes d’Afrique, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Samedi 25 mai, Châtelus-le-Marcheix (23), Koumba, contes traditionnels d’Afrique de l’Ouest, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mardi 28 mai, Arnac-Pompadour (19), Contes et légendes d’Afrique, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 29 mai, Saint-Loup (23), Contes et légendes d’Afrique, 15h00
(tout public à partir de 6 ans)
Vendredi 31 mai, Balledent (87), Contes et légendes d’Afrique : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 6 ans)
Samedi 1e juin, Limoges (87), Contes et légendes d’Afrique, 15h00
(tout public à partir de 6 ans)
Dimanche 2 juin, Saint-Victor-en-Marche (23), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site de Thierno Diallo : www.thiernodiallo.net.

Photo : © DR.


Françoise Diep

La conteuse :
Conteuse professionnelle depuis 1990, Françoise Diep sillonne les routes de France, d’Europe, d’Afrique de l’Ouest et d’Amérique, racontant ses histoires aux tout-petits, aux moins petits et aux grands. Elle fait du conte un art en nous présentant avec naturel des personnages à la fois tendres et rebelles, doux et forts… très humains.
Elle a publié des ouvrages de contes pour les petits chez Lirabelle, Didier Jeunesse, Bayard Presse et d’autres pour les plus grands chez Lirabelle et Flies France, fruit de ses collectages dans des villages africains. Parce que transmettre est important, elle assure des formations à l’art du conte pour des organismes publics ou des associations en France, en Afrique de l’Ouest et outre-mer.


Ses spectacles :
Coucou Solette
Du fond d’un tablier trouvé, une petite fille apparaît.
Si petite qu’elle ne sait pas encore parler.
Si petite qu’elle n’a pas de nom.
Mais elle sait très bien, avec sa tête, faire oui et non.
Elle est d’accord : Solette sera son nom.
Et Solette part à la découverte de ses mains, de ses pieds et du monde tout entier.
Un spectacle où la conteuse et Solette se découvrent, s’apprivoisent à travers une histoire ponctuée de chants et de comptines ; une invitation au jeu et au partage.

Bêtises, surprises et gourmandises
Mmm, que le monde est bon à grignoter, léchouiller, goûter, avaler, croquer… Mais que de surprises nous attendent parfois au détour du chemin, alors qu’on était juste parti pour une petite promenade ou pour jouer ! Il paraît qu’on nous « l’avait bien dit ». Ça ne fait rien, on finit toujours par s’en sortir. Pas vrai ? Écoutez et vous verrez…

C’était il y a si longtemps…
En ce temps-là, les animaux parlaient et les gens les comprenaient, il n’y avait pas d’école, les ogres n’aimaient pas les draps propres et les loups détestaient la soupe trop chaude… C’était il y a vraiment très, très, très longtemps.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Lundi 27 mai, Évaux-les-Bains (23), Coucou Solette, 10h00
(de 6 mois à 3 ans)
Lundi 27 mai, Bellegarde-en-Marche (23), C’était il y a si longtemps…, 14h00
(de 5 à 9 ans)
Mardi 28 mai, Saint-Laurent (23), Bêtises, surprises et gourmandises, 9h30
(de 3 à 6 ans)
Mardi 28 mai, Saint-Laurent (23), C’était il y a si longtemps…, 14h00
(de 5 à 9 ans)
Mercredi 29 mai, Tulle (19), Coucou Solette, 10h30 et 15h30
(de 6 mois à 3 ans)
Jeudi 30 mai, La Courtine (23), Coucou Solette, 10h00
(de 6 mois à 3 ans)
Vendredi 31 mai, Châteauponsac (87), Bêtises, surprises et gourmandises, 9h30 et 10h45
(de 3 à 6 ans)

Le site de Françoise Diep : www.francoise-diep.com.

Photo : © Laurent Barlier.


Magguy Faraux

La conteuse :
Magguy a puisé dans sa mémoire les mots et paroles qui sont l’essence même de l’oralité antillaise.
Contes à rire et à réfléchir, c’est un véritable voyage au cœur de la culture antillaise. On rit des malintries de Compère Lapin, on frissonne au souffle du chant de la terrible Bête à Man Ibè dans la nuit noire, on fredonne des berceuses créoles, de vieilles biguines, et l’on se surprend à rêver d’horizons lointains.


