Centre régional du livre en Limousin


Annonces / Divers


 



Au sommaire :

Cléo et Cléo+ : deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres.
Actes et vidéos de la journée sur « La numérisation concertée en littérature pour la jeunesse » à la Bibliothèque nationale de France.
ReLire : Registre des livres indisponibles en réédition électronique.
Lancement officiel du portail numérique régional des bibliothèques du Limousin BIBLIM.
Livraison du triple DVD « Portraits d'éditeurs en Limousin : À la découverte d'un métier entre passion, travail et nécessité ».
Parution du guide Le Contrat dont vous êtes le héros : Comment négocier, seul dans la forêt, avec un (dragon) éditeur ?
Le Printemps des poètes en danger.
Le passage à la TVA à 7% en douze questions, sur le site de l'ALIRE.
Une plateforme des initiatives numériques dans le domaine du livre.
Formulaire 2012 du label Librairie indépendante de référence (LIR).
Le droit à la formation des auteurs reconnu.
Marchés publics : le seuil de dispense de procédure est relevé à 15 000 euros.
Le Centre des livres d'artistes (CDLA), à Saint-Yrieix-la-Perche (87), souhaite devenir également un centre de ressources pour les artistes-enseignants et les chercheurs.
La Calobra, spectacle performance de Laurent Bourdelas, en recherche de programmateurs.
Le Centre régional du livre en Limousin s’inquiète de la hausse de la TVA sur le livre.
Publication d'Achat public de livres : Vade-mecum à l’usage des bibliothèques de l’État, des collectivités et de leurs établissements, version 2011.
Le Prix du Polar lycéen d'Aubusson 2011 attribué à Retour à la nuit, d'Éric Maneval.
L'album de cartes postales de Simon Jeanjean consultable en ligne.
Nouvelle circulaire sur les revenus principaux et accessoires des artistes auteurs.
Hommage à Pierre Courtaud.
Rapport sur Une année de bandes dessinées sur le territoire francophone européen.
Antonin Varenne remporte le Prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2010.
Éric Faye remporte le Grand prix du roman de l'Académie française 2010.
Le Prix La Montagne-Terre de France 2010 attribué à Anthony Palou pour son roman Fruits & légumes.
Publication de L'Accès des librairies aux marchés d'achats de livres des bibliothèques.
Parution du Guide de l'éditeur.
13e Journées des pôles associés et de la coopération.
Un laboratoire expérimental sur les nouvelles technologies de lecture et d'écriture.
Publication d'un Lexique du livre numérique.
La Librairie et le numérique : Vade-mecum à l'usage des libraires.
Publication d'Écrire en Méditerranée : Répertoire des résidences d'auteur.
Publication du guide Comment organiser une manifestation littéraire ?.
Mise en ligne de collections patrimoniales numérisées par la Bibliothèque francophone multimédia (BFM) de Limoges.
Dossier sur « Les métamorphoses numériques du livre » dans la revue Dazibao.
Publication de Pour Haïti : Florilège de textes inédits d'écrivains et poètes du monde en soutien au peuple haïtien.
Signature d'une convention cadre de Pôle associé régional en Limousin.
Publication du Guide de l'audiovisuel à usage des maisons d'écrivain & des lieux littéraires.
Évolutions 2010 pour le label de Librairie indépendante de référence (LIR).
« Libraires et éditeurs de demain ? » : un reportage de la chaîne Demain.tv.
Dossier « Les résidences d'auteurs et création en régions ».
Mise en place d'une Bibliothèque numérique par la BFM de Limoges (87).
Lancement de Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation.
La politique du livre face au défi du numérique.
Haïti : les acteurs du livre se mobilisent.
La BPI du Centre Pompidou propose deux nouvelles expositions en location.
Réorganisation du ministère de la Culture et de la Communication.
Accord cadre entre le Portail des libraires sur Internet (PL2I) et Électre.
Les actes d'« Audiovisuel et lieux littéraires » sur le site de la Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires.
Des fiches juridiques mises à disposition par la FILL.
Pour un tarif postal préférentiel pour le livre et les revues.
Réorganisation du ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de la RGPP (Révision générale des politiques publiques) : décret publié au Journal officiel.
Le Prix Brantôme décerné à Jean-Pierre Thuillat pour Bertan de Born : Histoire et légende.
Pierre Michon remporte le Grand prix du roman de l'Académie française 2009.
« Rencontres ardentes », à Limoges.
Six librairies limousines labellisées par l’État.
Publication d'une Bibliographie occitane 2002-2006.
Propositions de lectures-spectacles.
Les libraires et les bibliothécaires créent un groupe de travail commun sur les bases bibliographiques.
« Terre d'écriture » : une nouvelle collection des PULIM consacrée au patrimoine littéraire limousin.
Lancement de « Biblioemplois : les offres d'emploi contractuel en bibliothèque ».
Publication d'une Synthèse de l'état des lieux des structures régionales pour le livre 2007.

Parution du décret relatif au label « Librairie indépendante de référence » (LIR).
Nouvelle formule du plateau littérature de Corrèze Télévision.
Lire au bistrot, en Corrèze.
Une nouvelle illustratrice en Limousin.
Le Guide des aides désormais en ligne sur le site de la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture).
L'Observatoire du patrimoine écrit en région (OPER) consultable en ligne.
La littérature et le patrimoine culturel à l'honneur sur Corrèze Télévision.
Création d'un Cercle des amis d'auteurs limousins.
Un appel contre la dérégulation du marché du livre.
Lancement du Portail culturel régional du Limousin.
Menaces sur la Loi Lang.
Le Sénat suit les conclusions de l’Assemblée nationale sur la réduction des délais de communication pour les archives.
Projet de loi sur les archives publiques : les députés ont annulé certains amendements votés par les sénateurs et contestés par les chercheurs. Le texte doit faire l’objet d’un nouvel examen au Sénat avant son adoption définitive.
Création du Conseil du livre.
Nouvelle organisation du ministère de la Culture, sans précision sur le devenir du livre et de la lecture.
« Anecdotes se décline en Chapitre ».
Hannah-Belle Abdullah-Linol : une éditrice à votre disposition.
Florence Cadier, nouvelle auteure jeunesse dans la région.
Le catalogue de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges se trouve désormais sur le Catalogue collectif de France.
Les Nouveaux actes sémiotiques en ligne.
Europeana : Contribution française à la Bibliothèque numérique européenne.
Une association de correcteurs en Limousin.


Cléo et Cléo+ : deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres
(Mise en ligne le 18 février 2014)

Cléo et Cléo+ : deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres « La Société des gens de Lettres (SGDL) a développé, pour les auteurs, les artistes et les créateurs, deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres : Cléo et Cléo+.
Cléo et Cléo+ sont des services qui s’appuient sur les dernières technologies d’empreinte numérique. Sécurisés et confidentiels, ils permettent aux auteurs d’identifier et de dater en ligne leurs œuvres sans transfert de fichier (Cléo) ou avec sauvegarde des fichiers (Cléo+) selon leur souhait.
Le transfert des données pour la sauvegarde, avec Cléo+, est parfaitement sécurisé et l'archivage est assuré sur un serveur dédié permettant un accès permanent de l'auteur à ses œuvres.
La durée de protection est au libre choix de l'auteur qui dépose ; elle est facilement renouvelable.
Dans tous les cas, un certificat de dépôt est adressé à l'auteur, attestant ainsi que l'œuvre est bien protégée.
L'ensemble des informations relatives à ces deux dispositifs complémentaires de protection et de dépôts numériques sont disponibles sur le site www.cleo-sgdl.com. »

(Texte : communiqué de la Société des gens de Lettres – SGDL).

Renseignements, contact :
Marie Buys
Société des gens de Lettres
38, rue du Faubourg-Saint-Jacques
75014 Paris
Tél. 01 53 10 12 02
cleo@sgdl.org
www.cleo-sgdl.com


Actes et vidéos de la journée sur « La numérisation concertée en littérature pour la jeunesse » à la Bibliothèque nationale de France
(Mise en ligne le 27 janvier 2014)

Actes et vidéos de la journée sur « La numérisation concertée en littérature pour la jeunesse » à la Bibliothèque nationale de France Le jeudi 7 novembre 2013 s'est déroulée, à la Bibliothèque nationale de France (BNF), à Paris, une journée sur « La numérisation concertée en littérature pour la jeunesse ».
Les actes et les vidéos de cette journée d'information et d'échange, organisée conjointement par la BNF (Département de la Coopération, Département Littérature et Art – Centre national de la littérature pour la jeunesse) et la Médiathèque Saint-Lazare (Bibliothèque de L'Heure joyeuse – Ville de Paris), sont maintenant disponibles sur le site de la BNF.

Consulter les actes et les vidéos sur www.bnf.fr.

(Image : capture d'écran du site de la Bibliothèque nationale de France).

Contact, renseigements :
Bibliothèque nationale de France
DSR – Département de la Coopération
T1 N4 – Bureau 9
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
Tél. 01 53 79 41 94
Fax 01 53 79 39 94
www.bnf.fr


ReLire : Registre des livres indisponibles en réédition électronique
(Mises en ligne le 20 juin et le 26 octobre 2013)

ReLire (Registre des livres indisponibles en réédition électronique) La Bibliothèque nationale de France (BNF) a publié cette année sur son site ReLire (Registre des livres indisponibles en réédition électronique).
Le projet Relire concerne la numérisation des livres indisponibles, c’est-à-dire des livres qui, bien que sous droit, ne font plus l’objet de commercialisation sous forme imprimée. Une première liste de 60 000 livres indisponibles a été rendue publique par la BNF le 21 mars 2013 sur le site relire.bnf.fr. La SOFIA s'est vu agréée par le ministère de la Culture pour assurer la gestion collective obligatoire de ces livres indisponibles. Le projet ReLire bénéficie du soutien substantiel de l’État, du ministère de la Culture et de la Communication, mais également du Commissariat général à l’investissement via un prêt participatif au titre du programme des investissements d’avenir.
À terme, il s'agira de numériser près de 235 000 livres indisponibles, sur les 500 000 aujourd’hui dénombrés. L'opposition d'entrée en gestion collective doit se faire dans les six mois suivant la publication de la liste, jusqu'au 20 septembre 2013.
Le CRL a effectué un repérage des auteurs et éditeurs en Limousin concernés par cette première liste. Douze éditeurs et une centaine d'auteurs sont concernés. Un courrier leur a été adressé pour les informer de leur présence sur cette première liste. Ils ont été recontactés avant la date limite du 20 septembre et une présentation de ReLire a été proposée à la journée interprofessionnelle du 25 octobre organisé par le CRL en Limousin au Pôle de Lanaud, à Boisseuil (Haute-Vienne).


Lancement officiel du portail numérique régional des bibliothèques du Limousin BIBLIM
(Mise en ligne le 23 mai 2013)

Biblim Le jeudi 23 mai 2013 a eu lieu le lancement officiel du site portail BIBLIM, qui permet d'interroger les catalogues des grandes bibliothèques du Limousin, de mettre en avant leur actualité ainsi que leur patrimoine écrit numérisé dans la Bibliothèque numérique du Limousin.

Rendez-vous sur www.biblim.fr.


Livraison du triple DVD « Portraits d'éditeurs en Limousin : À la découverte d'un métier entre passion, travail et nécessité »
(Mise en ligne le 1e février 2013)

Portraits d'éditeurs en Limousin L'association Marge en tête, créée en 2010 à Limoges – dont l'objet est la « création et diffusion de documents audiovisuels et de documentaires permettant la promotion, la valorisation et la conservation des actions et objets culturels, artistiques et patrimoniaux » –, nous livre son triple DVD « Portraits d'éditeurs en Limousin : À la découverte d'un métier entre passion, travail et nécessité ».

« “Portraits d’éditeurs en Limousin” est une série documentaire réalisée au cours de deux ans de rencontres et de lectures. Itinéraire singulier au sein du paysage régional, les entretiens permettent de découvrir l’activité de douze maisons d’édition. Les portraits mettent en valeur les livres et leurs auteurs comme la diversité des catalogues : roman, littérature de jeunesse, poésie, histoire locale, beaux-livres, théâtre, art de vivre et gastronomie, roman noir et quelques inclassables…
Pour comprendre les enjeux et la réalité de ce métier peu visible, les éditeurs témoignent directement, partagent leur avis sur l’édition, sur les difficultés de la diffusion, sur le défi du numérique et sur leur plaisir du partage. Le réalisateur Simon Vignaud propose un regard personnel sur cette activité, partagée entre passion, travail et nécessité. »

Les maisons d'édition : Maiade, Le bruit des autres, 2 vives voix (désormais Utopique), Écorce, Friches, Les Ardents, Mines de rien, Dernier télégramme, Éditions de la rue Mémoire, Black-out, Lo chamin de Sent-Jaume, Rougerie.

(Texte et image issus de la jaquette des DVD « Portraits d'éditeurs en Limousin »).

Contact, renseigements :
Simon Vignaud
Association Marge en tête
40, rue Charles-Silvestre
87100 Limoges
Tél. 06 95 60 87 18
margeentete@gmail.com
www.margeentete.fr
www.vimeo.com


Parution du guide Le Contrat dont vous êtes le héros : Comment négocier, seul dans la forêt, avec un (dragon) éditeur ?
(Mise en ligne le 22 novembre 2012)

Le Contrat dont vous êtes le héros : Comment négocier, seul dans la forêt, avec un (dragon) éditeur ?
« De l'aventure, du rêve, du suspense, de l'amouuur…
Vous trouverez tout ça (et en prime quelques conseils sur la négociation de vos contrats) dans [cette] brochure de La Charte ! »
Parution en novembre 2012.

(Image : couverture du guide Le Contrat dont vous êtes le héros : Comment négocier, seul dans la forêt, avec un (dragon) éditeur ?).

Contact, renseignements :
La Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse
Hôtel de Massa
38, rue du-Faubourg-Saint-Jacques
75014 Paris
Tél. 01 42 81 19 93
la-charte.fr


Le Printemps des poètes en danger
(Mise en ligne le 12 octobre 2012)

Le Printemps des poètes
L'équipe du Printemps des poètes communique :
« Le Printemps des poètes est dans une situation critique : après dix années de réductions constantes des moyens alloués à l'association, le ministère de l'Éducation nationale nous a annoncé au cours de l'été la coupe imprévue de 40% de la subvention 2012 (60 000 euros de moins). Cela entraîne un défaut de trésorerie tel qu'il implique la disparition à brève échéance de la structure, et consécutivement de la manifestation.
Le ministère de la Culture, qui maintient son soutien, ne peut compenser ce retrait ; la seule solution est pour nous de récupérer auprès du ministère de l'Éducation nationale la somme qui manque avant la fin 2012.
Vous pouvez nous aider en écrivant personnellement au ministre de l'Éducation nationale, pour lui dire votre attachement au Printemps des poètes et témoigner de l'importance de son action auprès des acteurs éducatifs et culturels.
Ce peut être une lettre brève, mais vous comprendrez que plus le ministre recevra rapidement de nombreux courriers l'alertant sur la gravité de la situation et l'inquiétude qu'elle suscite, plus nous aurons de chances d'obtenir gain de cause.
Adressez votre courrier à :
Monsieur Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale
110, rue de Grenelle
75357 Paris SP 07
Merci par avance pour votre soutien, vous serez bien sûr informés des suites.

Bien amicalement à tous,

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique
et l'équipe du Printemps des poètes :
Maryse Pierson, Céline Hémon, Célia Galice et Emmanuelle Leroyer.

