Patrick Mialon

Genre : roman, récit, essai.

« Patrick Mialon est né en 1949. Écrivain, critique d’art (il a enseigné l'histoire de l'art à l'École de  beaux-arts de Clermont-Ferrand dans les années 1980), librettiste, fidèle en cela à l’héritage des romantiques allemands, cet auteur a toujours refusé les barrières entre les genres et les registres, convaincu que, de toute façon, c’est la poétique qui, au final, porte le récit, propulse l’écriture en avant d’elle-même.
Nombre de ses textes mêlent ainsi réflexion philosophique et considérations esthétiques, essai et fiction, et apparaissent comme autant de célébrations du verbe et de la vie. »

Parmi ses derniers ouvrages publiés :
Ceux qui appellent dans le noir ou le secret dess(e)in de Marc Petit, Éditions de l’Abbaye d’Auberive, 2006.
La Nuit naissent les étymons (avec Magali Ballet, Gérard Laplace et Richard Bernaer), À Pierre vue, 2004.
Bras, Éditions du Rouergue, 2002.
Denis Falgoux, Éditions Au même titre, 2002.
Désir d’Aubrac ou le désarroi des arpenteurs, Éditions Le temps qu’il fait, 2001.
Une rivière au bout de la langue : Parcours d’écriture (texte de Patrick Mialon) et Paysages (photographies de Marie-Pierre Saunier), Éditions Le bruit des autres et Éditions Filigranes, 2001.
Richard Edwards : Céramiques (texte de Patrick Mialon), A contrario galerie, 2001.
Le Ravissement du monde, Éditions du Miroir, 1999.
1983-1993, intermittence (catalogue d'exposition, texte de Patrick Mialon), LAC & S, 1993.
Limoges Bénédictins, dérives autour d’une gare (avec Max-Alain Grandjean), Éditions Charles Le Bouil, 1991.
L’Envers des corps, Sixtus éditions, 1990.

(Photo : DR).