Centre régional du livre en Limousin
Centre régional du livre en Limousin

Contacter le CRL en LimousinS'abonner à La Feuille d'information du CRL


L'actualité du livre :

Au sommaire :

« Le vin dans la série Dumontel » : discussions, lectures, dégustation, dédicaces et chansons au Café littéraire, à Limoges (87).
15e Rencontres de poésie de Saint-Yrieix-la-Perche (87).
Premier Salon du polar et de l'imaginaire, à la médiatheque Jean-Giraudoux, à Bellac (87).
Opération « Voyage professionnel à la Foire de Bologne », organisée par la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse.
Première édition des Rencontres nationales de la bande dessinée, à Angoulême (16).
Marie Sizun, lauréate de la 3e édition du Prix des lecteurs corréziens pour La Maison-Guerre.
Publication de Retours à la marge : les revenus connexes des auteurs du livre.
Un espace « Outils et ressource » sur le nouveau site de l’Agence de valorisation de l’économie et de la culture en Limousin.
Un auteur du Limousin primé par la SGDL.
Le nouveau contrat d'édition à l'ère numérique, publié par la Sofia.
Aides à la diffusion du livre en bibliothèque.
Publication de la version imprimée de la Charte de la conservation dans les bibliothèques.


Le vin dans la série Dumontel : discussions, lectures, dégustation, dédicaces et chansons au Café littéraire, à Limoges« Le vin dans la série Dumontel » : discussions, lectures, dégustation, dédicaces et chansons au Café littéraire, à Limoges (87)

« Des meurtres en Limousin, un inspecteur du nom de Dumontel : ça sent le polar !
Des grands crus et des bars à vin limougeauds : voilà de quoi exciter vos papilles et votre imagination…
Mais quel rapport entre ce personnage et le vin ?
In vino veritas”, nous disait déjà Pline l’Ancien, une des phrases favorites de Dumontel, car l’inspecteur “a des lettres” et il en est de même sous la plume de son créateur littéraire, l’auteur limougeaud Franck Linol qui nous doit bien là quelques explications.
Réponse au Café littéraire, à Limoges, le vendredi 7 octobre 2016, dès 18h.
Mais attention, si on joue sur du velours, ça peut devenir brutal.
On va vous faire chanter, vous allez déguster… avec – ou sans – modération ! »

Avec Franck Linol (écrivain), Pierre Carbonnier (journaliste), Michel Breuil (vigneron corrèzien) et des ponctuations chantantes autour des vins, interprétées par René Portella (avec Yves Dupont à la guitare).

Dégustation et vente des vins de Michel Breuil.
Plateaux de charcuterie et carte de brasserie non-stop.

Retrouvez Franck Linol à la rubrique « Auteurs » de ce site.

(Image : affiche de la manifestation « Le vin dans la série Dumontel » ; texte extrait de la communication du Café littéraire).

Contact, renseignements :
Café littéraire
Entrées au 32, rue François-Mitterrand et par le Hall de la BFM
87000 Limoges
Tél. 09 84 39 41 92
cafelitteraire87@gmail.com
www.cafelitteraire-limoges.fr
www.facebook.com/lecafelitteraire


15e Rencontres de poésie de Saint-Yrieix-la-Perche15e Rencontres de poésie de Saint-Yrieix-la-Perche (87)

Le samedi 8 octobre 2016 se dérouleront les 15e Rencontres de poésie de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne).

Au programme :
• À partir de 11h :
- Réception à l'Hôtel de Ville pour la remise du 17e Prix Troubadours, attribué à Antoine Maine pour son recueil Une vie avec du ciel.
- Présentation du numéro 122 de la revue Friches.
- Pot de bienvenue.
• À partir de 15h, à l'Espace Ferraud :
- Petit salon du livre de poésie.
- Rencontres, lectures et dédicaces.
- Assemblée générale des Cahiers de Poésie verte.
• Vers 17h30 :
- Petite balade guidée dans la vieille ville de Saint-Yrieix-la-Perche et/ou visite d'une exposition au centre culturel (en fonction de la météo), puis clôture des rencontres.

Organisateur, renseignements :
Cahiers de Poésie verte
Le Gravier-de-Glandon
87500 Saint-Yrieix-la-Perche
Tél. 05 55 75 06 40
www.friches.org


Premier Salon du polar et de l'imaginairePremier Salon du polar et de l'imaginaire, à la médiatheque Jean-Giraudoux, à Bellac (87)

La rentrée littéraire sera noire, dans les rayons polar et fantastique, à Bellac, avec le premier Salon du polar et de l'imaginaire organisé à la médiathèque Jean-Giraudoux (12, place du Palais), le samedi 1er octobre 2016, de 10h à 18h.
Entrée Libre.