PS : Nous préparons néanmoins la manifestation 2013 : “Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent” (Victor Hugo). »

Contact :
Le Printemps des poètes
6, rue du Tage
75013 Paris
Tél. 01 53 80 08 00
avec@printempsdespoetes.com
www.printempsdespoetes.com


Le passage à la TVA à 7% en douze questions, sur le site de l'ALIRE
(Mise en ligne le 3 avril 2012)

L'ALIRE (Association des librairies informatisées & utilisatrices de réseaux électroniques) propose, sur son site Internet, un dossier régulièrement mis à jour reprenant les informations essentielles sur le passage à la TVA à 7% en douze questions.

Vous pouvez consulter le dossier sur alire.asso.fr.

Contact :
ALIRE (Association des librairies informatisées & utilisatrices de réseaux électroniques)
60, rue Saint-André-des-Arts
75006 Paris
Tél. 01 58 46 27 98, 06 58 68 34 61
alire@alire.asso.fr
alire.asso.fr


Une plateforme des initiatives numériques dans le domaine du livre
(Mise en ligne le 16 mars 2012)

« La Fédération interrégionale du livre et de la lecture a réuni en juillet 2011 un comité de pilotage afin de concevoir un outil de veille collaboratif sur les projets numériques stimulants ou innovants dans le secteur du livre et de la lecture. Constitué d'une base de données des initiatives numériques et d'une plateforme de veille et d'échanges en ligne, cet outil a pour objectif de permettre aux acteurs du livre comme aux financeurs publics (collectivités territoriales, établissements publics, services ministériels centraux et déconcentrés) de comprendre les mécanismes de développement de ces projets, d’identifier les partenaires hors champ du livre et de connaître les nouveaux dispositifs d’accompagnement financier. Les outils ou projets qui seront présentés relèveront d'une initiative des acteurs du livre, de manière sectorielle – création, édition, diffusion (librairie/bibliothèque) – ou transversale. Certains dispositifs d’aide récemment mis en place, comme le dispositif d’aide aux projets collectifs et innovants de la Région Centre ou le programme Culture et numérique de la Région Rhône-Alpes, permettront de répertorier des projets régionaux de valeur. »

Pour en savoir plus sur la plateforme « FILL-Initiatives numériques » : initiativesnumeriques.fill.fr.

(Texte issu de la communication de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture).

Contact :
Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL)
132, rue du Faubourg-Saint-Denis
75010 Paris
Tél. 01 43 57 85 02
Fax 09 70 60 20 50
www.fill.fr


Formulaire 2012 du label Librairie indépendante de référence (LIR)
(Mise en ligne le 22 février 2012)

LIR, label de la Librairie indépendante de référence « Le formulaire 2012 pour les demandes de labels est en ligne. Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.
Les demandes de labels Librairie indépendante de référence et Librairie de référence sont instruites simultanément, sur la base d’un seul et même formulaire, selon le calendrier suivant :
• Date limite d’envoi des demandes le 30 avril 2012.
• Réunion de la commission au cours de la seconde quinzaine de juin.
• Décision prise par le ministre de la Culture et de la Communication au plus tard le 31 août.
• Transmission courant septembre des courriers de décision par le Service livre et lecture au ministère de la Culture et de la Communication.
Le CNL s’assurera à partir des données renseignées dans le formulaire de l’éligibilité de l’établissement et de l’entreprise dont il relève à chacun des critères.
Il vous appartient en outre de demander chaque année – au plus tard le 3 mai en 2012 – auprès des services fiscaux à bénéficier de l’exonération fiscale dans le cas où au moins une des collectivités territoriales a préalablement délibéré en ce sens (Cf. Calendrier fiscal). »

(Information issue du site www.centrenationaldulivre.fr).

Pour tout renseignement complémentaire, consulter le site du CNL (Centre national du livre) ou contacter le Département de la diffusion :
• Thierry Auger, 01 49 54 68 79, thierry.auger@centrenationaldulivre.fr.
• Élisabeth Redolfi, 01 49 54 68 61, elisabeth.redolfi@centrenationaldulivre.fr.
• Paule Eymard, 01 49 54 68 07, paule.eymard@centrenationaldulivre.fr.


Le droit à la formation des auteurs reconnu
(Mises en ligne le 22 février et le 21 décembre 2012)

« Lors du vote de la Loi de finances rectificative pour 2011 a été adopté un amendement du gouvernement qui met en œuvre le droit à la formation professionnelle continue pour les artistes auteurs (plasticiens, compositeurs, écrivains, scénaristes, etc.) à partir du 1e juillet 2012.

Jusqu'à présent, cette profession ne bénéficiait pas de ce droit pourtant reconnu à tout travailleur. L'inégalité longtemps dénoncée par les organisations professionnelles d'auteurs a enfin été corrigée par amendement lors de la discussion sur la Loi de finances rectificative de décembre 2011. Le Sénat l'a définitivement adopté jeudi 15 décembre. Ce droit entrera en vigueur à partir du 1e juillet 2012.
“La formation professionnelle continue pour les artistes auteurs reposera sur une contribution des artistes auteurs et de leurs employeurs, recouvrée par les organismes agréés pour le recouvrement des contributions au régime de protection sociale des artistes auteurs : la Maison des artistes pour la branche des arts graphiques et plastiques, l'Association pour la gestion de la Sécurité sociale des auteurs pour les branches des écrivains, des auteurs compositeurs, des photographes, des réalisateurs du cinéma et de l'audiovisuel” détaille l'amendement.
C'est le Fonds d'assurance formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs (AFDAS), organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) qui en sera le gestionnaire.
Le financement de la formation professionnelle continue des auteurs proviendra de trois sources :
• Une contribution des diffuseurs et producteurs représentant 0,1% de l'ensemble des droits d'auteurs à leur charge.
• Une contribution des artistes auteurs à hauteur de 0,35% du montant des droits d'auteurs qu'ils perçoivent.
• Une contribution volontaire des sociétés d'auteurs. »

(Texte extrait du site www.lemotif.fr).

En complément de cette annonce :

« La mise en œuvre du droit à la formation professionnelle des artistes auteurs […] attendait encore son décret d'application. Publié au Journal officiel du 9 décembre 2012, celui-ci détermine les modalités d'organisation et de fonctionnement d'une nouvelle section particulière de l'AFDAS chargée de gérer le fonds spécifique. Il invite les organisations professionnelles des artistes auteurs, des diffuseurs et les sociétés d'auteurs à trouver un accord fixant la répartition des sièges au sein de cette section avant le 10 janvier 2013. »


Marchés publics : le seuil de dispense de procédure est relevé à 15 000 euros
(Mise en ligne le 17 février 2012)

« Le Décret n°2011-1853 du 9 décembre 2011 relève le seuil de dispense de procédure à 15 000 euros hors taxes contre 4 000 euros anciennement.
• Publics concernés :
Acheteurs publics soumis au Code des marchés publics et professionnels (entreprises candidates aux marchés publics).
• Objet :
Le décret modifie le Code des marchés publics. Il relève le seuil de dispense de procédure à 15 000 euros HT (dispense de mise en concurrence, d'appels d'offre, de publicité).
En parallèle, ce décret impose un certain nombre de garanties à observer par les acheteurs publics pour les marchés d'un montant inférieur au seuil de 15 000 euros. Les acheteurs publics doivent ainsi :
- Veiller à choisir une offre répondant de manière pertinente au besoin.
- Respecter le principe de bonne utilisation des deniers publics.
- Ne pas contracter systématiquement avec un même prestataire lorsqu'il existe une pluralité d'offres potentielles susceptibles de répondre au besoin.
Ce décret met aussi en cohérence les autres dispositions comportant également des seuils (seuils au-delà desquels un contrat revêt obligatoirement la forme écrite, seuil de publicité et seuil de notification du contrat).
• Entrée en vigueur :
Les dispositions du présent décret ne sont pas applicables aux contrats pour lesquels une consultation a été engagée ou un avis d'appel public à la concurrence a été envoyé à la publication antérieurement au 12 décembre 2011. »

(Texte issu du site www.syndicat-librairie.fr).


Le Centre des livres d'artistes (CDLA), à Saint-Yrieix-la-Perche (87), souhaite devenir également un centre de ressources pour les artistes-enseignants et les chercheurs
(Mise en ligne le 10 février 2012)

Centre des livres d'artistes Le Centre des livres d'artistes (CDLA) de Saint-Yrieix-la-Perche communique :
« Le Centre des livres d’artistes est spécialisé dans le domaine de la publication artistique contemporaine.
Son fonds largement doté d’œuvres historiques (six mille références) est actualisé en permanence grâce à une veille théorique et à l’acquisition de productions récentes. Ses espaces d’exposition et sa librairie accueillent tout au long de l’année (depuis 2005) des visiteurs et des chercheurs individuels et des groupes scolaires et universitaires.
Initiateur d’une collection exigeante et d’événements qui lui sont liés, le CDLA souhaite devenir également un centre de ressources pour les artistes-enseignants et les chercheurs. En effet, la collection et l’infrastructure du CDLA permettent aujourd’hui de proposer l’accompagnement actif de recherches labellisées ANR ou émanant d’autres institutions internationales.
Au long cours sur des projets de recherche fondamentale sur l’édition artistique ou pour de simples consultations ciblées, une visite de la collection ou un projet de résidence, l’équipe du Centre des livres d’artistes sera heureuse d’étudier avec vous les modalités d’un partenariat et d’un accueil. »

(Photo issue de la communication du Centre des livres d'artistes).

Contact, renseignements :
Centre des livres d’artistes
1, place Attane
87500 Saint-Yrieix-la-Perche
Tél. 05 55 75 70 30
Fax 05 55 75 70 31
e.waeckerle@cdla.info
cdla.info
lecdla.wordpress.com


La Calobra, spectacle performance de Laurent Bourdelas, en recherche de programmateurs
(Mise en ligne le 12 janvier 2012)

La Calobra L'association L'Arbre à trucs communique que le spectacle La Calobra, de Laurent Bourdelas, ayant obtenu le label « Sélection du Printemps des poètes », est à la disposition de toute structure désirant le programmer.

« Créé en 2008 au Théâtre Expression 7, à Limoges, puis repris devant une salle comble à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges l’année suivante, La Calobra est la mise en voix, sons et projection d’un hymne poétique à Majorque qui emporte les spectateurs durant quarante-cinq minutes. Le recueil, préfacé par la poète et philosophe Marie-Noëlle Agniau, postfacée par la poète et universitaire Béatrice Bonhomme, est une réminiscence poétique de deux voyages de l’auteur à Majorque au milieu des années 80. On y retrouve ce qui fait le charme de l’auteur : un “exotisme revisité”, nourri par les noms de lieux et de personnages du passé, mais aussi des allusions à l’art… L’universitaire et critique Jean-Paul Gavard-Perret a notamment écrit au sujet de cette œuvre : “…l’évocation des paysages antérieurs devient cette chose qui ne se résigne pas à mourir et qui continue à signifier et à habiter non dans le passé mais pour le futur…”
La création optophonique de Wild Shores, c’est un carré de farine qui devient, par la grâce de la projection, une Méditerranée virtuelle, mouvante et diversement colorée au fil du texte. Des sons magiques qui accompagnent ce texte. Le public est assis devant ou autour et contemple, écoute et médite. Wild Shores est un collectif de musiciens-plasticiens créé au début des années 90 à Limoges par Évelyne Hebey, Fred Nouveau, et Marc Roques. Ils développent, autour d'une œuvre musicale, des processus audiovisuels pluridisciplinaires – installations, performances ou triptyques vidéo – et en expérimentent les interactions possibles à l'aide des nouveaux outils multimédia. Leur travail révèle une démarche sensible, une réflexion poétique et singulière sur notre environnement. »

(Texte et image issus de la communication de l'association L'Arbre à trucs).

Contact :
L'Arbre à trucs
« Villa Clio »
87260 Vicq-sur-Breuilh
Tél. 06 14 33 05 76
laurent.bourdelas2@wanadoo.fr


Le Centre régional du livre en Limousin s’inquiète de la hausse de la TVA sur le livre
(Mise en ligne le 10 novembre 2011)

Le Centre régional du livre en Limousin s’inquiète fortement de la perspective de la hausse de la TVA sur le livre, qui passerait de 5,5% à 7% le 1e janvier 2012. Si l’ensemble de la chaîne du livre risque de pâtir du fait que le livre n’est plus considéré comme un produit de première nécessité, le CRL en Limousin s’inquiète tout particulièrement pour le fragile réseau des libraires indépendants du Limousin. Au moment où douze de ces libraires indépendants se rassemblent au sein de l’ALIL (Association des libraires indépendants du Limousin) pour tenter de trouver collectivement des solutions à la baisse de fréquentation de leurs établissements, le CRL en Limousin souhaite se faire largement l’écho de la réaction sur ce sujet de la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture, dont le CRL est un membre actif).

Retrouvez le communiqué de la FILL sur le site www.fill.fr.


Publication d'Achat public de livres : Vade-mecum à l’usage des bibliothèques de l’État, des collectivités et de leurs établissements, version 2011
(mises en ligne les 17 août et 3 octobre 2011)

Achat public de livres : Vade-mecum à l’usage des bibliothèques de l’État, des collectivités et de leurs établissements « Cette période de renouvellement de marchés publics d'achats de livres pour une grande majorité de bibliothèques a amené le Service du livre et de la lecture [du ministère de la Culture et de la Communication] (avec l'appui d'un groupe de travail composé de juristes, de bibliothécaires, de libraires, de structures régionales pour le livre et avec le concours de la Direction des Affaires juridiques du ministère de l'Économie et des Finances) à produire une nouvelle édition du vade-mecum de l'achat public de livres. […]
Par rapport à la première édition publiée en 2005, ce vade-mecum a aujourd'hui un périmètre élargi puisqu'il est à l'usage des bibliothèques de l'État, des collectivités et de leurs établissements. Il contient les informations les plus récentes sur la réglementation et la jurisprudence en vigueur. Il s'est aussi enrichi de précisions sur les réalités économiques du commerce de livre et contient de nombreux encadrés sur des points particuliers de la législation relative aux politiques publiques en faveur du livre ainsi que sur des éléments très pratiques à prendre en compte au moment de la rédaction du marché lui-même.
Conçu comme un support d'accompagnement de l'ensemble des  acteurs concernés par les marchés publics d'achats de livres, il donne aux bibliothécaires les outils d'un dialogue constructif avec leurs principaux interlocuteurs : les services en charge des achats de leurs collectivités ou de leurs établissements et les fournisseurs de livres.
Structuré en deux parties, il présente :
• Le vocabulaire de l'acheteur public, les principaux éléments du code des marchés publics ainsi que des conseils pour bien l'utiliser au regard des spécificités du secteur du livre.
• Des éléments pour rédiger un cahier des charges conforme aux besoins de la bibliothèque et prenant en compte les données concrètes d'organisation d'une librairie.
• Des liens hypertextes permettent également à chacun d'approfondir les informations qui y sont données. »

Téléchargez le vade-mecum au format PDF.

Ce document (diffusé dans sa forme imprimée depuis septembre 2011) est également accessible en ligne sur www.dgmic.culture.gouv.fr.

(Texte de Nicolas Georges, directeur-adjoint du Service du livre et de la lecture au ministère de la Culture et de Communication.
Image : couverture d'
Achat public de livres : Vade-mecum à l’usage des bibliothèques de l’État, des collectivités et de leurs établissements, publié par la Direction générale des médias et des industries culturelles – ministère de la Culture et de la Communication).