Ses spectacles :
Ti-Doudou
Ti-Doudou part en promenade : « 1, 2, 3, je m’en vais au bois ».
Rencontres amusantes en comptines et jeux de mains pour découvrir tout un univers et apprendre qu’un ti-bo, c’est un bisou en créole.

Contes du Diable des gourmandises)
« Quand Maître Soleil jette sa couverture de deuil sur les bois, il vaut mieux rester dans ta case, car tu risques de rencontrer des choses qui ne sont pas de ce monde. »
Magguy nous entraîne dans les profondeurs et les mystères des Antilles ; à travers sa parole conteuse et ses chants, elle donne vie à ses personnages, et si Nanie Rosette la gourmande vous en laisse un bout, dégustez le bon manger parfumé d’épices en prenant garde au Diable des gourmandises.

Contes et chants de ma case créole
Assise sur un petit banc, Magguy raconte son île au soleil.
Entre chants et paroles aux goûts de cannelle, on voyage au cœur des Antilles.

Ti-Doudou et le hérisson qui voulait des bisous
Qui va vouloir faire des bisous au malheureux petit hérisson ? Le chien ? Wouaff ! Ça pique, un hérisson !
Ti-Doudou va découvrir toutes sortes d’animaux.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 21 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 22 mai, Boussac (23), Ti-Doudou, 10h00
(de 0 à 4 ans)
Jeudi 23 mai, Aubusson (23), Ti-Doudou, 10h00
(de 0 à 4 ans)
Vendredi 24 mai, Allassac (19), Contes et chants de ma case créole : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 25 mai, Clugnat (23), Contes du Diable des gourmandises, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)
Lundi 27 mai, Bourganeuf (23), Ti-Doudou, 10h00
(de 0 à 4 ans)
Mardi 28 mai, Champagnat (23), Ti-Doudou et le hérisson qui voulait des bisous, 10h00
(de 0 à 4 ans)
Mardi 28 mai, Bonnat (23), Contes et chants de ma case créole, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mardi 28 mai, Bonnat (23), Contes du Diable des gourmandises, 20h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 29 mai, Saint-Junien (87), Ti-Doudou, 10h30
(de 0 à 4 ans)
Mercredi 29 mai, Feytiat (87), Contes et chants de ma case créole, 15h30
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 31 mai, Corrèze (19), Contes et chants de ma case créole : apéro conté, 19h30
(tout public à partir de 5 ans)

Le site de Magguy Faraux : magguy-faraux.com.

hoto : © Laurence Dion.


Frédéric Naud

Le conteur :
« Enfant, je rêve d’être pompier, pape, empereur, footballeur… Mais le vertige, mon aversion latine et un unique but marqué dans mon camp ont eu raison de mes ambitions. Après le Bac, je me rêve philosophe et je pars en Nouvelle-Calédonie où je vis en tribu chez le conteur canaque Saoulo Helloa qui m’initie pendant deux ans à son art.
De retour en Métropole, je propose plusieurs racontées pour enfants. Je cherche alors ma forme entre conte et théâtre et j’abandonne costume, maquillage et accessoires pour me lancer dans le verbe nu. »


Ses spectacles :
Contes fous, contes sages
Des contes de sagesse un peu folle.
Des contes de fous plus que sages.
Des contes facétieux.
Des contes merveilleux mais pas si sages.
Des contes d’ici et d’ailleurs.
À se demander ce qui est le mieux partagé : la folie ou la sagesse ?