Au programme :
Dédicaces, table ronde (« Du conte limousin à la fantasy », par Cyril Cognéras, Patrick K. Dewdney et David Glomot), lectures à écouter tout au long de la journée et exposition, le tout concocté en étroite collaboration avec la revue Leberon dans la continuité de l’exposition estivale avec ses illustrateurs à la médiathèque.

Parmi les participants :
Les revues et éditions Leberon, Le Cri du Troll, Plume blanche (avec Marion Obry), Black-out (avec Fabrice Garcia) et les auteurs et illustrateurs Michaël Bettinelli, Nicolas Bouchard, Christian Brissart, Patrick K. Dewdney, Pierre Frémont, Kervarec’h, Frank Klarczyk, Adeline Pavageau, Serge Quadruppani, Anthony Signol et Christian Viguié.

Organisateur, renseignements :
Réseau intercommunal de lecture du Haut-Limousin
12, avenue Jean-Jaurès, BP 29
87300 Bellac
Tél. 05 55 60 69 33
mediathautlimousin@gmail.com
cchl.e-sezhame.fr/index


Voyage professionnal à la Foire du livre de BologneOpération « Voyage professionnel à la Foire de Bologne », organisée par la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse

« La Charte [des auteurs et des illustrateurs jeunesse] lance la 5e édition de l’opération “Voyage professionnel à la Foire de Bologne”. L’objectif du projet est de permettre à 12 jeunes auteurs-illustrateurs résidant en France métropolitaine de développer leur réseau à l’international et, plus largement, de les former à présenter leur travail et initier des contacts professionnels.
La Foire du livre de Bologne, premier salon professionnel de l’édition jeunesse, aura lieu du 3 au 6 avril 2017.
Créé en 2012 par la Charte et le MOTif, ce projet s’est élargi il y a deux ans grâce à l'arrivée de deux nouveaux partenaires, l’Arald et l’ARL Paca. Depuis l'an dernier, l’Écla et le Centre français d'exploitation du droit de copie (CFC) se sont joints au projet, permettant aux illustrateurs de toute la Métropole de présenter leur candidature. »

Retrouvez les modalités de candidature, le règlement et la fiche d'inscription à télécharger sur le site de la Charte : la-charte.fr.

Les dossiers de candidature sont en faire parvenir à la Charte jusqu'au 21 octobre 2016.

(Texte et image issus de la communication de la Charte).

Organisateur, renseignements :
Isabelle Dubois
La Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse
Hôtel de Massa
38, rue du Faubourg-Saint-Jacques
75014 Paris
Tél. 01 42 81 19 93
ecrire@la-charte.fr


Rencontres nationales de la bande dessinéePremière édition des Rencontres nationales de la bande dessinée, à Angoulême (16)

Du mercredi 28 au vendredi 30 septembre 2016, à Angoulême (Charente), « La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image organise la première édition des Rencontres nationales de la bande dessinée.
Sous le titre “La bande dessinée au tournant”, ces rencontres se tiendront en partenariat avec les États généraux de la bande dessinée lancés début 2015, dont elles constitueront un point d’étape important.
Au programme : un focus spécifique sur les auteurs avec notamment la restitution des premiers résultats du volet qualitatif de l’enquête sur la situation des auteurs conduite par les États généraux de la bande dessinée, la place des écoles spécialisées comme voie d’accès à la profession, les analyses des éditeurs devant la crise que connaît le marché, le marché de la planche originale, la place que la bande dessinée occupe aujourd’hui dans le paysage culturel. »

Découvrez le programme complet sur www.citebd.org.

Téléchargez le programme détaillé au format PDF.

Téléchargez le dossier de presse.

Téléchargez le bulletin d'incription (inscription en ligne sur www.citebd.org).

Souhaitant qu’un grand nombre d’auteurs de bande dessinée de Nouvelle-Aquitaine puissent participer à ces rencontres au cours desquelles une place importante sera accordée à la situation des auteurs, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, dans la limite des budgets qui sont les siens, peut prendre en charge l’inscription, les repas, l'hébergement et le déplacement d’auteurs non imposables ou bénéficiaires du RSA (cette mention de prise en charge est indiquée sur le formulaire d’inscription).