Contact, informations :
Ministère de la Culture et de la Communication
Service du livre et de la lecture
182, rue Saint-Honoré
75033 Paris Cedex 01
marchesdelivres.sll@culture.gouv.fr


Le Prix du Polar lycéen d'Aubusson 2011 attribué à Retour à la nuit, d'Éric Maneval
(Mise en ligne le 14 juin 2011)

Retour à la nuit « Le Prix du Polar lycéen d'Aubusson 2011 a été attribué au roman Retour à la nuit, d'Éric Maneval, à l'occasion de la sixième édition de ce prix et de la cinquième du festival des Nuits noires qui s'est déroulé les 9, 10 et 11 juin.
Le jury se composait de quelque deux cent cinquante lycéens venus de différents établissements du Limousin, entre autres Guéret, Limoges et Aubusson. Les votes de chacun, et leurs argumentations, ont été recueillis par les auteurs invités cette année au festival : Hafed Benotman, Laurence Biberfeld (qui présidait le festival), Sylvie Granotier, Cyril Herry, Marin Ledun, Jean-Hugues Oppel, Sébastien Rutés et Antonin Varenne.
Éric Maneval, également à l'affiche, n'a naturellement pas participé aux délibérations. »

(Image : couverture de Retour à la nuit, d´Éric Maneval, publié par les Éditions Écorce.
Texte extrait d'ecorce-edit.blogspot.com).


Les coordonnées de l'éditeur :
Éditions Écorce
Le Mazeau
23400 Auriat
Tél. 06 08 49 16 93
ecorce.edit@gmail.com
www.ecorce-edit.com,
ecorce-edit.blogspot.com


L'album de cartes postales de Simon Jeanjean consultable en ligne
(Mise en ligne le 5 mai 2011)

« 14-18 en 14x9 : L'album de cartes postales de Simon Jeanjean – Album et correspondance de guerre » L'Université de Limoges met en ligne le fonds numérisé « 14-18 en 14x9 : L'album de cartes postales de Simon Jeanjean – Album et correspondance de guerre ».
Vous avez ainsi accès au « magnifique album de cartes postales de Simon Jeanjean (1886-1965), donnant à lire notamment sa correspondance des années de guerre. Par guerre nous voulons dire la “Grande”, celle qui se termina le 11 novembre 1918 (et qui pourtant ne libéra le poilu en question, précédemment réformé pour raisons de santé mais toujours mobilisé, qu'en mars 1919). Au recto : les images de l'album. Au verso, le puzzle reconstitué de la correspondance avec sa femme, ses filles, ses tantes. Un document unique, mis en fiches et indexé à l'intention des chercheurs et de tout public. »

(Texte de l'Université de Limoges. Image : affiche promotionnelle du fonds numérisé).


Nouvelle circulaire sur les revenus principaux et accessoires des artistes auteurs
(Mise en ligne le 4 mars 2011)

« La nouvelle circulaire sur les revenus principaux et accessoires des artistes auteurs a été signée le 16 février 2011 par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé. Elle vient d’être publiée.
Cette nouvelle circulaire est l’aboutissement de plus de trois ans de travail et de négociations entamées à l’initiative de la Société des gens de lettres entre les principales associations représentant les auteurs et les artistes et les instances officielles (Direction du livre et de la lecture, Centre national du livre, Direction de la Sécurité sociale, AGESSA…). Depuis sa promulgation en 1998, la précédente circulaire n’avait pas été réactualisée. Nous nous félicitons de voir enfin aboutir un texte qui présente des avancées importantes pour la rémunération des activités liées aux œuvres des auteurs, même si tous les problèmes ne sont pas réglés. Sa volonté de clarification et de simplification devrait favoriser le développement de ces activités et mettre fin à bien des situations irrégulières.
La circulaire élargit le champ des activités “principales” qui donnent lieu directement à des revenus en droits d’auteur et les distingue des activités dites “accessoires” qui donnent lieu à des revenus assimilés à des droits d’auteur.
Seront désormais inclues dans les activités principales, outre la cession des droits à un éditeur, les lectures publiques, les bourses de création et, sous certaines conditions, les présentations d’œuvres et les résidences d’écriture. Les présentations orales ou écrites d’une œuvre par son auteur devront être assorties d’une lecture publique. Les résidences d’écriture devront faire l’objet d’un contrat stipulant l’ensemble des activités réalisées par l’auteur. Le temps que ce dernier consacrera à l’écriture devra être égal ou supérieur à 70% du temps total de sa résidence.
L’ensemble de ces activités pourront donc être rémunérées sous forme de droits d’auteur, qu’il s’agisse des affiliés ou des assujettis. Ces revenus entreront sans plafonnement dans le calcul des droits nécessaires pour la première affiliation à l’AGESSA ou son maintien.
En revanche, certaines activités ponctuelles et définies comme accessoires à l’œuvre pourront être déclarés en droits d’auteur, mais par les seuls affiliés, au titre des revenus accessoires. Il s’agit notamment des participations de l’auteur à des rencontres publiques ou à des débats en lien direct avec son œuvre. De même, les ateliers artistiques ou d’écriture relèvent des revenus accessoires, dans la limite de trois ateliers par an. Cette limite est fixée à cinq ateliers pour certains établissements, notamment scolaires. La circulaire précise qu’un “atelier” se compose de cinq séances d’une journée maximum.
Enfin, le plafond des revenus accessoires est relevé à 80% du seuil d’affiliation au régime des artistes auteurs, soit 6 314,40 euros pour les revenus de l’année 2009. »

(Communiqué de la SGDL – Société des gens de lettres du jeudi 3 mars 2011)

Téléchargez le texte de la circulaire.


Hommage à Pierre Courtaud
(Mise en ligne le 27 janvier 2011)

Pierre Courtaud C'est avec une très grande tristesse que les membres du Centre régional du livre en Limousin ont accueilli l'annonce de la disparition de Pierre Courtaud, immense érudit, poète, fondateur et animateur de la précieuse maison d'édition Collection La main courante, à La Souterraine, en Creuse.
Nous nous associons à la peine de ses proches en reprenant les paroles de Bertrand, son neveu : « Je le connais. Il converse déjà avec Miss Stein. Il lui parle de Raymond Roussel, John Cage, Wittgenstein et Kafka, de la Creuse et de sa mère, de Kierkegaard, des fleurs de cerisiers sans nom, de Tchouang-Tseu et de Chopin, et de vous tous qui avez su être ses compagnons privilégiés, de plume, d’amitié et de pensée, pendant ce petit peu de temps à l’état pur qu’est finalement la vie d’un homme. »

En mai 2004, à l'occasion du vingtième anniversaire de la Collection La main courante, le Centre régional du livre en Limousin a publié un entretien avec Pierre Courtaud dans la revue Machine à feuilles (n°19) que nous vous proposons de télécharger au format PDF.

Visualisez la bibliographie de Pierre Courtaud.

L'écrivain et critique d'art Patrick Mialon a tenu à rendre un hommage particulier à son ami Pierre Courtaud, en lui consacrant un texte qu'il nous a gracieusement autorisé à reproduire :

« Pour saluer Pierre Courtaud

J’ai appris la mort de Pierre Courtaud par un journal local et j’ai pensé qu’il y avait là quelque chose comme de l’indécence à ne pas avoir été contemporain de la mort d’un ami. Même si je n’aurais pas pu faire grand-chose pour changer le cours du match que Pierre livrait contre l’ultime adversaire, ce “différé”, ce décalage temporel, me mettait hors-jeu irrémédiablement et alourdissait encore ma peine. Oh, bien sûr cette sortie en catimini, comme sur la pointe des pieds, était bien dans le style de Pierre, adepte du retrait, de la discrétion extrême. Lui qui était né, qui vivait et travaillait “dans une maison ancienne située à l’une des entrées d’une petite ville souterraine médiévale et calme…” [Pierre Courtaud, in La Bibliothèque du faussaire, Éditions Le Castor astral, 2002, p.11.] et qui menait, assez anachroniquement il faut en convenir, une existence d’ermite, de lettré, dans l’acception la plus stricte du terme, puisqu’il vivait au milieu des livres, les siens et ceux des autres, parmi ses auteurs de prédilection et leurs créatures d’encre et de papier qui, à ses yeux, comptaient plus que tout. Plus que le prétendu “Réel”, plus que le chiffre de nos jours. Car les morts de sa bibliothèque étaient plus vivants que la plupart de nos contemporains supposés existants… D’une certaine manière, on peut dire qu’il avait davantage de contacts et de connivences avec Kierkegaard, Gertrude Stein, John Cage, Jack Kerouac, Kafka, Tchouang-Tseu qu’avec les congénères de cette époque en déconfiture… Et son inactualité fondamentale, totalement assumée et qu’il trouvait résolument moderne, ajoutait encore à son bonheur. C’était elle d’ailleurs qui nous avait d’abord rapprochés. Elle et l’écriture. Sans exclure le hasard géographique qui m’a, pendant des années, amené tous les mercredis au lycée Raymond-Loewy de sa ville, dispenser des cours aux étudiants de la section Communication visuelle et qui nous fournissait l’occasion de nous retrouver assez souvent dans sa cuisine autour d’un café ou d’un plat rapidement concocté… Tout autour de lui, le cadre années 60-70 (tapisseries à petites fleurs, fauteuils avec coussins brodés, napperons, photos de famille…) qui avait été celui de sa mère, n’avait pratiquement pas bougé. Seules des peintures et des lithographies d’artistes amis avec qui il avait travaillé (Desbouiges, Scanreigh, Titus-Carmel, Mazeaufroid, Rémy Pénard…) apportaient une touche contemporaine à l’ensemble. Car Pierre était quelqu’un de respectueux et de fidèle. Tant à la mémoire de ceux qui étaient partis que vis-à-vis de ceux qui avaient la chance d’être de ses amis.
Mais ce retrait ne constituait en rien une exclusion du monde. Un exil. Bien au contraire. Si Pierre ne sortait, n’allait guère dans le monde (entre autres à cause de son traitement contre le diabète), ça ne voulait pas dire que le monde ne venait pas à lui. Depuis son lieu souterrain, la scène Underground de ses intérêts multiples rhizomait, foisonnait, faisait arborescence sur les quatre continents où il avait des interlocuteurs : auteurs, lecteurs, chercheurs ou simplement amis. À lui tout seul, il était, à sa manière, une bibliothèque borgésienne où le monde entier était contenu. Pas dans un seul livre certes, comme en rêvait l’un des personnages-masques de Jorge Luis, mais dans un projet éditorial. Car Pierre faisait flèche – je veux dire signe – de tout bois. Il était écrivain et éditeur. Et les deux allaient de pair, la main courant(e) de la plume jusqu’à la presse, de la presse jusqu’à la plume, au service d’un projet mûrement réfléchi construit pierre après pierre, livre après livre. Le désir de faire œuvre totale en convoquant – peinture, musique, poésie… – toutes les Muses de la création à s’asseoir à sa table d’écriture afin qu’elles prennent langue, n’étant chez ce gourmet de mots et de structures, de constructions élaborées, jamais bien loin. Derrière son ordinateur, véritable scriptorium du Lettré moderne, il établissait la maquette, la mise en page, le traitement de texte. Il adorait travailler, ouvrir de nouveaux chantiers : un ouvrage en collaboration avec Zao wu ki, une étude sur Jean Mazeaufroid étaient dans ses cartons ou en bonne voie d’achèvement quand la mort a, un peu hâtivement, voulu mettre un point final à l’aventure [car son neveu, Bertrand Courtaud, semble bien décidé à ne pas laisser les choses en plan]… Et si beaucoup voyaient en Pierre un amateur-passeur des Avant-gardes d’antan, un peu hermétique et guère résolu à faire de la pédagogie (tant était haute son exigence personnelle et celle qu’il prêtait à ses lecteurs) pour expliquer ce qui le ravissait, il ne faut pas oublier qu’il était aussi, qu’il était d’abord, un écrivain de talent. Il suffit de lire La Bibliothèque du faussaire ou encore – parmi d’autres – Atténuation lente [paru aux Éditions La main courante en 2002], pour s’en convaincre, pour éprouver le flux poétique qui le portait. Nombre de ses aphorismes, de ses proses brèves, en apportent la preuve en toutes lettres, sans nul mot surnuméraire, sans ornementation inutile. Avec juste ce qu’il faut de mystère et d’éclat pour faire jaillir la pensée.

C’est cet ami et ce créateur, c’est Pierre Courtaud que je voulais saluer aujourd’hui.

Patrick Mialon, 26 janvier 2011. »

Téléchargez au format PDF le texte Pour saluer Pierre Courtaud, de Patrick Mialon.

Retrouvez Patrick Mialon dans la rubrique « Auteurs » de ce site.

(Photo : © Olivier Thuillas).


Rapport sur Une année de bandes dessinées sur le territoire francophone européen
(Mise en ligne le 10 janvier 2011)

Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) L'Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) vient de faire paraître son rapport annuel sur Une année de bandes dessinées sur le territoire francophone européen.
Rédigé par le secrétaire général de l'ACBD, Gilles Ratier, par ailleurs bibliothécaire à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges, ce rapport souligne notamment que la production annuelle continue d'augmenter (+ 5% en 2010, avec plus de cinq mille titres publiés) alors que le marché subit une certaine stagnation.

Pour télécharger ce rapport (de trente-quatre pages) :
www.acbd.fr/images/stories/ACBD_BILAN_2010.pdf.

Le site de l'ACBD : www.acbd.fr.

Contact, renseignements :
gilles.ratier@acbd.fr


Antonin Varenne remporte le Prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2010
(Mise en ligne le 17 novembre 2010)

"Fakirs", d'Antonin Varenne « Un jury de lecteurs de la Collection de Poche a choisi un auteur français pour la première édition de son Prix polar.
Fakirs, d’Antonin Varenne, a été élu Prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2010. Ce prix a été décerné pour la première fois par un jury de 30 personnes, dont 10 professionnels (libraires, bibliothécaires, journalistes) et 20 lecteurs francophones sélectionnés sur le site de l'événement, dont le président d’honneur est Arnaldur Indridason. »

Le site d'Antonin Varenne : antoninvarenne.over-blog.com.

Retrouvez une bibliographie d'Antonin Varenne à la rubrique « Auteurs » de ce site.


(Texte extrait d'un article paru sur le site de Livres-hebdo,
Image : couverture de 
Fakirs, d'Antonin Varenne, Collection « Points », 2010).


Éric Faye remporte le Grand prix du roman de l'Académie française 2010
(Mise en ligne le 28 octobre 2010)

"Nagasaki", d'Éric Faye Le jeudi 28 octobre 2010, Éric Faye, originaire du Limousin, a remporté le Grand prix du roman de l'Académie française pour son ouvrage Nagasaki (Éditions Stock).

Retrouvez une bibliographie d'Éric Faye à la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des Éditions Stock : www.editions-stock.fr.

Le site de l'Académie française : www.academie-francaise.fr.

(Image : couverture de Nagasaki, d'Éric Faye, Éditions Stock, 2010).


Le Prix La Montagne-Terre de France 2010 attribué à Anthony Palou pour son roman Fruits & légumes
(mises en ligne les 25 octobre et 6 novembre 2010)

"Fruits & légumes", d'Anthony Palou Le Prix La Montagne-Terre de France 2010 a été attribué à Anthony Palou pour son roman Fruits & légumes (Éditions Albin-Michel, 2010).
Ce Prix lui a été remis le samedi 6 novembre, à la Foire du livre de Brive.