Les Contes du potiron
Dans son jardin, monsieur Pouce veille.
Ses énormes citrouilles sont des coffres à merveilles.
Mille histoires s’y bousculent.
Les enfants chantent ; monsieur Pouce plonge dans son potiron…
Chhhut !!! Qu’en sortira-t-il ?
Un conte, une comptine, une chansonnette ?
Monsieur Pouce s’entoure de marottes colorées,
de marionnettes bigarrées, d’instruments de musique,
d’albums, de kamishibaï…

Les Contes du loup qu’en dit long
« Je suis un loup qui aime dire des histoires d’ogres. Tout ça parce qu’un jour, ma grand-mère m’a forcé à boire de son affreux bouillon. Elle avait une longue carabine pour chasser l’ogre ou l’ogresse, mais souvent, elle n’en tuait pas. Ces jours maigres, pour tromper sa faim, elle racontait au-dessus de sa marmite des histoires de ces méchants géants.
Les contes tombaient dans l’eau et s’y mélangeaient. Avec une poignée de gros sel et autant de poivre, elle obtenait un bouillon d’ogre qu’elle m’a forcé à goûter, une fois. C’est comme ça que je suis devenu loup. Mon côté loup, je le cache aux gens, mais il m’arrive de le laisser sortir un peu quand je raconte des histoires d’ogres, pour qu’il se dégourdisse les pattes… »

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Lundi 27 mai, Mérinchal (23), Les Contes du potiron, 10h00
(de 6 mois à 4 ans)
Mardi 28 mai, Ayen (19), Les Contes du potiron, 9h30
(de 6 mois à 4 ans)
Mardi 28 mai, Ayen (19), Contes fous, contes sages, 10h30
(tout public à partir de 8 ans)
Mercredi 29 mai, Aixe-sur-Vienne (87), Les Contes du potiron, 10h00
(de 6 mois à 4 ans)
Mercredi 29 mai, Aixe-sur-Vienne (87), Les Contes du loup qu’en dit long, 11h30
(de 5 à 9 ans)
Mercredi 29 mai, Saint-Yrieix-la-Perche (87), Les Contes du loup qu’en dit long, 17h00
(de 5 à 9 ans)
Jeudi 30 mai, Limoges (87), Contes fous, contes sages : balade contée, 18h00
(tout public à partir de 8 ans)
Vendredi 31 mai, Bessines-sur-Gartempe (87), Contes fous, contes sages : apéro conté, 19h30
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 1e juin, Saint-Léonard-de-Noblat (87), Les Contes du loup qu’en dit long, 11h00
(de 5 à 9 ans)
Samedi 1e juin, Bellac (87), Contes fous, contes sages : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 8 ans)
Dimanche 2 juin, Saint-Victor-en-Marche (23), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site de Frédéric Naud : frednaud.blogspot.fr.

Photo : © Carole China.


Amandine Orban de Xivry

La conteuse :
« J’aime le vert de la mousse et les cabanes en forêt. J’aime aussi Bruxelles et son foisonnement chaotique. Alors je vais de l’un à l’autre et quand la ville m’empêche d’écouter, je vais l’œil aux aguets dans le sombre du bois – aiguille et fil à la main –, le fil passe par le chas, il était une fois… »

Ses spectacles :
Grands-mères, si vous saviez…
Récits de vie, contes merveilleux et chansons tissent le lien de grand-mère à petite-fille. Malice et sensualité se mêlent à cruauté et dévoration.

Tour de contes
On peut tricoter la laine ou tricoter la langue. Tricoter la langue, c’est délicat : il ne faut pas perdre le fil, pour ne pas mettre le prince avant le baiser de la grenouille…

Bouteilles aan zee, contes et récits ballottés par les flots
« C’était le soir, sur l’estacade d’Oostende. Je venais de jeter une bouteille à la mer et je la regardais s’éloigner en se dandinant… C’est là qu’il y a eu cette grosse voix dans mon dos :
Juffrouwke, hebde gij een fles in’t water gesmeten ?
— Si j’ai jeté une bouteille à la mer ?… Euh ya, j’ai dit.
— Elle était pleine ?
— Oui, j’ai dit, mais pas avec du vin, avec une histoire… »

Cupidon s’en fout
Une femme mariée avec un vieil étang. Un mari qui grogne tant qu’on pourrait bien lui trouver un ours en dedans ! Une vieille qui attend, attend, a… En amour, il est un temps pour plonger, mais il faut attendre le bon moment, si on ne veut pas atterrir dans un bain de pieds…