(Texte issu de la communication de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image).

Contact, renseignements :
Virginie Berger
Tél. 05 45 38 65 40
vberger@citebd.org


La Maison-Guerre, de Marie Sizun (éditions Arléa)Marie SizunMarie Sizun, lauréate de la 3e édition du Prix des lecteurs corréziens pour La Maison-Guerre

La Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze, les bibliothèques corréziennes et les librairies partenaires ont organisé le Prix des lecteurs corréziens 2015-2016.
Pour sa troisième édition, ce prix départemental s’adressait aux lecteurs de plus de quinze ans et récompense un ouvrage d’un auteur d’expression française, publié entre septembre 2014 et août 2015.

En octobre 2015, un comité départemental, constitué des bibliothécaires d'Argentat, Arnac-Pompadour, Juillac, Meyssac, Objat, Seilhac, Uzerche et de la BDP de la Corrèze a établi une première liste de sept titres.
Ces derniers ont été proposés aux lecteurs des bibliothèques corréziennes qui en ont choisi trois en mars dernier.
Du mois d'avril à la mi-juin 2016, les lecteurs corréziens devaient départager ces trois titres finalistes. Il s'agissait de :
Une femme blessée, de Marina Carrère d'Encausse.
Vous prendrez bien un dessert ?, de Sophie Henrionnet.
La Maison-Guerre, de Marie Sizun.

Les lecteurs de trente-six bibliothèques et les clients de sept librairies se sont associés au vote et La Maison-Guerre l'a emporté.
Au total, 534 Corréziens ont participé à cette troisième édition. D'année en année, sont constatés une augmentation du nombre de votants et un intérêt croissant pour ce prix.
Vingt lecteurs ont été tirés au sort pour recevoir le livre primé.

Une des originalités du Prix des lecteurs corréziens réside dans le fait que la récompense pour l'auteur du livre primé est de pouvoir venir en Corrèze à la rencontre de ses lecteurs. Cette année, Marie Sizun sera donc présente dans le département du 21 au 24 septembre, notamment dans les médiathèques membres du comité départemental qui animent ce prix : Argentat, Arnac-Pompadour, Juillac, Meyssac, Objat, Seilhac et Uzerche.

L'ouvrage primé :
« La Maison-Guerre est le huitième roman de Marie Sizun publié aux éditions Arléa en janvier 2015.
Lorsque Vera confie sa petite fille de 4 ans à ce qui va devenir, dans son imaginaire d'enfant, la “maison-guerre”, un lieu silencieux occupé par de vieilles personnes, elle ne songe qu'à la protéger de la cruauté des temps. Mais le lieu, si présent, si fort, deviendra dans l'esprit de la fillette une source de mystères et d'émotions.
Dans ce roman, Marie Sizun évoque avec beaucoup de sensibilité les souvenirs d'enfance, la quête de la mémoire. C'est un ouvrage attachant et bouleversant. »

L'auteure :
« Marie Sizun est née en 1940. Agrégée de lettres classiques, elle a enseigné en France puis en Allemagne et en Belgique. Elle vit à Paris depuis 2001 et se consacre exclusivement à l'écriture. Marie Sizun publie son premier roman aux éditions Arléa, Le Père de la petite, en 2005, puis La Femme de l'Allemand (2007), Jeux croisés (2008), Plage (2010), Un léger déplacement (2012) et Un jour par la forêt (2013).
Son nouveau roman, La Gouvernante suédoise, paraîtra en août lors de la rentrée littéraire 2016. »

Retrouvez Marie Sizun sur le site des éditions Arléa : www.arlea.fr.

(Texte issu de la communication de la Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze. Images : couverture de La Maison-Guerre, publié aux éditions Arléa, et photographie de Marie Sizun – © éditions Arléa).

Contact, renseignements :
Marie-Claude Traverse
Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze
Le Touron
19000 Tulle
Tél. 05 55 29 96 40
Fax 05 55 29 96 49
mtraverse@correze.fr
www.bdp.correze.fr


Retours à la marge : les revenus connexes des auteurs du livrePublication de Retours à la marge : les revenus connexes des auteurs du livre

La Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) a publié (février 2016) une enquête interrégionale sur les revenus connexes des auteurs du livre, sous le titre de Retours à la marge : les revenus connexes des auteurs du livre : enquête interrégionale (données 2013-2014).

