Didier Ayres

revuelhote.wordpress.com

Genres : théâtre, poésie.

« Didier Ayres est né le 31 octobre 1963, à Paris.
“Je suis né durant l’automne soixante-trois, à la veille de la Toussaint, ce dont le sens m’est apparu bizarrement il y a peu. Toujours est-il que j’ai vécu quatre vies. La première, celle de l’enfance, où je ne me souviens que de l’ennui, et aussi d’une sorte de mélancolie douceâtre, sans doute liée à mon tempérament. La seconde, assez confuse elle aussi, et qui m’a permis de voyager, mais aussi de traverser les difficiles années de formation à la vie, liées aux derniers avatars de mon adolescence. La troisième, cette fois-ci totalement en rapport avec l’écriture et qui sont les années où j’ai expérimenté les formes et les contenus. Il ne reste que très peu de traces de ses travaux. Puis, vient la quatrième vie, celle d’aujourd’hui, qui m’a amené en Limousin, sur les terres paternelles, grands-paternelles, et arrières-grands-paternelles, ce qui veut dire avec une certaine puissance de travail autour de la difficile et trop incontournable figure du père.” »

Parmi ses derniers ouvrages publiés :
Soi-même comme un souffle (avec Alain Giméno), 2019.
Néant, Tarabuste éditeur, 2019.
Lieux (avec Alain Giméno), 2017.
Années : Une Mystique des larmes (avec des dessins de Yasmina Mahdi), éditions du Lavoir Saint-Martin, 2017.
Les Poèmes lyriques (avec Alain Giméno), 2016.
Flamme : Ou le travail de la nudité, éditions Arfuyen, 2014.
Sommeils (avec Alain Giméno), 2014.
Au jardin de méditation (avec Alain Giméno), 2012.
Trois distiques du feu, éditions Le Cadran ligné, 2011.
Monologue depuis le refuge, suivi de Le petit livre de patience (avec une postface de Jean Maison), éditions Arfuyen, 2010.
Le Livre du double hiver, éditions Arfuyen, 2005.
Comme au jour accompli (avec une postface de Jean-Yves Masson), éditions Arfuyen, 2003.
Nous, éditions William Blake & Co, 1998.