Persil & autres contes traditionnels
Au village, le persil avait mauvaise réputation. Tout le monde l’avait banni des potagers. Tout le monde, sauf la vieille… Et ça, la femme du paysan le savait !
Adaptation du conte merveilleux Raiponce et autres contes traditionnels.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 21 mai, La Souterraine (23), Cupidon s’en fout : apéro conté, 18h00
(tout public à partir de 8 ans)
Jeudi 23 mai, Crocq (23), Bouteilles aan zee, contes et récits ballottés par les flots, 13h30
(tout public à partir de 12 ans)
Vendredi 24 mai, Saint-Sulpice-le-Guérétois (23), Persil & autres contes traditionnels, 20h30
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 25 mai, Chénérailles (23), Persil & autres contes traditionnels, 20h30
(tout public à partir de 8 ans)
Dimanche 26 mai, Mérinchal (23), Cupidon s’en fout, 15h00
(tout public à partir de 8 ans)
Mardi 28 mai, Ahun (23), Grands-mères, si vous saviez…, 19h30
(tout public à partir de 12 ans)
Mercredi 29 mai, Ussel (19), Persil & autres contes traditionnels, 15h00
(tout public à partir de 8 ans)
Vendredi 31 mai, Flavignac (87), Persil & autres contes traditionnels, 20h00
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 1e juin, Verneuil-sur-Vienne (87), Tour de contes : balade contée, 15h00
(tout public à partir de 6 ans)
Samedi 1e juin, Nexon (87), Cupidon s’en fout : apéro conté, 19h30
(tout public à partir de 8 ans)
Dimanche 2 juin, Saint-Victor-en-Marche (23), Goûter conté : clôture du festival, 15h00
(tout public)

Le site d'Amandine Orban de Xivry : www.amandineorban.com.

Photo : © DR.


Hélène Palardy

La conteuse :
C’est d’abord en tant que chanteuse rock qu’Hélène Palardy monte sur scène. Elle trouve dans les concerts et les chansons qu’elle compose une façon harmonieuse de dire le monde. Pendant ses études de Lettres, elle effectue un mémoire sur le conte à l’hôpital, croise des histoires qui l’emmènent au cœur d’un autre imaginaire. Dès 2004, elle suit les formations de conte du Conservatoire Paul-Dukas et poursuit son apprentissage théâtral. En 2008, elle reçoit le Prix du public au Grand Prix des conteurs de Chevilly-Larue, puis elle intègre Le Labo de La Maison du conte. Pour lier l’énergie du concert aux récits, Hélène s’accompagne à la guitare quand le conte le réclame. Elle invente ses histoires, réadapte des nouvelles ou des contes traditionnels. S’amusant avec les mots, elle teinte ses récits d’humour décalé et d’humaine poésie.

Ses spectacles :
Bébé King
Tout le monde l’attendait : il est arrivé ! Bébé King ! Depuis, ça swingue dans le couffin. Papa et maman lui chantent des refrains pour qu’il dorme. Bébé King a le rythme dans la peau. Toute la maison est enchantée… Surtout les petits monstres qui trouvent Bébé beau à croquer !

Fiasco pour les canailles
Chez les méchants, les temps sont durs. On a détroussé l’araignée, le loup a les crocs et un fantôme a le blues. Ils ont fait appel à une conteuse pour les sortir de leur pétrin. Résultat : un vrai fiasco ! Tous en prennent pour leur grade. Accompagnée de sa guitare, Hélène raconte les déboires de ces méchants qui tremblent sur des airs rock, reggae et flamenco. Des histoires chahutées avec l’énergie d’un concert et la complicité du public. Dans cet univers où rôde l’humour, on frissonne… de plaisir !

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Dimanche 26 mai, Cosnac (19), Fiasco pour les canailles, 16h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mardi 28 mai, Nieul (87), Fiasco pour les canailles : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 29 mai, Magnac-Laval (87), Fiasco pour les canailles, 14h30
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 30 mai, Faux-la-Montagne, Bébé King, 10h00
(de 0 à 3 ans)
Jeudi 30 mai, Sardent (23), Fiasco pour les canailles, 14h30
(tout public à partir de 5 ans)

Le site d'Hélène Palardy : www.helene-palardy.com.

Photo : © DR.


