Marie-Noëlle Agniau

Genres : poésie, savoirs, livre d'artiste.

« Marie-Noëlle Agniau est née le 4 janvier 1973, à Verdun (55).
Elle est professeur de philosophie. »

Parmi ses derniers ouvrages publiés :
D'azur ou ténèbres (avec Dom et Jean Paul Ruiz), Éditions Ruiz, 2018.
Psalmet suivi de La légèreté de l'arc et des flèches, Éditions La porte, 2018.
Le Poème correspondant (avec Valérie Canat de Chizy), Éditions La porte, 2017.
Le Dernier Acte des sœurs, Éditions La porte, 2017.
Mortels habitants de la Terre, Éditions L'arbre à paroles, 2016.
Atomes, Éditions La porte, 2016.
La Tunique noire de l'âme, Éditions La porte, 2015.
Le Pays d'étincelles, Éditions La porte, 2014.
Capture (avec des photograpies de Laurent Bourdelas), Éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 2014.
Énigme céleste, Éditions La porte, 2014.
Fille de personne (contribution de Marie-Noëlle Agniau à l'ouvrage Limousin sur grand écran, sous la direction de Philippe Grandcoing et Marc Wilmart), Éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 2013.
Cavale, Éditions L’harmattan, 2013.
Empire de la forme humaine, 1 et 2, Éditions La porte, 2013.
Dans un corps zéro contour, Éditions La porte, 2012.
• « La blessure et la grâce : L’horizon de l’être dans les poèmes de Joseph Rouffanche », in L'Horizon poétique de Joseph Rouffanche (sous la direction d'Élodie Bouygues), PULIM, 2011.
Le Tumulte et la faim : Journal d'une lectrice remise au monde, Éditions L’harmattan, 2011.
La Gomme couleur cendre, Éditions La porte, 2010.
Faisons les morts sous la fourrure : Poèmes pour les petits et les grands, Éditions Encres vives, 2010.
Balade en Limousin (ouvrage collectif, avec une contribution de Marie-Noëlle Agniau, préface de Claude Duneton), Éditions Alexandrines, Collection « Sur les pas des écrivains », 2009.
Fragmentations, Éditions La porte, 2009.
Portraits de maîtres : Les profs de philo vus par leurs élèves (ouvrage collectif, sous la direction de Gilbert Pons), Éditions du CNRS, 2008.
La Philosophie à l’épreuve du quotidien, 2 : Méditations du temps présent, Éditions L’harmattan, 2008.
La Tactique des anges, Éditions L’harmattan, 2008.
Temps bénit où fut sommeil, Éditions L'arbre à paroles, 2006.
La Philosophie à l’épreuve du quotidien, Éditions L’harmattan, 2005.
Boxes, Éditions Gros textes, 2005.
Plis nombreux qu'on fait, Éditions La porte, 2004.
Bêtises plus grosses que ton œil, Éditions Contre-Allées, 2004.
Délogée du monde, Éditions L'arbre à paroles, 2004.
Il pleut sur les verrières 1 et 2, Éditions Encres vives, Collection « Encres blanches », 2004.
De ma haine de la description, Éditions L'impertinente, 2003.
Faire usage du sablier, Éditions Encres vives, Collection « Encres blanches », 2003.
Les Moustiques dorment aussi, Éditions Encres vives, Collection « Encres blanches », 2002.
Mon amour est lampe d'ogre, Éditions L'arbre à paroles, Collection « Le buisson ardent », 2002.

Ses contributions à des revues :
À l’index n°12/13.
L’Arbre à paroles n°121.
Bleu d’encre, 2004.
Les Cahiers de Robert Margerit n°18.
Comme en poésie n°16, 17, 18, 19, 26 et 28.
Comme un terrier dans l'igloo n°74, 76, 82, 97, 98 et 99, Jam-session n°94 et 96.
Connaissance hellénique n°141 (revue en ligne).
Contre-allées n°13/14.
Décharge n°120.
Diérèse n°16, 17, 21, 24 et 28.
Friches n°75, 85, 109 et 118.
Glanes n°18.
Hélices, Poésie terrestre n°18 et 19.
Ici & là n°2.
IHV (Intervention à haute voix) n°32 et 41.
L’Indicible frontière n°1, 4 et 5/6.
Inédit nouveau n°193.
IPNS n°14.
Lieu-dit.
Littérales n°1.
Machine à feuilles n°26, 2007.
Mensonges.
Poésie oblique n°1, 2, 3 et 4.
Poésie première n°40.
Poésie terrestre.
Pollen d’azur n°28, 29 et 30.
Rétroviseur n°90.
Thauma n°7, 8, 9, 10, 11 et 12.
Le Tombeau de ta belle n°193.
Traces n°143/144 et 149.
Verso n°114, 119 et 126.
Vorace n°1, 2 et 3.

Sa présence dans des anthologies :
Duos : 118 jeunes poètes de langue française né(e)s à partir de 1970 (anthologie dirigée par Lydia Padellec), Bacchanales n°59, La Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2018.
Comme en poésie au festival de Concèze : 15 ans : anthologie portative des poètes et chanteurs venus participer au cours des 15 ans du festival de Concèze, Éditions Comme en poésie, 2017.
Vibrations en partage, Éditions La Porte des poètes / Théâtre d'Aurillac, 2014.
Pages en Friches, Friches n° 114-114bis, 2013.
Pas d'ici, pas d'ailleurs : Anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines, Éditions Voix d'encre, 2012.
Carré comme une roue de vélo, coédition L’épi de seigle et Touch d’Auge, 2006.
L'Arbre à paroles n°133-134 : « De quelques (h)auteurs », Éditions L'arbre à paroles, 2006.
Résonances, Éditions Memor, 2006.
Trésors de dune, in Carnets de route, Éditions La chambre noire, 2005.
Encres vives n°312 : « Entre deux nuits défaites », Éditions Encres vives, 2004.

Extrait :
« “J'ai tous les droits pour décrire ton événement. Livre des oiseaux en main, je te conseille de ne pas courir, pas comme tu le fais du moins. Tu parles presque. Nul filet ne trie les remous de ta langue. Sa demande excessive, d'air d'appui d'entame. Tu es mon paradis. Mon paradis paradisiaque, où je fais boire tous mes instants, même les plus bestiaux parce que je ressemble aux bêtes quand je regarde le monde se nier dans la guerre des corps, toujours plus vaste toujours plus noire, toujours plus précise dans le dénombrement des corps. Tu es mon paradis. Mon éclatant jardin quand tu marches vers moi, les cheveux en proie à la coiffure du soleil. C'est elle que tu promènes dans les feuilles toutes vertes du week-end. Tu pousses la poussière d'un pied. Un pied ne suffit pas. Tu renverses toutes les étoiles de la nappe, toutes celles du ciel, tout ce qui n'est pas toi. Parfois tu te renverses dedans. Comme dans les bras de chair d'un lit jumeau. Comme l'écharpe qui réchauffe tous les visages. Tu es mon paradis, tout juste à ton prénom. La haine peut s'abattre.”
(Extrait de Temps bénit où fut sommeil). »

Types d'interventions possibles :
• En milieu scolaire.
• Tout public.
• Débats, tables rondes sur l’écriture, la poésie, la lecture, la philosophie.
• Dédicaces.
• Lectures.
• Conférences.

(Photo : DR).