Contacts aux Éditions Albin-Michel :
Sandrine Labrevois et Danielle Boesplug
22, rue Huyghens
75014 Paris
Tél. 01 42 79 10 00
fax 01 43 27 21 58
sandrine.labrevois@albin-michel.fr
danielle.boespflug@albin-michel.fr
www.albin-michel.fr


Publication de L'Accès des librairies aux marchés d'achats de livres des bibliothèques
(Mise en ligne le 4 octobre 2010)

Le Service du livre et de la lecture du ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture) et six structures régionales pour le livre (ARALD, ARL PACA, CRL de Basse-Normandie, ÉCLA Aquitaine, Livre et lecture en Bretagne et le MOTif), a publié l'étude L'Accès des librairies aux marchés d'achats de livres des bibliothèques : État des lieux après une décennie de modifications du cadre législatif et réglementaire.

Pour en savoir plus sur cette étude : www.fill.fr.

Cette étude est aussi disponible gratuitement au Centre régional du livre en Limousin.

Contact en Limousin :
Marie-Laure Guéraçague
Centre régional du livre en Limousin
13, boulevard Victor-Hugo
87000 Limoges
tél. 05 55 77 49 77
fax 05 55 10 92 31
ml.gueracague@crl-limousin.org


Parution du Guide de l'éditeur
(Mise en ligne le 4 octobre 2010)

Guide de l'éditeur La Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) et le Centre national du livre (CNL) viennent de publier le Guide de l’éditeur, ouvrage présentant l’ensemble des soutiens auxquels les éditeurs peuvent prétendre.
Enrichi d’un mémo pratique et d’articles de fond sur les nouveaux enjeux de ce métier, cet ouvrage gratuit est disponible pour les éditeurs au Centre régional du livre en Limousin.

Guide de l’éditeur, coédition FILL et CNL, 240 pages, 2010, gratuit.

Renseignements :
Olivier Thuillas
Centre régional du livre en Limousin
13, boulevard Victor-Hugo
87000 Limoges
Tél. 05 55 77 48 46
Fax 05 55 10 92 31
olivier.thuillas@crl-limousin.org

Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL)
132, rue du Faubourg-Saint-Denis
75010 Paris
Tél. 01 43 57 85 02
Fax 09 70 60 20 50
www.fill.fr
et
Centre national du livre
Hôtel d’Avejan
53, rue de Verneuil
75343 Paris Cedex 07
Tél. : 01 49 54 68 68
Fax : 01 45 49 10 21
www.centrenationaldulivre.fr


13e Journées des pôles associés et de la coopération
(mises en ligne les 30 août et 9 octobre 2010)

La Bibliothèque nationale de France (BNF) a proposé les 13e Journées des pôles associés et de la coopération (JPAC).
La BNF organise chaque année un rendez-vous professionnel pour les institutions françaises avec lesquelles elle entretient un partenariat privilégié et aussi pour l'ensemble des professionnels (bibliothécaires, documentalistes, médiateurs du livre, acteurs culturels…).
Tous les deux ans, ces Journées des pôles associés et de la coopération se tiennent en région. En 2010, les 13e JPAC, coorganisées avec la Bibliothèque municipale de Lille et la Direction régionale des affaires culturelles Nord-Pas-de-Calais, ont eu lieu à Lille, les jeudi 7 et vendredi 8 octobre, au Conservatoire à rayonnement régional.
« Ces journées [ont été] l'occasion de présenter les expériences de signalement et de valorisation des fonds patrimoniaux menées par quelques-uns des Pôles associés de la BNF.
Les relations privilégiées de Lille et sa région avec les pays européens frontaliers [ont permis] d'ouvrir une réflexion sur les expériences menées à l'étranger. Le programme international de ces Journées [a été] axé sur la coopération numérique mise en œuvre en Belgique, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. »

Retrouver le programme sur le site www.bnf.fr.

Renseignements :
Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand
DSR – Département de la Coopération
Quai François-Mauriac
Tour des Temps, niveau 7 (bureau 02)
75706 Paris Cedex 13
Tél. 01 53 79 41 94
Fax 01 53 79 50 45


Un laboratoire expérimental sur les nouvelles technologies de lecture et d'écriture
(Mise en ligne le 30 août 2010)

« La Bibliothèque nationale de France – François-Mitterrand à Paris a ouvert un labo expérimental sur les nouvelles technologies de lecture, d’écriture et de diffusion de la connaissance. Une première.
Cet espace permanent de 120m2 situé dans le Hall Est de la BNF est le premier laboratoire expérimental consacré aux usages des nouvelles technologies de lecture, d’écriture et de diffusion de la connaissance, ouvert au public.
En s’appuyant sur les collections de la Bibliothèque, le Labo permet d’expérimenter les nouveaux dispositifs d’accès, de partage et de contribution au savoir.
Le Labo se décline sur plusieurs dispositifs : l’espace permanent, l’Internet et une série de conférences et d’ateliers. »

Pour en savoir plus : labo.bnf.fr.

(Texte extrait de www.culture.fr).

Contact :
Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13


Publication d'un Lexique du livre numérique
(Mise en ligne le 23 juillet 2010)

Lexique du livre numérique L'Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD) met à disposition sur son site un Lexique du livre numérique. Issu de la réflexion d’un groupe de travail rassemblant des éditeurs, l’ARALD, la DRAC et la Région Rhône-Alpes, il identifie une centaine de notions auxquelles tout éditeur souhaitant développer ses activités numériques aura à faire face.

« À l’heure actuelle, la question du livre numérique soulève des interrogations et génère parfois de nouveaux positionnements de la part des maisons d’édition. Elle est aussi récemment devenue une priorité pour les politiques publiques, tant au niveau local que national.
Dans le cadre de sa mission générale d’aide au développement de la culture de l’écrit et de la fonction documentaire, l’Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD) a mis en place de nouvelles actions dans le domaine du livre numérique. Son objectif est d’offrir un meilleur conseil dans ce domaine aux acteurs du livre de la région et de les mettre en relation avec des prestataires ou collaborateurs de qualité.
Depuis février 2009, des réflexions sont menées avec un groupe d’éditeurs réuni par l’ARALD, l’État et la Région. L’élaboration d’un lexique du numérique est apparue nécessaire afin d’éclaircir le sujet et d’identifier les différentes expressions qui s’y rattachent.
Rédigé en direction du public des éditeurs professionnels, il prend en compte leurs divers niveaux de connaissance et reste un outil qui se veut utilisable par tous ».

Téléchargez le Lexique du livre numérique.

(Texte et image : extrait et couverture du Lexique du livre numérique).


Renseignements :
Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD)
1, rue Jean-Jaurès
Centre Bonlieu
74000 Annecy
Tél. 04 50 51 64 63
Fax 04 50 51 82 05
et
25, rue Chazière
69004 Lyon
Tél. 04 78 39 58 87
Fax 04 78 39 57 46
www.arald.org


La Librairie et le numérique : Vade-mecum à l'usage des libraires
(Mise en ligne le 23 juillet 2010)

La Librairie et le numérique : Vade-mecum à l'usage des libraires Après le rapport Accueillir le numérique ? en 2008, synthèse sur la chaîne du livre à l'heure du numérique du point de vue de la librairie, le SLF (Syndicat de la librairie française) et l'ALIRE (Association des librairies informatisées et utilisatrices des réseaux électroniques) publient un guide pratique à l'usage des libraires qui souhaitent développer une plateforme de commerce en ligne papier et numérique en lien avec leur magasin.

Téléchargez La Librairie et le numérique : Vade-mecum à l'usage des libraires depuis le site www.syndicat-librairie.fr.

(Texte et image : communication du Syndicat de la librairie française).

Renseignements :
Syndicat de la librairie française (SLF)
Hôtel de Massa
38, rue du Faubourg-Saint-Jacques
75014 Paris
Tél. 01 53 62 23 10
Fax 01 53 62 10 45
www.syndicat-librairie.fr
et
Association des librairies informatisées et utilisatrices des réseaux électroniques (ALIRE)
C/o DILICOM
60, rue Saint-André-des-Arts
75006 Paris
www.alire.asso.fr


Publication d'Écrire en Méditerranée : Répertoire des résidences d'auteur
(Mise en ligne le 20 juillet 2010)

Écrire en Méditerranée : Répertoire des résidences d'auteur L'Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de publier sur son site un répertoire de résidences d'auteur intitulé Écrire en Méditerranée.
Celui-ci « répond à deux objectifs simples : favoriser la mobilité des auteurs sur le pourtour méditerranéen et accompagner la coopération euroméditerranéenne entre professionnels du livre, des coproductions aux coéditions en passant par tous types de projets itinérants, croisés…
Écrire en Méditerranée présente plus d’une cinquantaine de lieux de création, dans douze pays. Publié dans trois langues : français, arabe et anglais, ce répertoire est disponible dans chaque langue séparément ou en version trilingue. Sa forme cliquable permet une navigation aisée de pays en pays, de résidence en résidence. »

Téléchargez Écrire en Méditerranée depuis le site www.livre-paca.org.

(Texte : communication de l'Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Image : couverture d'
Écrire en Méditerranée : Répertoire des résidences d'auteur).

Renseignements :
Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Cité du livre
8-10, rue des Allumettes
13098 Aix-en-Provence Cedex 2
Tél. 04 42 91 65 20
Fax 04 42 27 01 60
www.livre-paca.org


Publication du guide Comment organiser une manifestation littéraire ?
(Mise en ligne le 5 juillet 2010)

Comment organiser une manifestation littéraire ? L'Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD) se sont associés pour concevoir le guide Comment organiser une manifestation littéraire ?
« Réalisé à l’attention des organisateurs de manifestations littéraires présentes ou futures, ce guide pratique vise à les accompagner dans la construction ou l’évolution de leur projet, au sein d’un réseau professionnel. […] Comment organiser une manifestation littéraire ? réunit informations, réflexions et conseils… et entend contribuer à clarifier les contours d’une véritable action culturelle au service du livre et de la lecture. »
36 pages. Prix : 5,00 euros.

(Texte et image : extrait et couverture de Comment organiser une manifestation littéraire ?).

Renseignements :
Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Cité du livre
8-10, rue des Allumettes
13098 Aix-en-Provence Cedex 2
Tél. 04 42 91 65 20
Fax 04 42 27 01 60
www.livre-paca.org
et
Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD)
1, rue Jean-Jaurès
74000 Annecy
Tél. 04 50 51 64 63
Fax 04 50 51 82 05
ou
25, rue Chazière
69004 Lyon
Tél. 04 78 39 58 87
Fax 04 78 39 57 46
www.arald.org


Mise en ligne de collections patrimoniales numérisées par la Bibliothèque francophone multimédia (BFM) de Limoges
(Mise en ligne le 9 juin 2010)

Enluminure du Graduel de Fontevrault En 2010, la Bibliothèque francophone multimédia (BFM) de Limoges s'est engagée dans un programme de numérisation afin de diffuser largement la connaissance de son patrimoine écrit. Des manuscrits médiévaux à la presse, en passant par l'histoire locale et les documents iconographiques, la Bibliothèque met en ligne les documents au fur et à mesure de leur numérisation.
Depuis le mois de juin 2010, elle propose trois ensembles accessibles librement (sauf Le Populaire-du-Centre consultable pour l'instant seulement sur place pour des questions de droits) :
- Le manuscrit du Graduel de Fontevrault (XIIIe siècle).
- Les portraits limousins.
- Le Populaire-du-Centre (1939-1947).

Le lien vers les collections numérisées : www.bm-limoges.fr.

(Image : « Adoration des Mages », enluminure du Graduel de Fontevrault).

Renseignements :
Bibliothèque francophone multimédia de Limoges — Centre-ville
Pôle Limousin-Patrimoine
2, place Aimé-Césaire
87032 Limoges Cedex
Tél. 05 55 45 96 00
Fax 05 55 45 96 96
www.bm-limoges.fr


Dossier sur « Les métamorphoses numériques du livre » dans la revue Dazibao
(Mise en ligne le 28 mai 2010)

Dazibao L’Agence régionale du livre en PACA consacre un dossier passionnant sur « Les métamorphoses numériques du livre », dans le dernier numéro de sa revue Dazibao (n°24, avril 2010), issu d’un colloque qu’elle a organisé, les 30 novembre et 1e décembre 2009, sous la coordination d’Alain Giffard.

Extrait de l’avant-propos :
« …L'interrogation sur le devenir numérique du livre ne s'apaise pas, elle est au contraire plus vive que jamais. Elle concerne d'abord l'ensemble des acteurs de la chaîne du livre. Auteurs, éditeurs, imprimeurs, libraires, bibliothécaires et lecteurs sont depuis longtemps sommés de s'adapter aux nouvelles technologies, sans que celles-ci soient stabilisées, et sans modèle économique. Plus largement, en raison même du rôle central du livre imprimé dans la culture écrite et sa transmission, cette interrogation concerne chacun d'entre nous. Elle est devenue une question publique majeure… »

La richesse de ce dossier tient notamment aux nombreux regards croisés : Thierry Baccino, Françoise Benhamou, Marin Dacos, Gilles Éboli, Alain Giffard, Hervé Le Crosnier, Isabelle Le Masne de Chermont, Yannick Maignien, Stéphane Michalon, Brigitte Simmonnot et Bernard Stiegler.

(Image : couverture de Dazibao n°24).

Contact :
Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Cité du livre
8-10, rue des Allumettes
13098 Aix-en-Provence Cedex 2
Tél. 04 42 91 65 20
Fax 04 42 27 01 60
www.livre-paca.org


Publication de Pour Haïti : Florilège de textes inédits d'écrivains et poètes du monde en soutien au peuple haïtien
(Mise en ligne le 4 mai 2010)

Pour Haïti : Florilège de textes inédits d'écrivains et poètes du monde en soutien au peuple haïtien Les Éditions Desnel ont publié Pour Haïti : Florilège de textes inédits d'écrivains et poètes du monde en soutien au peuple haïtien, coordonné par Suzanne Dracius, qui réunit les textes de cent vingt-neuf auteurs du monde entier.
Pour Haïti rassemble des écrits inédits et variés, allant du poème sur le séisme du 12 janvier 2010 à la nouvelle retraçant la grandeur historique et littéraire de ce pays. Au-delà de la catastrophe et de l’horreur, cet ouvrage est une véritable ode à Haïti, à son passé et son devenir et un message de solidarité envers le peuple haïtien.
Les bénéfices issus de la vente du livre seront reversés à Bibliothèques sans frontières pour soutenir son programme de reconstruction des bibliothèques haïtiennes.
Prix de l'ouvrage : 21,80 euros.

(Image : couverture de Pour Haïti : Florilège de textes inédits d'écrivains et poètes du monde en soutien au peuple haïtien, publié par les Éditions Desnel).

Le site des Éditions Desnel : www.desnel.com.