Christèle Pimenta

La conteuse :
Après s’être formée au théâtre, à la danse, à l’art du clown, au masque, au mouvement, à l’acrobatie et aux disciplines relatives à la commedia dell’arte, Christèle Pimenta se tourne vers le conte dans lequel sa parole libre et fougueuse a toute la place d’exister.
Très rapidement, elle raconte dans de nombreux festivals de conte d’Afrique de l’Ouest et y rencontre un public qui lui donnera l’envie d’engager une parole plus personnelle.
Christèle travaille par instinct, elle préfère laisser venir les mots, déborder les émotions, défiler les images sans savoir où l’histoire finira…
Ses récits sont à son image : tantôt joyeux et débridés, tantôt graves ou piquants.


Ses spectacles :
Et hop !
D’un matou rouge à une grenouille affamée et hop !
D’un crocodile qui voulait être une fleur à un boa qui fait des bulles et hop hop hop !
D’un son, d’un mot, d’un regard ou d’un saut, Et hop ! bondit d’une histoire à l’autre.

Rage dedans
C’était un lion. Un gros lion.
Un gros méchant lion d’Afrique.
C’était le lion de la voisine.
De la voisine du dessus, à droite, en sortant de l’ascenseur, ou à gauche, si on monte par l’escalier.
C’était le gros méchant lion d’Afrique de la voisine du dessus qui avait dévoré une gazelle. Une pauvre gazelle.
Une pauvre petite gazelle d’Afrique avec de grands yeux noirs.
C’était la gazelle du voisin.
Du voisin du dessous, à gauche en sortant de l’ascenseur, ou à droite, si on descend par l’escalier.
Et comment le gros méchant lion d’Afrique de la voisine du dessus a-t-il pu dévorer la pauvre petite gazelle d’Afrique aux grands yeux noirs du voisin du dessous ?
En lui sautant dessus.
Dans l’escalier ? Non.
Dans l’ascenseur ? Non, non.
Chez Lole. Chez elle !
Lole ne fait jamais les choses à moitié : quand elle mange, elle dévore ; quand elle n’est pas contente, elle hurle ; et quand elle aime, elle s’envole !
C’est dans toutes ses démesures que vous apprendrez à connaître cette petite fille si particulière, convaincue que la terre ne tourne pas sur elle-même, mais bien autour d’elle !

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 21 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 22 mai, Nexon (87), Rage dedans, 17h30
(tout public à partir de 5 ans)
Vendredi 24 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Et hop !, 9h30
(de 1 à 5 ans)
Vendredi 24 mai, Le Grand-Bourg (23), Rage dedans, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)

Photo : © Charles Maréchal.


Franco Rau

Le conteur :
« Qui suis-je, où vais-je, que fais-je ?
En 1997, je pars en Afrique Noire durant cinq mois, sur les traces de ce grand homme qu’est Amadou Hampâté Bâ. À cette occasion, j’apprends les bases de l’art africain de raconter des histoires auprès de la famille Kouyaté. De retour en Europe en 1998, le conte me colle à la peau. Je crée et anime avec des amis conteurs l’association Rêverbère, avec laquelle je continue de barouder de festivals en écoles, en bibliothèques, garderies, fêtes… Je me forme auprès de la grande école de la parole qui siège dans la rue, sur les places, dans les écoles, les théâtres, dans les cieux… Sur ma voie lactée d’homme conteur, des étoiles sont venues éclairer mon ciel. »


Ses spectacles :
Tout ça à cause d’une piqûre de moustique…
Il a bien mélangé, bien malaxé et bien soufflé. Puis Il s’est reposé. Après une longue période de gestation, tout a commencé… Et tout s’est bien passé jusqu’au sixième jour où l’humain aurait dû faire son apparition ! À sa place, le poing d’une main… Paniqué, Dieu s’est mis à chercher une idée divine et alors voilà que l’inattendu est arrivé.
La création du monde comme vous ne l’avez jamais entendue…

Balade contée
Sous le soleil, sous la pluie ou sous la neige, quelques pas pour partager quelques mots, quelques sourires, quelques éclats de rire et quelques histoires à en rire à en pleurer a chi più ne ha più ne metta ?!?!…