Signature d'une convention cadre de Pôle associé régional en Limousin
(Mise en ligne le 27 avril 2010)

Une convention cadre de Pôle associé régional vient d’être signée entre la Ville de Limoges, la Direction régionale des affaires culturelles du Limousin (Livre et lecture, Inventaire), l’Université de Limoges, le Centre régional du livre en Limousin et la Bibliothèque nationale de France.
Considérant :
« — Le soutien du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC à une politique de réseau en lien avec le Plan d’action du patrimoine écrit et les missions de la DRAC de mettre en œuvre la politique du ministère en région, missions précisées par sa directive nationale d’orientation ;
— les missions dévolues à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges qui est le principal établissement documentaire non universitaire en Limousin et qui assure le pilotage, en commun avec l’Université de Limoges, d’un portail régional d’accès aux ressources documentaires (Maduvil). Par ailleurs, la BFM, pôle associé de la BNF au titre de dépôt légal imprimeur en Limousin, assure la valorisation des fonds régionaux de ses collections et répond régulièrement aux demandes de conseil et d’expertise des milieux professionnels ;
— la contribution de l’Université de Limoges, au travers de son service commun de documentation, au portail documentaire régional Maduvil. Par ailleurs, elle dispose de collections patrimoniales complémentaires de celles de la BFM et de personnels scientifiques dans le domaine du patrimoine écrit ;
— les missions du CRL en Limousin qui lui confèrent un rôle de communication autour des initiatives régionales en matière de lecture publique et de patrimoine écrit (publications, manifestations, formations). Le CRL peut être aussi le support administratif à des actions ponctuelles menées par des collectivités locales »…
« Le pôle associé participe au réseau des partenaires de la BNF et, à ce titre, devient un interlocuteur privilégié pour toute opération de signalement et de valorisation des fonds d’étude et de recherche, patrimoniaux ou spécialisés, des bibliothèques de la région. Tous les services échangés entre la BNF et le pôle associé sont définis de manière conventionnelle. »
Dans ce cadre, ont été prévues, en début 2011, deux journées d’information organisées entre le pôle associé et la BNF sur le Catalogue collectif de France (CCFR), Gallica, les ressources numériques, les droits d’auteur et le numérique.

Renseignements, contact au CRL en Limousin :
Marie-Laure Guéraçague
Centre régional du livre en Limousin
13, boulevard Victor-Hugo
87000 Limoges
tél. 05 55 77 49 77
fax 05 55 10 92 31
ml.gueracague@crl-limousin.org


Publication du Guide de l'audiovisuel à usage des maisons d'écrivain & des lieux littéraires
(Mise en ligne le 23 avril 2010)

Guide de l'audiovisuel à usage des maisons d'écrivain et des lieux littéraires À l'occasion de ses 9e Rencontres, la Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires avait émis l'idée de réaliser un Guide de l'audiovisuel à usage des maisons d'écrivain & des lieux littéraires.
Cet ouvrage de quarante-cinq pages a donc été publié en janvier 2010, sous la direction de Michelle Aubert et Jacques Mény (et avec le soutien de la SCAM – Société civile des auteurs multimedia).

Au sommaire :
1. « Typologie des genres audiovisuels traitant de la littérature et des écrivains ».
2. « Les techniques d'enregistrement et de reproduction de l'image et du son ».
3. « Les institutions publiques françaises détentrices d'archives et du dépôt légal audiovisuels ».
4. « Les organismes diffuseurs des œuvres audiovisuelles ».
5. « Les ressources audiovisuelles en régions ».
6. « Établir une filmographie/médiagraphie d'écrivain ».
7. « Bibliographie ».

Prix de vente : 9,00 euros (frais de port compris).

Renseignements, commandes :
Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires
Bibliothèque patrimoniale
Place des Quatre-Piliers
BP 18
18001 Bourges Cedex
Tél. 02 48 24 29 16
Fax 02 48 24 21 42
maisonsecrivain@yahoo.com
www.litterature-lieux.com


Évolutions 2010 pour le label de Librairie indépendante de référence (LIR)
(Mise en ligne le 21 et le 29 avril 2010)

LIR, label de la Librairie indépendante de référence « À la suite du rapport d’Antoine Gallimard sur la situation de la librairie, préconisant la création d’un label permettant de distinguer les librairies indépendantes de référence et de les soutenir par des allégements de charges, un label de “Librairie indépendante de référence” a été mis en œuvre par le ministère de la Culture et de la Communication et délivré la première année à plus de quatre cents librairies (label 2010-2012).
Ces “librairies indépendantes de référence” sont implantées sur l'ensemble du territoire et représentent toute la diversité du commerce du livre : les trois quarts d'entre elles sont des librairies généralistes, de tailles très variées, et un quart sont des librairies spécialisées, principalement en jeunesse ou en bande dessinée.
Le Code général des impôts avait par ailleurs ouvert la possibilité pour les collectivités territoriales d'exonérer ces librairies de la Taxe professionnelle (TP). La réforme de la TP fin 2009 a toutefois limité le nombre de délibérations d'exonérations prises par les collectivités.
Cependant, la possibilité d'exonérer les librairies labellisées a gardé toute sa pertinence dans le cadre de la réforme de la TP, puisque les dispositions retenues par le Parlement autorisent désormais les collectivités territoriales à exonérer de la nouvelle “Contribution économique territoriale” (CET) les librairies labellisées, dans les mêmes conditions que celles qui existaient pour la TP en 2009.
Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a confirmé que les délibérations d'exonération de TP prises en 2009 par les collectivités locales au profit des librairies labellisées doivent être comprises comme les exonérant dès 2010 de la cotisation foncière des entreprises et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises.
D'autre part, le formulaire de demande pour le label 2011-2013, attribué en 2010, a été mis en ligne par le Centre national du livre. Les demandes devaient être adressées à ce dernier avant le 29 avril 2010, la commission d'attribution se réunissant les 17 et 18 juin et la décision du ministère de la Culture et de la Communication devant intervenir au plus tard le 31 juillet. Le formulaire 2010 reprend, sans les modifier, l'intégralité des critères établis pour 2009.
Toutefois, afin de pouvoir attribuer également un label aux établissements qui, tout en étant incontestablement des librairies de référence, ne remplissent pas certains des critères demandés, à savoir le fait de relever d'une entreprise répondant à la définition européenne de la PME ou le ratio frais de personnel de 12,5% par rapport au chiffre d'affaires, le Service du livre et de la lecture et le Centre national du livre travaillent à un élargissement du dispositif actuel.
Il est ainsi envisagé de créer un label chapeau de “Librairie de référence”, permettant à ces établissements de pouvoir, sous certaines conditions, bénéficier des effets liés à la reconnaissance du label. Ce label ne permettra toutefois pas à ces librairies de bénéficier du dispositif d'exonération de CET.
Le label de “Librairie de référence” serait délivré par le ministre de la Culture, sur proposition de la commission éponyme au CNL. Celle-ci , réunie en novembre 2010, pourrait donc accorder le label “Librairie de référence” pour les mêmes années 2011 à 2013 que le label “Librairie indépendante de référence” accordé en 2010.
La communication auprès du grand public se ferait sur la seule base du label “Librairie de référence”. La vitrophanie réalisée pour le label 2010-2012, attribué en 2009, et adressée à l'ensemble des librairies labellisées, a été réalisée sur ce principe. »

(Texte : Syndicat de la librairie française).


« Libraires et éditeurs de demain ? » : un reportage de la chaîne Demain.tv
(Mise en ligne le 13 avril 2010)

Demain.tv La chaîne de télévision Demain.tv a consacré, le lundi 12 avril 2010, un reportage en Limousin sur le thème de « Libraires et éditeurs de demain ? »

« La librairie indépendante en Limousin comme en France connaît de profonds bouleversements depuis le début des années 2000 : près de 40% des livres sont vendus en grandes surfaces et 9% par Internet. Face à ce lent grignotage des parts de marché, d’irréductibles défenseurs des librairies de proximité résistent encore et toujours face aux géants de la distribution ou à la toile.
L'édition régionale se défend plutôt pas mal aussi, aidée en partie par les pouvoirs publics, État et Région. Portraits croisés de passionnés du livre… »

Pour visionner le reportage : www.demain.fr.

(Texte et image extraits de www.demain.fr).


Dossier « Les résidences d'auteurs et création en régions »
(Mise en ligne les 29 mars et 5 mai 2010)

Les francophonies en Limousin : Maison des auteurs À l'occasion du Salon du livre de Paris 2010, la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture) a publié un dossier répertoriant « Les résidences d'auteurs et création en régions » que nous vous proposons de télécharger.

(Photo : Les francophonies en Limousin : Maison des auteurs, DR).


Mise en place d'une Bibliothèque numérique par la BFM de Limoges (87)
(Mise en ligne le 12 mars 2010)

Bibliothèque francophone multimédia de Limoges « Internet étant devenu un outil incontournable de consultation et de recherche documentaire ainsi qu'une formidable fenêtre sur l'extérieur pour toutes les personnes qui ne peuvent se déplacer, la Bibliothèque francophone multimédia (BFM) de Limoges propose aujourd'hui l'accès en ligne, via son site Internet, à des œuvres et des ressources dématérialisées.
Mise en place au début de l'année 2010, la Bibliothèque numérique permet l'accès à des œuvres littéraires, musicales, cinématographiques. La BFM s'est abonnée à cet effet à plusieurs sites payants mis gratuitement à la disposition de ses usagers :
Cyberlibris, qui propose plusieurs centaines d'ouvrages électroniques couvrant tous les thèmes de la vie quotidienne (famille, maison, santé, loisirs, argent, cuisine, tourisme…), ainsi que les sciences humaines et la littérature.
Naxos, qui permet l'écoute en ligne de musique classique, jazz, blues, folk, musiques du monde, pop-rock…
Artevod, qui propose l'accès à des fictions (films classiques, films contemporains, cinéma d'auteur…), ainsi qu'à des documentaires et des magazines diffusés par cette chaîne de télévision.

Parallèlement, la BFM développe sa propre politique de numérisation et vous propose un Espace Auteurs francophones et l'accès à un fonds précieux de documents patrimoniaux numérisés (comme Le Graduel de Fontevrault ou des éditions du quotidien régional Le Populaire-du-Centre). »

Renseignements :
Bibliothèque francophone multimédia de Limoges — Centre-ville
2, place Aimé-Césaire
87032 Limoges Cedex
Tél. 05 55 45 96 00
Fax 05 55 45 96 96
www.bm-limoges.fr


Lancement de Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation
(Mise en ligne le 11 mars 2010)

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation L'Alliance internationale des éditeurs indépendants, en partenariat avec Double ponctuation, lance la publication d'une revue universitaire, internationale et en ligne : Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation.
Les langues de publication : le français, l'anglais et l'espagnol.

Téléchargez une documentation au format PDF.

Renseignements, contacts :
Alliance internationale des éditeurs indépendants
38, rue Saint-Sabin
75011 Paris
Tél. 01 43 14 73 66
Fax 01 43 14 73 63
www.alliance-editeurs.org
et
Double ponctuation
66, boulevard Voltaire
75011 Paris
contact@double-ponctuation.com
www.double-ponctuation.com


La politique du livre face au défi du numérique
(Mise en ligne le 11 mars 2010)

Le Rapport d'information n°338 (2009-2010) de Yann Gaillard, fait au nom de la Commission des finances, a été enregistré à la Présidence du Sénat le 25 février 2010. Il observe que la politique du livre aujourd'hui est « répartie entre plusieurs ministères, dépourvue de chef de file et peu lisible », reprend les préconisations du Rapport Tessier sur la numérisation des fonds des bibliothèques et « l'affaire Google » et donne des pistes pour accompagner le développement du livre numérique selon différents « scénarios ».

Lire le rapport : www.senat.fr.


Haïti : les acteurs du livre se mobilisent
(Mise en ligne les 5 février et 25 mai 2010)

De nombreuses initiatives de soutien au monde du livre haïtien ont été lancées. Parmi celles-ci : l'opération www.syndicat-librairie.fr/fr/soutien_aux_libraires_d_haiti de l'Association internationale des libraires francophones (AILF) et du Syndicat de la librairie française (SLF), et « Urgences Haïti » (www.bibliosansfrontieres.org/images/presse.pdf), de Bibliothèques sans frontières (www.bibliosansfrontieres.org).
D'autres actions sont en cours d'élaboration au sein d'associations professionnelles telles que l'ABF (www.abf.asso.fr), l'IFLA (www.ifla.org/en/news), le Bouclier bleu (www.blueshield-international.org/images/pressreleases)…
Les témoignages d'auteurs sont recueillis sur le site d'Étonnants voyageurs (www.etonnants-voyageurs.com) (dont Carnet de bord à Haïti, de Lyonel Trouillot, publié sur www.lepoint.fr), qui a accueilli les écrivains haïtiens à Saint-Malo du 22 au 24 mai 2010, et sur celui des Éditions Vents d'ailleurs (www.ventsdailleurs.com), qui relaie diverses initiatives et soutient activement la FOKAL (www.fokal.org).


La BPI du Centre Pompidou propose deux nouvelles expositions en location
(Mise en ligne le 22 janvier 2010)

Exposition « Keskidi Queneau ? Zazie ou l’impertinence du langage » La Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou propose à la location deux nouvelles expositions :
- « Keskidi Queneau ? Zazie ou l’impertinence du langage ».
« En 1959, Zazie dans le métro fit connaître Raymond Queneau à un large public. L’exposition replace le roman dans l’œuvre de son créateur et retrace également la vie de Raymond Queneau. La reproduction de documents originaux, manuscrits, éditions rares illustrent le succès remporté par Zazie. En contrepoint, sept illustrateurs de renom ont accepté de créer spécialement “leur” Zazie.
L’exposition a été coproduite par la Bibliothèque municipale du Havre. »
- « Lire à l’hôpital ».
« Immergé pendant plusieurs jours dans des hôpitaux, Éric Garault, photographe, suggère l’échappée belle que procure la lecture. Dans cette évocation délicate du corps dans son rapport au livre, Éric Garault joue avec les reflets, les superpositions, les matières, les cadrages. Il propose une approche de l’hôpital, plus sensible, plus humaine.
L’exposition a été coproduite par les médiathèques de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. »

Les conditions de location : www.bpi.fr/fr/professionnels.

(Image : panneaux de l'exposition « Keskidi Queneau ? Zazie ou l’impertinence du langage »).

Renseignements :
Bibliothèque publique d’information (BPI)
Centre Pompidou
Service de l’animation (expositions itinérantes)
19, rue Beaubourg
75197 Paris Cedex 04
Tél. 01 44 78 44 16
Fax 01 44 78 12 16
expo.iti@bpi.fr
www.bpi.fr


Réorganisation du ministère de la Culture et de la Communication
(Mise en ligne le 15 janvier 2010)

Le ministère de la Culture et de la Communication, dont dépendent le livre et la lecture, vient de se doter d'une nouvelle organisation : www.culture.gouv.fr.
Laurence Franceschini est nommée à la Direction générale des médias et des industries culturelles ; Nicolas Georges, conservateur général du patrimoine, est nommé directeur, chargé du livre et de la lecture, au sein de cette même direction.


Accord cadre entre le Portail des libraires sur Internet (PL2I) et Électre
(Mise en ligne le 12 janvier 2010)

Concernant l'accord cadre trouvé entre le Portail des libraires sur Internet et Électre, voici le communiqué officiel du Syndicat de la librairie française :
« Le Syndicat de la librairie se félicite de la signature d’un accord cadre entre la société du Portail des libraires sur Internet (PL2I) et Électre pour la fourniture de données bibliographiques.
Cet accord constitue, après l’entrée au capital du Portail de la librairie de près de quarante libraires, une étape majeure dans la mise en œuvre concrète de ce projet. Dès son ouverture en 2010, le Portail offrira à l’ensemble des librairies françaises la possibilité de proposer à leurs clients la vente de livres sur Internet, en formats papier et numérique.
Par cet accord, la communauté des libraires souligne également sa volonté de placer l’action et les enjeux interprofessionnels au cœur du développement de l’économie du livre numérique, notamment en matière de référencement, de recherche et de transaction commerciale, secteurs dans lesquels Électre et Dilicom jouent un rôle central. »
(Guillaume Husson, Délégué général, Syndicat de la librairie française)


Les actes d'« Audiovisuel et lieux littéraires » sur le site de la Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires
(Mise en ligne le 12 janvier 2010)

Audiovisuel et lieux littéraires La Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires a mis en ligne sur son site la première partie des Actes des 9e Rencontres de Bourges (2006) consacrées à « Audiovisuel et lieux littéraires » (www.litterature-lieux.com/page-publications.htm), ainsi que l'album photo de la manifestation et les biographies et bibliographies des intervenants.
Il s'agit de la retranscription des interventions du vendredi 17 novembre 2006.

Renseignements, contact :
Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires
Bibliothèque patrimoniale
Place des Quatre-Piliers
BP 18
18001 Bourges Cedex
Tél. 02 48 24 29 16
Fax 02 48 24 21 42
maisonsecrivain@yahoo.com
www.litterature-lieux.com


Des fiches juridiques mises à disposition par la FILL
(Mise en ligne le 17 décembre 2009)

« Des fiches juridiques en ligne sur le site de la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture) offrent des informations relatives au droit et à l’économie du livre : propriété littéraire et artistique, contrats d’édition, nouvelles technologies, pratiques commerciales, fiscalité, etc.
Ces fiches sont mises à disposition grâce à l’étroite coopération de la FILL et de l’ARL PACA (Agence régionale du livre en Provence-Alpes-Côte d'Azur) : rédigées par Franck Benalloul, avocat au Barreau de Marseille, pour le compte de l’agence, elles sont publiées par la FILL avec le concours technique de l’ARALD (Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation).
Pour être au plus près des attentes des professionnels du livre, l'ARL PACA a mis en place, dès septembre 2003, un service de conseil juridique gratuit par téléphone. Premier service de ce type proposé par une structure régionale pour le livre, il a donné lieu à près de trois cent cinquante consultations avec un avocat spécialisé, délivrées à chaque professionnel qui en a formulé la demande afin de faire le point sur l'état du droit applicable à un sujet précis. Les consultations téléphoniques ont permis la rédaction d'une centaine de questions-réponses mises en ligne sur le site de l'ARL PACA, qui en fait aujourd'hui bénéficier la FILL et ses membres.
Revues et mises à jour à l’automne 2009, ces fiches juridiques intéresseront tout à la fois les auteurs, les éditeurs, les libraires et les bibliothécaires…
De nouvelles fiches juridiques seront proposées au fil de l’année. »

La base de données des fiches juridiques de la FILL est consultable sur www.fill.fr.

Renseignements, contact :
Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL)
132, rue du Faubourg-Saint-Denis
75010 Paris
Tél. 01 43 57 85 02
Fax 09 70 60 20 50
www.fill.fr


Pour un tarif postal préférentiel pour le livre et les revues
(Mise en ligne le 25 novembre 2009)

À l'issue de la journée de réflexion sur « Le distributeur » des 23 et 24 novembre 2009, organisée par le Centre régional du livre en Limousin, plusieurs intervenants ont évoqué l’action de grande ampleur menée par la Coordination des indépendants du livre en 2006-2007 pour obtenir un tarif postal préférentiel pour le livre et les revues.

Nous vous invitons à télécharger au format PDF le dossier (très complet) réuni en novembre 2007 par cette coordination (vingt-six pages).


Réorganisation du ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de la RGPP (Révision générale des politiques publiques) : décret publié au Journal officiel
(Mise en ligne le 17 novembre 2009)

Le décret n°2009-1393 du 11 novembre 2009 relatif aux missions et à l’organisation de l’administration centrale du ministère de la Culture et de la Communication, publié au Journal officiel du 15 novembre, confirme que le ministère est désormais scindé en trois directions générales que coordonnera un secrétaire général auprès du ministre : la Direction des patrimoines, celle de la création artistique et celle des médias et industries culturelles.
Incluant désormais le secteur du livre, la Direction des médias et des industries culturelles « définit, met en œuvre et évalue la politique de l’État en faveur du développement et du pluralisme des médias, de l’industrie publicitaire, de l’ensemble des services de communication au public par voie électronique, de l’industrie phonographique, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle ».
En ce qui concerne le livre, la principale mission de cette direction est de veiller « à l'équilibre entre les différents acteurs qui interviennent dans le domaine du livre et, à ce titre, au développement de l'économie du livre, en France et à l'étranger. Elle favorise le développement de la lecture et procède à l'évaluation des politiques dans le domaine de la lecture publique. Elle contribue à la modernisation des bibliothèques et des médiathèques, et notamment au renforcement des réseaux et services de coopération, ainsi qu'à la formation de leurs personnels. Elle veille à la conservation, à l'enrichissement et à la valorisation du patrimoine des bibliothèques et des médiathèques. Elle exerce le contrôle technique de l'État sur les bibliothèques et les médiathèques des collectivités territoriales ».
Le décret indique également que « le directeur général des médias et des industries culturelles est assisté d'un directeur adjoint qui peut être chargé du livre et de la lecture ou des médias, ainsi que d'une mission transversale au sein de la direction générale ».

Lire le décret publié au Journal officiel.


Le Prix Brantôme décerné à Jean-Pierre Thuillat pour Bertan de Born : Histoire et légende
(Mise en ligne le 4 novembre 2009)

"Bertran de Born, de Jean-Pierre ThuillatJean-Pierre Thuillat Créé en 2005 pour récompenser une biographie historique, le Prix Brantôme vient d'être décerné à Jean-Pierre Thuillat pour Bertran de Born : Histoire et légende, publié aux Éditions Fanlac avec le soutien de la Région Limousin et de l'Institut Eugène-Le-Roy.
Rappelons que le troubadour Bertran de Born, seigneur de Hautefort, était Limousin à plus d'un titre, comme il le proclame lui-même dans ses cançous.
En cette année 2009, le Prix Brantôme était particulièrement disputé. On trouvait parmi les finalistes des écrivains aussi réputés qu'Hortense Dufour, auteur de La Comtesse de Ségur (Éditions Flammarion), ou Alain Vircondelet pour Séraphine (Éditions Albin-Michel). Le jury, présidé par Anne-Marie Cocula, vice-présidente du Conseil régional d'Aquitaine et professeur émérite de l'Université de Bordeaux-III, a finalement opté pour celui qu'on pouvait considérer comme « le régional de l'étape » !
Il faut dire que cette biographie de Bertran de Born, fruit de six années de recherches et de travail assidus, est d'une densité rare. On y retrouve tous les protagonistes de la seconde moitié du XIIe siècle, au premier rang desquels Richard Cœur de Lion et son mortel ennemi, le vicomte de Limoges Adémar V, entouré de ses demi-frères les comtes d'Angoulême et de tous les seigneurs aquitains et limousins du temps. Mais l'ouvrage va bien au-delà de l'événementiel en s'interrogeant sur les raisons qui ont fait de Bertran de Born un personnage de légende, salué comme tel par l'Italien Dante Alighieri, l'Américain Ezra Pound ou le Français Louis Aragon.
Au palmarès du Prix Brantôme, Jean-Pierre Thuillat succède à Laurent Theis, historien de renom et lauréat 2008 pour une biographie de Guizot publiée chez Fayard.

Retrouvez une critique de Bertran de Born : Histoire et légende, de Jean-Pierre Thuillat, dans la rubrique « Vient de paraître » de ce site.

Retrouvez une bibliographie de Jean-Pierre Thuillat à la rubrique « Auteurs » de ce site.

(Photo de Jean-Pierre Thuillat : DR).


Pierre Michon remporte le Grand prix du roman de l'Académie française 2009
(Mise en ligne le 29 octobre 2009)

"Les Onze", de Pierre Michon Le jeudi 29 octobre 2009, Pierre Michon, d'origine creusoise, a remporté le Grand prix du roman de l'Académie française pour son ouvrage Les Onze (Éditions Verdier).

Retrouvez une bibliographie de Pierre Michon à la rubrique « Auteurs » de ce site.

Le site des Éditions Verdier : www.editions-verdier.fr.

Le site de l'Académie française : www.academie-francaise.fr.


(Image : couverture des Onze, de Pierre Michon, Éditions Verdier, 2009).


« Rencontres ardentes », à Limoges
(mises en ligne les 12 octobre et 14 novembre 2009)

Communiqué :
« Les auteurs du Limousin sont à ce point nombreux que tous ne trouvent pas place dans les nombreuses rencontres littéraires organisées ici et là, d’où une forme d’isolement pour les moins médiatisés d’entre eux. Le tissu associatif du Limousin est lui aussi, de son côté, dense, mais nécessairement éclaté.
Et pourtant les uns et les autres ont le même objectif : permettre à leurs lecteurs et adhérents de se connaître mieux, de nouer d’autres relations et de faire d’autres projets, fussent des projets de développement personnel.
Dès lors, pourquoi ne pas leur permettre de se rencontrer en se présentant les uns aux autres et les uns les autres aux visiteurs de ces rencontres originales ?
Le cadre choisi : l’ancien four à porcelaine des Casseaux (à Limoges), monument historique à l’intérêt tant national que local, et seul four à globe subsistant sur les cent trente-cinq ayant  fonctionné à Limoges, géré par Espace-porcelaine, y aidera. Sa forme ronde ramène nécessairement les participants de ces journées à l’essentiel, c’est-à-dire au dialogue. »

Une première rencontre a eu lieu les vendredi 13 et samedi 14 novembre 2009.

Pour découvrir le lieux de la rencontre : www.limoges360.com.

Contact :
Alain texier
Tél. 05 55 77 69 87
altexier1@orange.fr


Six librairies limousines labellisées par l’État
(mises en ligne les 9 septembre 2009 et 2 juin 2010)

Le Centre national du livre vient de rendre public la liste des quatre cent six librairies ayant reçu le label LIR (Librairie indépendante de référence), qui permet aux libraires de bénéficier d’une exonération totale de la taxe professionnelle et d’une reconnaissance nationale de leur travail. Attribué en fonction de critères liés à l’indépendance de la librairie, au nombre de titres différents présents en magasin, à la masse salariale et aux animations proposées, ce label bénéficie pour 2009 à six librairies réparties également entre les trois départements de la région.
Les librairies du Limousin ayant obtenu le label : Librairie Vivre d’art (Meymac), Librairie Trarieux (Tulle), Librairie La licorne (Aubussson), Librairie Au fil des pages (Guéret), Librairie Page et plume (Limoges), Librairie Rev’en pages (Limoges).

Pour tout renseignement concernant le label LIR :
Centre national du livre
Hôtel d’Avejan
53, rue de Verneuil
75343 Paris Cedex 07
Tél. : 01 49 54 68 68
Fax : 01 45 49 10 21
www.centrenationaldulivre.fr

Renseignements en Limousin :
Joëlle Cartigny, conseillère Livre et lecture
Direction régionale des affaires culturelles
6, rue Haute-de-la-Comédie
87036 Limoges
Tél. 05 55 45 66 73
Fax 05 55 45 66 01
www.limousin.culture.gouv.fr
ou
Olivier Thuillas
Centre régional du livre en Limousin
13, boulevard Victor-Hugo
87000 Limoges
Tél. 05 55 77 48 46
Fax 05 55 10 92 31
olivier.thuillas@crl-limousin.org



Publication d'une Bibliographie occitane 2002-2006
(Mise en ligne le 3 septembre 2009)

Bibliographie occitane 2002-2006 Le CIRDÒC et la Bibliothèque d'agglomération de Montpellier, avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France, ont édité une Bibliographie occitane 2002-2006, répertoriant des documents en occitan, ou portant sur la langue et la littérature occitanes, publiés durant ces cinq années.
Cette publication, présentée sur format papier (242 pages), inaugure la première phase du travail d'élaboration d'une bibliographie occitane courante et rétrospective.
La suite de cette bibliographie sera disponible uniquement sur Internet sous forme de base bibliographique consultable en ligne sur le site www.locirdoc.fr.

Renseignements, contact :
Lo CIRDÒC
Place du 14-Juillet
Espace Du Guesclin
BP 180
34503 Béziers Cedex
Tél. 04 67 11 85 10
Fax 04 67 62 23 01



Propositions de lectures-spectacles
(Mise en ligne le 2 septembre 2009)

Maïa Ricaud — qui a notamment animé un atelier lecture à voix haute en juillet 2009 à la Maison d'arrêt de Limoges — organise des lectures itinérantes autour des œuvres Matin brun, de Franck Pavloff, Oscar et la dame rose, d'Éric-Emmanuel Schmitt, ou encore La Vie devant soi, d'Émile Ajar.
Nous vous invitons donc à prendre connaissance des lectures proposées en téléchargeant leur dossier de présentation (incluant des données techniques).

Nous vous proposons également de télécharger une fiche de présentation des lectures-spectacles organisées par la Compagnie Thearto, de Chaumont. Vous y découvrirez, entre autres, un spectacle d'après Le Collectionneur de collections, d’Henri Cueco.


Les libraires et les bibliothécaires créent un groupe de travail commun sur les bases bibliographiques
(Mise en ligne le 1e juillet 2009)

« Les libraires et les bibliothécaires représentés par le Syndicat de la librairie française (SLF), l'Association des librairies informatisées et utilisatrices de réseaux électroniques (ALIRE), l'Association des bibliothécaires de France (ABF), l'Association des Directeurs de bibliothèques départementales de prêt (ADBDP), l'Association des Directeurs des bibliothèques municipales et intercommunales des grandes villes de France (ADBGV), l'Association des professionnels de l'information et de la documentation (ADBS) et la Fédération des utilisateurs de logiciels pour bibliothèques, documentation, information (FULBI), annoncent la création d’un groupe de travail commun sur l'accès des professionnels et la mise à disposition auprès du public des outils d'information et de recherche bibliographiques. Ce groupe, destiné à s'ouvrir à toute organisation professionnelle concernée et aux fournisseurs de données, souhaite élaborer des propositions concrètes sur l'évolution des outils bibliographiques afin qu'ils répondent mieux aux besoins et aux contraintes des auteurs, éditeurs, bibliothécaires et libraires, ainsi qu'aux attentes du public»

Téléchargez le communiqué au format PDF.

Renseignements :
Syndicat de la librairie française
27, rue Bourgon
75013 Paris
Tél. 01 53 62 23 10
Fax 01 53 62 10 45
contact@syndicat-librairie.fr
www.syndicat-librairie.fr


« Terre d'écriture » : une nouvelle collection des PULIM consacrée au patrimoine littéraire limousin
(Mise en ligne le 23 juin 2009)

"Marcel Jouhandeau : L'orgueil de l'homme", de Pierre-Marie Héron « Cette fin de printemps [a vu] la naissance aux PULIM d'une nouvelle collection consacrée à la littérature.
“Terre d'écriture” s'est donnée pour objectif l'étude d'œuvres du patrimoine littéraire limousin. Elle publie des travaux — biographies ou analyses critiques — de chercheurs soucieux de répondre aux exigences de la rigueur scientifique tout en préservant le plaisir de la lecture. Elle publie également des inédits.
Il s'agit donc de révéler des auteurs méconnus ou oubliés et d'ouvrir des perspectives neuves sur des écrivains dont la pensée et l'imaginaire, nourris de la tradition régionale, se dépoient dans des champs très divers de la création littéraire. »
(Texte extrait du Bulletin d'informations des PULIM n°9, juin 2009.
Image : couverture de 
Marcel Jouhandeau : L'orgueil de l'homme, de Pierre-Marie Héron, Collection « Terre d'écriture », PULIM, Presses universitaires de Limoges, 2009).