Les rocambolesques aventures de Mademoiselle Coccinelle
Mademoiselle Coccinelle cherche son roi. Qui de l’Éléphant, du Cheval ou du Serpent saura la séduire ? Qui d’autre ?
Une aventure rocambolesque dans laquelle Mademoiselle Coccinelle frôlera la mort à plusieurs reprises… Mais la vie lui réserve d’autres surprises…

Guillaume, malin ou naïf ? Tell ment Suisse !
« Tout commence en 1985 par “un séjour” de deux ans en prison, pour avoir refusé de servir la mère-patrie !
La Suisse, berceau de la neutralité, emprisonne ses enfants quand ils refusent de faire la guerre !
Dans la prison : une bibliothèque. Je noie ma rage dans la lecture, me documente au sujet de mon pays et je remonte à la surface avec l’idée de créer un spectacle autour de ce qui fait l’identité suisse, avec comme colonne vertébrale de ce spectacle la neutralité et l’argent…
Tout commence sur la montagne, un peuple, fait de pierre et de bois, décide de s’unir pour chasser l’envahisseur. À sa tête un homme : Guillaume Tell… »

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 21 mai, Guéret (23), Guillaume, malin ou naïf ? Tell ment Suisse !, 19h30
(tout public à partir de 14 ans)
Mercredi 22 mai, Saint-Viance (19), Les rocambolesques aventures de Mademoiselle Coccinelle, 20h00
(tout public à partir de 7 ans)
Jeudi 23 mai, Panazol (87), Balade contée, 18h30
(tout public)
Vendredi 24 mai, Cognac-la-Forêt (87), Tout ça à cause d’une piqûre de moustique…, 20h30
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 25 mai, Saint-Pardoux-le-Neuf (23), Tout ça à cause d’une piqûre de moustique…, 14h30
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 25 mai, La Chapelle-Taillefert (23), Tout ça à cause d’une piqûre de moustique…, 18h30
(tout public à partir de 5 ans)
Mardi 28 mai, Arnac-la-Poste (87), Balade contée, 19h00
(tout public)
Mercredi 29 mai, Rilhac-Rancon (87), Les rocambolesques aventures de Mademoiselle Coccinelle, 15h30
(tout public à partir de 7 ans)

Le site de Franco Rau : www.francorau.ch.

Photo : © Ariane Bérard.


Marie Ricard

La conteuse :
Marie Ricard chemine depuis bientôt vingt ans dans le monde du conte… Elle tisse ses spectacles en tirant sur les fils de la littérature orale, transmettant sa passion et son plaisir de raconter. Ses contes sont un appel au voyage, au rêve, à la réflexion…
Son accent chantant dévoile ses racines… Née à Allauch, sous les ailes d’un moulin, elle grandit à Manosque. De la Provence-Haute aux Alpes-Hautes, elle collecte les mémoires, rencontre les gens, organise ces moments que l’on appelle veillées. Semer le conte à l’envi, là où il n’a pas l’habitude de pousser, est ainsi devenu une de ses spécialités.


Ses spectacles :
Même pas peur du loup
« Houuuuu ! Des contes de loups, j’en ai plein mon sac. Contes de méchants loups, pour jouer à se faire peur. Contes de loups imbéciles pour jouer à se moquer. Contes de loups gentils car il en existe aussi… Un voyage dans la grande forêt où le loup aime bien se cacher… »

Contes d’une langue qui chante
Contes de Provence.
La langue pleine de soleil n’attend que l’ombre fraîche du soir pour se délier sur les contes du passé. À l’heure où le grillon remplace la cigale, la voix de la conteuse s’élève. La parole, comme portée par le Mistral, glisse dans les oreilles attentives. Les mots pareils à des pinceaux dessinent les scènes de la vie et les aventures anciennes et là, sous les estelles, le passé resurgit.
Les contes continuent de vivre comme les cigales continuent de chanter.