Contact :
PULIM (Presses universitaires de Limoges)
39c, rue Camille-Guérin
87031 Limoges Cedex
Tél. 05 55 01 95 35
Fax 05 55 43 56 29
pulim@unilim.fr
www.pulim.unilim.fr


Lancement de « Biblioemplois : les offres d'emploi contractuel en bibliothèque »
(Mise en ligne le 15 juin 2009)

Biblioemplois : les offres d'emploi contractuel en bibliothèque Suite à la suppression de biblio-fr, un blog pour diffuser les offres d'emploi contractuel et les stages en bibliothèques a été ouvert : biblioemplois.wordpress.com.
Tous les personnels des bibliothèques ayant jusqu'alors l'habitude d'écrire à biblio-fr@cru.fr pour diffuser une offre d'emploi peuvent maintenant l'envoyer à biblioemplois@yahoo.fr.
L'annonce — publiée telle qu'elle est fournie — est alors visible le jour même, et ce pendant toute la durée choisie.


Publication d'une Synthèse de l'état des lieux des structures régionales pour le livre 2007
(Mise en ligne le 6 mai 2009)

Synthèse de l'état des lieux des structures régionales pour le livre 2007 La Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) a publié une Synthèse de l'état des lieux des structures régionales pour le livre 2007.
« Dix-neuf SRL [structures régionales pour le livre] ont répondu à un questionnaire complet et fouillé durant le 3e trimestre 2008.
La présente synthèse est issue d’un état des lieux réalisé par la FILL grâce aux données recueillies, qui ont été analysées, catégorisées et publiées en décembre 2008. »
Téléchargez cette synthèse au format PDF.

Contact :
Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL)
132, rue du Faubourg-Saint-Denis
75010 Paris
Tél. 01 43 57 85 02
Fax 09 70 60 20 50
www.fill.fr



Parution du décret relatif au label « Librairie indépendante de référence » (LIR)
(mises en ligne les 15 avril et 15 mai 2009)


Afin de « reconnaître, valoriser et soutenir les choix et le travail qualitatifs des libraires indépendants », vient de paraître au Journal officiel le décret d’application qui fixe les conditions d’obtention et d’instruction du label LIR qui permet d’instruire les demandes et ouvre la possibilité à une exonération de taxe professionnelle à compter de 2010.

Les principales conditions pour bénéficier du label LIR sont les suivantes :
• Être une PME au sens de l’article 1464 I du Code général des impôts.
• Réaliser au moins 50% de son chiffre d’affaires annuel total avec la vente de livres neufs au détail, dans un local librement accessible au public.
• Détenir en stock une offre diversifiée :
- au moins trois mille titres pour les librairies spécialisées (sauf BD et jeunesse) ;
- au moins six mille titres pour les librairies généralistes réalisant un CA livre au détail de 600 000 euros au plus, ou pour les librairies spécialisées BD et jeunesse ;
- et enfin au moins dix mille titres pour les librairies généralistes réalisant plus de 600 000 euros de CA livre au détail.
• Dédier au moins 12,5% du CA livre aux frais de personnel affecté à cette activité.
• Proposer toute l’année une animation culturelle régulière et de qualité, jugée suffisante au regard de la diversité des actions et de l’importance des publics touchés (par la commission qui sera instituée spécialement et comprendra des représentants de l'État, des collectivités locales et des professionnels du livre).

En 2009, la date limite de dépôt des demandes de label était fixée au 15 mai. Les années suivantes, cette date sera ramenée au 30 avril. Le formulaire de demande de labellisation et un dossier d'accompagnement très complet sont en ligne sur le site du Centre national du livre. Le label sera attribué pour trois ans, sous réserve de satisfaire tous les ans aux conditions d’indépendance et de taille.

Exonération de taxe professionnelle (TP) et label :
L’article 70 de la loi 2007-1824 du 25 décembre 2007 permet aux collectivités territoriales (communes, communautés, départements, régions) d’exonérer de TP les librairies labellisées qui en auraient fait la demande. À partir de l’automne prochain, ces exonérations pourront être votées collectivité par collectivité, chacune percevant une part de la TP.
Afin de pouvoir prétendre à une exonération de taxe professionnelle dès 2010, les libraires devaient en faire la demande avant le 5 mai 2009 (2e jour ouvrable du mois de mai) à leur centre des impôts, en joignant à leur déclaration de TP un courrier sur papier libre en ce sens.

Tous les détails sur ce décret sur www.legifrance.gouv.fr.



Nouvelle formule du plateau littérature de Corrèze Télévision
(Mise en ligne le 7 avril 2009)

Plateau littérature de Corrèze Télévision Le mercredi 1e avril 2009, dans les studios de Corrèze Télévision, Valérie Siblot inaugurait le nouveau format et le nouveau décor des « Rendez-vous littéraires » en recevant Francette Vigneron.
Coauteur de L'Affaire des chiens d'Égletons avec Franck Meynial (Éditions Descartes & Cie), Francette Vigneron est revenue sur cette affaire étrange qui a défrayé la chronique.

Visionnez la vidéo sur le site de Corrèze Télévision.

Si vous êtes auteur ou éditeur d'un ouvrage, vous pouvez le faire connaître en l'envoyant à :
Valérie
Corrèze Télévision
Les Maisonnettes
19190 Aubazine
Tel 05 55 17 86 95
Fax 05 55 74 91 01
www.correzetelevision.fr


Lire au bistrot, en Corrèze
(Mise en ligne le 2 avril 2009)

Lire au bistrot Chaque quatrième mardi du mois, on lit dans les bistrots de la Corrèze.
Des amateurs de lecture se retrouvent pour écouter ou lire des extraits de romans classiques ou contemporains, poésie, théâtre, textes de chansons, presse, documentaires… Les sujets et auteurs étant à la discrétion des intervenants.
Une seule consigne : le respect du thème qui crée un lien cohérent entre ces lectures. Ce sont les participants qui décident ensemble du thème pour la soirée suivante. Parmi ceux déjà choisis : le jardin, l’école, le feu, la correspondance, le vin…
La formule est souple, gratuite et ouverte à tous !
Depuis sa création, en septembre 2007, avec ou sans livre on vient découvrir ou retrouver des auteurs dans une ambiance chaleureuse et conviviale, et les bistrotiers sont aussi invités à lire dans leur bistrot !

Renseignements :
Véronique Simbille
Tél. 05 55 85 03 64
lireaubistrot@orange.fr
lireaubistrot.info


Une nouvelle illustratrice en Limousin
(mises en ligne les 9 mars 2009 et 15 novembre 2010)

Kim Jelier Kim Jelier, graphiste, illustratrice et peintre, est installée en Limousin.
Diplômée de l’ENSA de Limoges et de l’École de communication visuelle de Bordeaux, elle réalise tous travaux d’illustration pour la presse, l’édition ou la publicité.
Particulièrement attirée par l’édition pour la jeunesse, elle est ouverte à la rencontre avec des auteurs jeunesse désireux de collaborer avec elle.
Kim Jelier réalise également des toiles, trompe-l’œil, peintures murales ainsi que des travaux de décoration d’intérieur et peut aussi animer des ateliers pour enfants.

Contact :
Kim Jelier
Tél. 06 25 89 11 75
kj.illustrations@gmail.com
kim-jelier.blogspot.com


Le Guide des aides désormais en ligne sur le site de la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture)
(Mise en ligne le 6 mars 2009)

"Le Guide des aides" Le Guide des aides réalisé par la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture) est en ligne depuis le vendredi 6 mars 2009, à l’adresse www.fill.fr/fr/guides_des_aides.
Pour la première fois, une base de données unique rassemble les aides à la création, à l’édition et à la librairie : plus de trois cent soixante formes de soutien national ou régional sont ici recensées.

Le Guide des aides permet d’accéder à l’ensemble des dispositifs portés par les acteurs institutionnels nationaux et régionaux du livre à destination des auteurs, des éditeurs et des libraires.
Organisé par type d’aide, par territoire et par institution, il offre à la fois la possibilité d’une recherche globale et la consultation détaillée de fiches dédiées à chaque programme :
• Pour les auteurs, les bourses de création, les résidences, les aides à la préparation ou à la mobilité, les offres de conseil et d’accompagnement…
• Pour les éditeurs, les aides à la création ou au développement, à la promotion et à la diffusion, à la publication et à la traduction, ainsi que les dispositifs de conseil ou d’expertise et les programmes de formation…
• Pour les libraires, le soutien à la création ou à la reprise, au développement, à la promotion et à l’animation, les programmes de conseil ou d’expertise économique, les formations professionnelles ou universitaires…

Véritable outil mutualisé, Le Guide des aides a été conçu par la FILL à partir des ressources de ses membres (structures régionales pour le livre, établissements nationaux, associations et personnes qualifiées, ainsi que collectivités territoriales). Réalisé grâce aux informations rassemblées, il a vocation à être continuellement complété et mis à jour.
Il rassemble trois guides d’aides nationales et régionales réalisés par la FILL avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication (Direction du livre et de la lecture), renouvelés et unifiés aujourd’hui dans une même base de données :
Le Guide des aides à la librairie (2005).
Le Guide des aides à l’édition (2007).
Le Guide des aides à la création (2008), conçu en partenariat avec le Centre national du livre et la Maison des écrivains.

Pour plus de renseignements :
Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL)
132, rue du Faubourg-Saint-Denis
75010 Paris
Tél. 01 43 57 85 02
Fax 09 70 60 20 50
www.fill.fr


L'Observatoire du patrimoine écrit en région (OPER) consultable en ligne
(Mise en ligne le 6 janvier 2009)

« Créé en 2008 par le ministère de la Culture et de la Communication, l'Observatoire du patrimoine écrit en région (OPER) est consultable en ligne sur le site “Patrimoine écrit” de la DLL (Direction du livre et de la lecture).

Depuis le 1e décembre 2008, toutes les régions de la France métropolitaine sont couvertes.
On y trouve les informations et les données essentielles concernant les stratégies régionales, les réseaux documentaires, les catalogues collectifs et les projets, les acquisitions patrimoniales aidées par l'État, les actions de conservation-restauration, de formation, de valorisation et un tableau sommaire des bibliothèques de la région considérée contenant des fonds patrimoniaux, avec les coordonnées de leurs responsables. »


La littérature et le patrimoine culturel à l'honneur sur Corrèze Télévision
(mises en ligne les 10 septembre et 3 décembre 2008)


La télévision associative Corrèze Télévision propose de nombreux reportages sur la Corrèze, et en particulier sur les livres, la littérature et le patrimoine culturel (Simone de Beauvoir à Uzerche, les troubadours, Marcelle Tinayre…).
Cette télévision a notamment mis en ligne deux reportages sur le Guide de balades littéraires en Limousin :
Dans une première livraison, en une vingtaine de minutes, nous découvrons les balades sur les troubadours et un très beau reportage sur Marcelle Delpastre, avec un long entretien à Germont avec Jan dau Melhau.
Et un second reportage, de dix-sept minutes, nous mène sur les traces de Colette, Marcelle Tinayre et Simone de Beauvoir.

Retrouvez le Guide de balades littéraires en Limousin dans la rubrique « Publications du CRL ».


Création d'un Cercle des amis d'auteurs limousins
(Mise en ligne le 26 novembre 2008)

Le Cercle des amis d'auteurs limousins Un Cercle des amis d'auteurs limousins a vu le jour, associant de nombreuses associations — d'amis d'auteurs — autour d'une plateforme commune.
Les associations signataires de cette plateforme, en partenariat avec le Centre régional du livre en Limousin, souhaitent mettre en commun savoir-faire et moyens humains pour :
« • développer des actions concernant la conservation de leurs collections ;
• travailler à la valorisation de l'œuvre de leurs auteurs par des travaux de publications, conférences, colloques, expositions ou manifestations culturelles ;
• amplifier la communication permettant de développer et multiplier les publics autour de l'œuvre de leurs auteurs en participant à des manifestations littéraires, en créant des événements autour de l'auteur dont elles s'occupent et en réalisant individuellement ou collectivement des outils d'information qui seront largement diffusés. »

Parmi les associations partenaires :
• L'association Carrefour Ventadour.
• L'association des amis de Jean Giraudoux.
• L'association des amis de Tristan L'Hermite.
• L'Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour.
• L'association des amis de Paule Lavergne.
• L'association des amis de Robert Margerit.
• L'association des amis du Père Castor.
• L'association des amis de Jérôme et Jean Tharaud.
• L'association Les amis des Chadourne.

Contact :
Association des amis de Robert Margerit
Parc des Bayles
Avenue du Château
87170 Isle
Tél. et fax 05 55 05 08 77
amis.robert.margerit@wanadoo.fr


Un appel contre la dérégulation du marché du livre
(Mise en ligne le 2 juillet 2008)

« Un appel “Pour le livre, contre la dérégulation”, publié dans Le Monde du 2 juillet et accessible sur Internet à l'adresse pourlelivre.wordpress.com, a été signé par 80 personnalités du monde du livre et continue de recueillir des signatures.
Le texte qui défend la loi Lang du 10 août 1981 sur le prix unique du livre a notamment été signé par Bernard Pivot, Patrick Poivre d'Arvor, Michel Onfray, Érik Orsenna, Alberto Manguel, Françoise Chandernagor comme par les grands noms de l'édition française et de la librairie traditionnelle, auxquelles s'ajoutent ceux des dirigeants des chaînes de grandes surfaces spécialisées comme la FNAC, Virgin et Cultura, et même de la librairie en ligne Alapage.com.
Le président de l'Association des bibliothécaires français et celui de la Société des gens de lettres se sont également associés à l'appel.
De son côté, le groupe Hachette Livre, dont le P-DG n'a pas signé le texte, a réaffirmé simultanément son attachement à la loi Lang dans un communiqué spécifique.
Les signataires entendent sensibiliser le grand public, mais aussi les hommes politiques, à la problématique du prix du livre, car “beaucoup d'idées fausses sont colportées sur la loi par quelques multinationales du commerce culturel ”.
Leur texte explique comment et pourquoi “la loi du 10 août 1981 n'est ni obsolète ni corporatiste. Si elle mérite un débat, précise-t-il, c'est pour la rendre plus vivante et plus forte encore”.
Pour les signataires de l'appel, la loi du 10 août 1981 est garante de la diversité culturelle mais aussi du maintien d'un réseau de librairies comptant plus de 2 500 points de vente, qui assure “aux côtés du réseau de la lecture publique un accès au livre aisé et constitue un atout important pour l'aménagement du territoire et l'animation culturelle et commerciale des centre-villes”. »

(Article paru sur le site de Livres-hebdo).



Lancement du Portail culturel régional du Limousin
(Mise en ligne le 23 juin 2008)

Portail culturel régional du Limousin Le Portail culturel régional du Limousin — culture-en-limousin.fr — est désormais à la disposition des internautes.
« Culture-en-limousin.fr est un projet piloté par l’Agence technique et culturelle de la Région Limousin et financé par le Conseil régional du Limousin.
Cet outil diffusera à terme l’ensemble des informations culturelles présentes sur la région Limousin (musique, théâtre, danse, cirque, cinéma, arts plastiques, livre et savoirs, culture occitane, patrimoine).
Cette diversité et cette richesse de la vie culturelle en Limousin sont mises en avant sur le portail à travers sa navigation et ses fonctionnalités. L’ensemble de ces thématiques seront diffusées au moyen d’un agenda culturel, d’un annuaire régional ainsi que d’un centre de ressources destiné aux porteurs de projet culturel. »

Contact :
Agence technique culturelle de la Région Limousin
19, boulevard de la Corderie
87000 Limoges
Tél. 05 55 45 13 88, 05 55 45 13 89
Fax 05 55 33 29 03
culture-en-limousin.fr


Menaces sur la Loi Lang
(Mise en ligne le 2 juin 2008)

« Dans le cadre de la Loi sur la modernisation de l'économie (LME), actuellement débattue devant l'Assemblée nationale, un amendement visant à attaquer la Loi Lang en autorisant les rabais supérieurs à 5% sur les livres édités depuis plus d'un an a été déposé (actuellement, seuls les ouvrages édités depuis plus de deux ans et présents dans les stocks depuis plus de six mois peuvent être soldés).
Voir cet amendement : www.assemblee-nationale.fr.
Aucun débat préalable avec les professionnels n'a eu lieu. L'ensemble de la chaîne du livre, ainsi que le ministère de la Culture, se mobilise contre cette proposition (communiqués ci-dessous).
Un autre amendement, qui proposait de réduire ce délai à six mois, a ainsi pu être retiré.
Vous aussi, vous pouvez faire pression : le plus efficace est d'adresser un e-mail à votre parlementaire.
Pour ce faire, rendez vous à l'adresse www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions et laissez-vous guider : en trois clics, vous tomberez sur la page présentant le député de votre circonscription, avec un lien direct sur son adresse e-mail.
Quelques mots suffisent : il faut agir très rapidement. »

Téléchargez le communiqué du ministère de la Culture.
Téléchargez le communiqué de la FILL (Fédération interrégionale du livre et de la lecture).
Téléchargez le communiqué de presse commun SGDL, SNE et SLF.


Le Sénat suit les conclusions de l’Assemblée nationale sur la réduction des délais de communication pour les archives
(Mise en ligne le 19 mai 2008)

« Le projet de loi sur les archives a été adopté en seconde lecture au Sénat le 15 mai, après avoir été examiné par l’Assemblée nationale le 29 avril.
S’agissant des délais de communication des archives, la partie du projet la plus controversée par les chercheurs, l’adoption est définitive car les deux assemblées ont abouti à un vote conforme.
Le Sénat, comme on le prévoyait, est revenu sur plusieurs amendements qu’il avait votés lors de la première lecture et que l’Assemblée nationale avait modifiés dans le sens d’une plus grande communicabilité.
Au lieu d’un délai minimum incompressible de trente ans actuellement en vigueur, est instauré le principe d’une communicabilité immédiate des archives publiques.
Des exceptions demeurent pour certains documents, mais le nombre et la durée des délais sont en général raccourcis. Ainsi, les documents aujourd’hui soumis à un délai de cent ans (recensements de l’INSEE, dossiers judiciaires…) seront accessibles à l’issue d’une période de soixante-quinze ans.
Les documents couverts par le secret de la Défense nationale ou qui portent atteinte à la vie privée seront disponibles passés cinquante ans au lieu de soixante ans actuellement.
Ne restent désormais incommunicables que les archives relatives aux armes de destruction massive. »

(Article paru sur le site de Livres-hebdo).



Projet de loi sur les archives publiques : les députés ont annulé certains amendements votés par les sénateurs et contestés par les chercheurs. Le texte doit faire l’objet d’un nouvel examen au Sénat avant son adoption définitive
(Mise en ligne le 5 mai 2008)

« L’Assemblée nationale a adopté mardi 29 avril au soir, par 30 voix contre 15, le projet de loi sur les archives publiques. Les députés de la majorité présidentielle ont voté pour, l'opposition contre, estimant que le texte n’allait pas assez loin, notamment en termes de réduction des délais de communication au public.
Les députés ont annulé l'un des points les plus litigieux du texte tel qu’il était issu des débats au Sénat en revenant au délai de 50 ans initialement prévu par le gouvernement (60 ans dans la législation actuelle) pour la protection des documents relatifs à la vie privée. En janvier dernier, les sénateurs avaient adopté un amendement étendant ce délai à 75 ans, ce qui revenait, de fait, à refermer des fonds d'archives aujourd'hui consultables (Seconde Guerre mondiale, Guerre d’Algérie…). Cet amendement avait provoqué polémiques et pétitions (voir sur livreshebdo.fr les 9 et 25 avril, et dans Livres-hebdo n°731 du 25.4.2008, p.65).
Sur un autre point très décrié, les archives susceptibles de mettre en cause “la sécurité des personnes” rendues définitivement incommunicables dans le texte initial du gouvernement, la ministre de la Culture s'est finalement rangée à l'avis des députés pour un délai de 100 ans. “Le gouvernement se rallie pleinement à cette disposition plus équilibrée. [Elle] apaisera, je l'espère, les inquiétudes que de nombreux historiens ont manifestées récemment”, a déclaré Christine Albanel. Toutefois une grande partie des historiens, espérant une réforme d’ampleur et des facilités dans le régime de dérogation, continuent de déplorer l'architecture globale du texte qui doit être à nouveau examiné au Sénat le 14 mai. »

(Article paru sur le site de Livres-hebdo).



Création du Conseil du livre
(Mise en ligne le 2 mai 2008)

« Directement rattaché au ministre de la Culture et de la Communication, le Conseil du livre est un organe interprofessionnel et interministériel chargé de débattre des grands sujets transversaux (livre à l’école, exportation du livre français, soutien à la librairie, politique numérique) et de mutualiser les études et les expérimentations.
Les différentes tables rondes de Livre 2010 ont montré la nécessité d’une instance de médiation représentative, véritable parlement du livre. »

(Article plus complet sur le site du Centre national du livre).



Nouvelle organisation du ministère de la Culture, sans précision sur le devenir du livre et de la lecture
(Mise en ligne le 21 avril 2008)

La nouvelle organisation du ministère de la Culture, dévoilée le jeudi 17 avril 2008, répartit dans trois nouvelles entités les dix « Directions » qui existent aujourd’hui, sans préciser le devenir de la Direction du livre et de la lecture.

« 
La ministre de la Culture Christine Albanel a présenté, jeudi 17 avril, aux représentants des personnels réunis en comité technique paritaire la nouvelle organisation de son ministère, suite aux mesures prises dans le cadre de la réforme de l’État.
Une manifestation syndicale était prévue au même moment à Paris contre une réforme dénoncée comme “la casse au service public”.
Dès 2009, après concertation avec les organisations syndicales, le ministère sera divisé en trois directions générales (au lieu de dix directions aujourd’hui).
La première concernera la Direction des patrimoines de France et rassemblera architecture, archives, musées, patrimoine monumental, archéologie.
La Direction de la création et de la diffusion concernera les arts plastiques, la musique, la danse, le théâtre et les spectacles.
Enfin, une Direction du développement des médias et de l’économie culturelle abritera notamment la direction des médias dont le ministère devrait récupérer la centaine de salariés et le budget (entre 400 et 500 millions d’euros) aussi l’ensemble des services en matière d’industries culturelles actuellement dispersées dans plusieurs directions.
À ces trois directions s’ajoutera un secrétariat général en charge du pilotage et de la coordination de certaines politiques transversales et des fonctions “support” du ministère.
Quant au livre et à la lecture, ils n’apparaissent nulle part. La seule chose certaine est que la Direction qui les avait en charge n’existe plus. D’après le communiqué du ministère, “le rattachement des missions de la Direction du livre et de la lecture, qui touchent à la fois au patrimoine, à la lecture publique et à l’économie du livre, fera l’objet d’une réflexion complémentaire.”
Voilà qui laissera plus d’un professionnel sur sa faim. En attendant, ces derniers pourront se référer aux déclarations de Christine Albanel au moment du Salon du livre de Paris.
Elle annonçait la création d’un Conseil du livre, précisait que le Centre national du livre était “renforcé dans ses missions. Son président, Benoît Yvert, a toute mon estime. À propos de la Direction du livre, il y aura en tout état de cause une instance administrative au sein de l’administration centrale. Direction déléguée ou délégation, il est trop tôt pour le dire.”
Quant aux bibliothèques, “elles devraient être rattachées à cette instance administrative du livre, qui sera chargée de la tutelle de la Bibliothèque nationale de France et de la Bibliothèque publique d’information”. »

(Article paru sur le site de Livres-hebdo).



« Anecdotes se décline en Chapitre »
(Mise en ligne le 12 novembre 2007)

« La librairie de Limoges vient d’être rachetée par Bertelsmann via sa structure DirectGroup France.

Moins d’un mois après son entrée à hauteur de 34% dans le capital de Siloë à Laval, DirectGroup France, filiale de Bertelsmann, annonce la reprise à 100% d’Anedotes, première librairie de Limoges, située en plein cœur de ville. Comme souvent, l'opération fait suite au désir de vendre pour partir à la retraite de l'actuel propriétaire, Francis Rude. […] Disposant d'une surface de vente de 1 000 m² et employant 25 personnes, Anecdotes propose une offre générale, universitaire et scolaire, ainsi qu'un rayon CD, DVD et papeterie. Ce qui lui a permis de réaliser en 2006 un chiffre d'affaires de 5,2 millions d'euros. […]
À Limoges, […] DirectGroup France continue à étoffer son pôle librairies (221 millions d’euros de CA en 2006) [qui compte désormais 72 points de vente]. »

(Extrait d'article paru dans Livres-hebdo n°709, du 9 novembre 2007).


Hannah-Belle Abdullah-Linol : une éditrice à votre disposition
(Mise en ligne le 14 juin 2007)

Récemment installée dans le nord du département de la Haute-Vienne, Hannah-Belle Abdullah-Linol est éditrice free lance, pouvant donc prendre en charge toutes les étapes de la réalisation d’un projet éditorial.
Maîtrisant parfaitement l’ensemble de la chaîne graphique, elle est à la disposition des éditeurs, mais aussi de toute association, entreprise ou personne ayant besoin d’une professionnelle de l’édition pour accompagner son projet de publication.

Contact :
Hannah-Belle Abdullah-Linol
Tél. 05 55 60 76 28
hba@tiscali.fr



Florence Cadier, nouvelle auteure jeunesse dans la région
(Mise en ligne le 14 juin 2007)

Auteure jeunesse, journaliste et directrice de collection, Florence Cadier vient de s’installer en Limousin, ou plutôt tout près (à trois kilomètres). Très active depuis de nombreuses années dans l’édition de livres et de magazines pour enfants et adolescents, elle anime régulièrement des ateliers d’écritures avec des jeunes ou des adultes. Elle aimerait également coordonner l’édition de journaux pour enfants en partenariat avec des établissements scolaires de la région.

Contact :
Florence Cadier
La Ville-aux-Moines
18370 Saint-Priest-la-Marche
Tél. 02 48 56 44 27
flo.cadier@gmail.com



Le catalogue de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges se trouve désormais sur le Catalogue collectif de France
(Mise en ligne le 2 mai 2007)

La nouvelle version du Catalogue collectif de France est en ligne.
Nouveau moteur de recherche, amélioration des fonctionnalités d’affichage et de tri, modification de la sélection des bases interrogeables simultanément (SUDOC, BN-Opale plus et Base patrimoine), auxquelles ont été ajoutés les catalogues de deux bibliothèques municipales : Dijon et Limoges (d'autres suivront progressivement).
À suivre : au cours du second semestre 2007, l'accès à un nouveau type de documents, les manuscrits, grâce aux conversions de la base PALME (Répertoire des manuscrits littéraires français du XXe siècle, auparavant hébergée dans OPALINE) et du Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques françaises (cent dix-sept volumes papier), ainsi qu'aux bases de manuscrits de la BNF et du SUDOC. À la fin de l'année, le Répertoire national des bibliothèques et centres de documentation évoluera radicalement.
Ce qui ne change pas : l'ancien site est encore accessible pour l'instant, notamment pour l'accès au PIB (prêt inter-bibliothèques), qui garde la même forme et les mêmes principes de fonctionnement.

Adresse de consultation : ccfr.bnf.fr



Les Nouveaux actes sémiotiques en ligne
(Mise en ligne le 24 avril 2007)

Vous pouvez désormais découvrir les travaux des universitaires de Limoges (et d'ailleurs) consacrés à la sémiotique sur le site revues.unilim.fr/nas.

Pour Éric Landowski, directeur de recherches, « Les Actes sémiotiques entament une phase nouvelle de leur existence.
Née en 1977 sous la forme d’un modeste bulletin de liaison entre les participants au séminaire de Greimas, la publication prend bientôt le titre d’Actes sémiotiques (Bulletin et Documents) et diffuse jusqu’en 1987 les travaux du Groupe de recherches sémio-linguistiques. Puis ce seront les Nouveaux actes sémiotiques, édités par les PULIM [Presses universitaires de Limoges], dont cent neuf numéros sont parus entre 1989 et 2006. Le numéro 110 (2007) ouvre une troisième phase marquée par la volonté d’intéresser un public élargi, dépassant le cercle des sémioticiens. Moyens informatiques aidant, la formule se renouvelle. L’édition sur papier privilégiait le produit fini, l’« œuvre ». La communication en ligne favorise davantage le dossier à caractère ouvert, c’est-à-dire une forme d’échanges plus participative en même temps que plus modeste.
Mettre en valeur ce par quoi la sémiotique, regard à la fois critique et impliqué face à la réalité des discours, des objets et des pratiques, peut aujourd’hui se rendre utile à d’autres que ses propres promoteurs, cela ne paraît pas un objectif hors d’atteinte pour cette nouvelle mouture des Actes. »

Contact :
Nouveaux actes sémiotiques
Presses universitaires de Limoges
39c, rue Camille-Guérin
87031 Limoges Cedex
Tél. 05 55 01 95 35



Europeana : Contribution française à la Bibliothèque numérique européenne
(Mise en ligne le 30 mars 2007)

Conçu et réalisé par la Bibliothèque nationale de France (BNF), le prototype Europeana — contribution française à la Bibliothèque numérique européenne — a été présenté le mercredi 21 mars 2007.
Les visiteurs du Salon du livre de Paris 2007 ont pu également découvrir Europeana sur le stand de la BNF.
Europeana rassemble, entre autres, environ douze mille documents libres de droits issus des collections de la BNF et offre une large gamme d'outils et de services pour faire une recherche sur ou dans un livre, lire, imprimer ou télécharger des documents, créer sa propre bibliothèque personnelle.

L'adresse du site : www.europeana.eu.

Conception :
Bibliothèque nationale de France
Département de la coopération
Quai François Mauriac
75706 Paris Cedex 13
Tél. 01 53 79 40 35
Fax 01 53 79 50 45



Une association de correcteurs en Limousin
(Mise en ligne le 29 mars 2007)

La correction est une étape indispensable et cruciale dans l’édition d’un livre ou d’une revue largement distribuée. Cette correction est d’autant plus efficace lorsqu’on la confie à des professionnels.
Une association de correcteurs, Correcteurs en Limousin, vient de voir le jour en Limousin. Elle a pour ambition de promouvoir la qualité de l’écrit et l’activité de correcteur.
Collectif de rédacteurs-réviseurs, cette association se tient à la disposition de tous les éditeurs, écrivains, entreprises ou associations désireux de faire relire et corriger leurs textes avant impression.
Le service est rapide, sérieux et diversifié.

Contact :
Correcteurs en Limousin
Daniel Foury
18, rue Croix-des-Combes
87700 Beynac
Tél. 05 55 70 17 36
Fax 05 55 75 67 85
correlim1@orange.fr

www.correcteurs-limousin.com



 


Nous faisons tout notre possible pour tenir à jour cette rubrique, toutefois, si vous remarquez des informations erronées ou si vous désirez faire figurer (ou retirer) une annonce dans la liste ci-contre, nous vous invitons à nous en faire part en écrivant au CRL en Limousin (13, boulevard Victor-Hugo, 87000 Limoges ou corrections.site@crl-limousin.org) ou en nous téléphonant au 05 55 77 45 69.