Contes d’ici et d’ailleurs
La conteuse prête sa voix aux contes qui s’imposent à elle comme une évidence, aux contes qui, à ce moment-là, souhaitent être racontés.
Un spectacle à chaque fois unique, pour un public unique.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Vendredi 24 mai, Juillac (19), Contes d’une langue qui chante, 20h30
(tout public à partir de 7 ans)
Samedi 25 mai, Seilhac (19), Même pas peur du loup, 10h00
(tout public à partir de 5 ans)
Samedi 25 mai, Grandsaigne (19), Contes d’ici et d’ailleurs : balade contée, 15h30
(tout public à partir de 7 ans)
Mercredi 29 mai, Bourganeuf (23), Même pas peur du loup, 10h00
(tout public à partir de 5 ans)
Mercredi 29 mai, Chambon-sur-Voueize (23), Même pas peur du loup, 15h00
(tout public à partir de 5 ans)
Jeudi 30 mai, Saint-Étienne-de-Fursac et Saint-Pierre-de-Fursac (23), Contes d’une langue qui chante, 15h00
(tout public à partir de 7 ans)
Vendredi 31 mai, Genouillac (23), Contes d’ici et d’ailleurs : apéro conté, 18h30
(tout public à partir de 12 ans)
Samedi 1e juin, Saint-Éloi (23), Même pas peur du loup, 20h30
(tout public à partir de 5 ans)

Photo : © Marc Timi.


Thomas Suel

Le conteur :
Thomas Suel est né en 1976 dans le Pas-de-Calais. Il anime depuis 2005 des ateliers d’écriture et de mise en voix et participe à de nombreuses scènes ouvertes. Il devient artiste professionnel en 2008.
Si l’écriture est sa première activité, il est également acteur et musicien. Ses textes, à la fois très critiques et très sensibles, mélangent les styles et les accents, jouent avec les sens et les sons. Ses propositions artistiques peuvent se décliner sous plusieurs formats : celui d’un spectacle ou celui d’une performance poétique solo.
Thomas Suel est à l’initiative du spectacle [dukcne], créé en avril 2009 et coproduit avec Culture commune. Ce spectacle, sorte de poème-concert, est le fruit de la rencontre entre une poésie qui sort du corps et des instruments qui s’affranchissent de leurs codes habituels.
Il a créé plusieurs performances poétiques, dont Dans le genre, qui aborde la place du travail dans la vie des femmes.


Ses spectacles :
Dans le genre
Créé dans le cadre d’un vaste projet qui questionne la place du travail dans la vie des femmes, projet mené par l’association Travail et culture dans la région de Béthune, Dans le genre est un florilège de textes slamés, de poèmes courts, de pastiches, d’extraits de témoignages et de chansons.
Drôle, parfois grinçant, le texte est un plaidoyer pour l’égalité.
Il interroge également le monde du travail et ses récentes évolutions.

[dukcne]
(se prononce « d’où qu’on est »)

[dukcne] est un poème, une performance orale et une histoire, celle de la rencontre au bord des routes de trois égarés contemporains : Jess, un adolescent sans boussole, Denise, une vieille dame qui perd la tête, et Halim, un migrant. Les textes sont très variés, le langage est parfois poussé aux frontières de la musique.
C’est un voyage au cœur des beautés et des laideurs de notre temps.

Son calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 28 mai, Dun-le-Palestel (23), Dans le genre, 15h00
(tout public à partir de 12 ans)
Mercredi 29 mai, Brive-la-Gaillarde (19), [dukcne], 19h30
(tout public à partir de 15 ans)
Jeudi 30 mai, Bonnat (23), Dans le genre, 14h00
(tout public à partir de 12 ans)
Vendredi 31 mai, Anzême (23), Dans le genre : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 12 ans)

Un site où retrouver Thomas Suel : www.slam-lille.com.

Photo : © Jérôme Pouille.


Les Volubiles – Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel

Les conteuses :
Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel constituent un duo de conteuses explosif ! De l’humour, du chant, de la poésie, du théâtre, tous les ingrédients sont réunis pour vous embarquer. Accrochez-vous à votre chaise, décollage imminent ! Nous partons à la rencontre d’histoires qui questionnent, inquiètent, déconcertent. À la rencontre de contes qui nous rassemblent, « ou plutôt qui nous ressemblent ? À vrai dire, on ne sait plus… »

Leurs spectacles :
Caché !
C’est l’histoire d’un petit garçon, avec « tic toc » deux yeux ! « Tic toc » deux mains ! « Tic toc » un nez ! « Tic toc » une bouche !
Le petit garçon possède une tétine, sa tétine jolie, sa tétine chérie, toujours avec lui. Cette nuit il s’endort, et dans son rêve… sa tétine disparaît ! Perdue ! Partie ! Sans lui ! Il dresse la grand-voile et part à sa recherche.

Les 7 gueules du dragon !
Plusieurs contes se mêlent en une histoire délicieusement rebondissante.
Barbara : « Il était une fois un poisson qui parle… »
Anne-Lise : « Ou plutôt : il était une fois un dragon à sept gueules qui dévorait, tous les jours, une jeune fille tirée au sort… »
Barbara : « Ou bien : il était une fois un tueur de dragons qui se fit voler sa victoire par un charbonnier… »
Anne-Lise : « Ou alors : il était une fois un jeune homme changé en statue par une vieille femme. Ses frères, avertis par le poisson qui parle, volèrent à son secours. »
Barbara : « C’est presque ça… »
« Allez, venez voir et vous nous raconterez. »

Sur la planète du Pourquoi pas
Sur la planète du Pourquoi pas est un spectacle qui rassemble trois histoires : Le vieil homme qui disait pourquoi, La Souris et le voleur et Le petit tailleur de pierre. C’est un spectacle poétique, onirique, parfois cruel. Un spectacle énergique et hypnotique, où les enfants sourient béatement et se roulent par terre en rigolant.

Mais il est ici, le bonheur !
« Le Bonheur… Qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? Où le trouve-t-on ? Vous vous posez la question ? Nous aussi ! » Un spectacle-en-quête sur le bonheur pour offrir des chemins de réflexion poétiques, absurdes, drôles.

Leur calendrier sur Coquelicontes 2013 :
Mardi 21 mai, Ajain (23), Caché !, 10h00
(Barbara Glet seule en scène, de 3 mois à 3 ans)
Mardi 21 mai, Boisseuil (87), Bœuf d’inauguration, 20h30
(tout public à partir de 6 ans)
Mercredi 22 mai, Ahun (23), Caché !, 10h00
(Barbara Glet seule en scène, de 3 mois à 3 ans)
Jeudi 23 mai, Gentioux-Pigerolles (23), Caché !, 10h00
(Barbara Glet seule en scène, de 3 mois à 3 ans)
Vendredi 24 mai, Nedde (87), Mais il est ici, le bonheur !, 20h30
(tout public à partir de 8 ans)
Samedi 25 mai, Saint-Méard (87), Sur la planète du Pourquoi pas, 16h30
(Anne-Lise Vouaux-Massel seule en scène, de 4 à 10 ans)
Mardi 28 mai, La Souterraine (23), Caché !, 10h00
(Barbara Glet seule en scène, de 3 mois à 3 ans)
Mardi 28 mai, Guéret (23), Les 7 gueules du dragon !, 18h30
(de 5 à 10 ans)
Mercredi 29 mai, Saint-Sulpice-le-Guérétois (23), Caché !, 10h00
(Barbara Glet seule en scène, de 3 mois à 3 ans)
Mercredi 29 mai, La Souterraine (23), Les 7 gueules du dragon !, 15h00
(de 5 à 10 ans)
Vendredi 31 mai, Égletons (19, Mais il est ici, le bonheur ! : apéro conté, 19h00
(tout public à partir de 8 ans)

Les sites des Volubiles : lesvolubiles.wix.com/conte, barbaraglet.wix.com,
anlisavm.wix.com/conte.

Photo : © Christiane Olivier.


 


Coquelicontes 2013

Visuel : © Bicom studio.


Les organisateurs du festival Coquelicontes 2013 :

Centre régional du livre en Limousin.
Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze.
Bibliothèque départementale de la Creuse.
Bibliothèque départementale de prêt de la Haute-Vienne.
Bibliothèque francophone multimédia — Ville de Limoges.

Avec le concours de :

Conseil général de la Corrèze.
Conseil général de la Creuse.
Conseil général de la Haute-Vienne.
Ministère de la Culture et de la Communication — Direction régionale des affaires culturelles du Limousin.
Région Limousin.