« La situation économique des auteurs a donné lieu au cours de l’année 2015 à plusieurs enquêtes menées par les pouvoirs publics (ministère de la Culture et de la Communication, Centre national du livre).
C’est dans ce contexte que 12 des structures régionales pour le livre, membres de la Fill, ont souhaité apporter un éclairage complémentaire à cette question par l’étude des activités connexes des auteurs en région.
Le CRL Bourgogne, Livre et lecture en Bretagne, Ciclic Centre-Val de Loire, le CRL en Limousin, Languedoc-Roussillon livre et lecture, le CRL Lorraine, le CRL Midi-Pyrénées, le CRLL Nord-Pas de Calais,le CRL Basse-Normandie, l’ARL Haute-Normandie, l’ARL Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Arald Rhône-Alpes ont contribué à cette enquête.

Méthodologie de l’enquête :
Entre le 9 décembre 2015 et le 15 janvier 2016, 1 549 personnes, sur les 3 394 auteurs du livre (écrivains, illustrateurs, traducteurs) répertoriés dans 12 régions, ont répondu à un questionnaire en ligne portant sur leurs revenus et leurs pratiques au cours des années 2013 et 2014.
Les résultats sont analysés par Emmanuel Négrier (Cepel-CNRS-Université de Montpellier) dans le rapport intitulé Retours à la marge, à télécharger ci-dessous.

Caractéristiques de l’échantillon :
• Hommes : 58% – Femmes : 42%
• Âge moyen : 52 ans.
• Nombre moyen d’ouvrages publiés : 17
• Affiliés au régime de sécurité sociale des artistes auteurs : 38%, dont affiliés Agessa : 30% – affiliés MDA : 8%
• 11% des répondants n’exercent aucune autre activité professionnelle – 60% exercent une autre profession – 29% sont retraités.
• 20% déclarent un revenu global annuel sous le seuil de pauvreté – 48% ont un revenu global annuel inférieur à 25 000 euros.

Principales conclusions :
• Une large majorité d’auteurs (95%) présents dans l’espace public dans le cadre d’activités connexes très diversifiées : 80% des répondants exercent des activités connexes qui se situent dans au moins deux des quatre types d’activités identifiés dans l’étude (autour de l’œuvre / de l’auteur / de la transmission / de la création).
• L’affiliation au régime de sécurité sociale des artistes auteurs est nettement corrélée avec l’engagement dans ces pratiques et avec leur rémunération.
• Une forte mobilité interrégionale : l’étude confirme la décentralisation de la vie littéraire à travers une forte mobilité interrégionale des auteurs : c’est dans d’autres régions que l’on se rend lorsqu’on sort de son territoire, Paris et l’Île-de-France n’étant cités qu’en troisième position, y compris par les auteurs affiliés.
• Une rémunération encore trop peu fréquente et une méconnaissance des modes de rémunération par les opérateurs : la difficulté à se faire rémunérer croît avec la probabilité d’être dans un rapport de rémunération. Les affiliés concentrent un haut niveau de difficulté, sans doute parce qu’ils expriment leurs exigences de rémunération avec plus de régularité et de force que les non affiliés. Ils le font dans des situations où la méconnaissance des pratiques et des outils légaux par les opérateurs reste importante.
• Une nécessaire reconnaissance des activités connexes : le développement des activités connexes est loin d’assurer un niveau de revenu suffisant pour des auteurs dont le revenu global demeure, pour la grande majorité d’entre eux, limité. Compte tenu de la modestie des ressources des auteurs, il y a lieu de travailler à la reconnaissance de ces activités connexes, au sens politique, comme au sens plus particulier de leur mode de rémunération. »

Télécharger au format PDF Retours à la marge : les revenus connexes des auteurs du livre : enquête interrégionale (données 2013-2014) (106 pages, 19 Mo)

Pour consulter les résultats des études nationales sur la situation économique et sociale des auteurs du livre réalisées par le ministère de la Culture et de la Communication et le Centre national du livre en 2016, suivre le lien suivant : www.culturecommunication.gouv.fr.

(Texte extrait de Retours à la marge : les revenus connexes des auteurs du livre, publié par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture).

Renseignements :
Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill)
132, rue du Faubourg-Saint-Denis
75010 Paris
Tél. 01 43 57 85 02
Fax 09 70 60 20 50
fill-livrelecture.org


Agence de valorisation de l’économie et de la culture en LimousinUn espace « Outils et ressource » sur le nouveau site de l’Agence de valorisation de l’économie et de la culture en Limousin

L’Agence de valorisation de l’économie et de la culture (AVEC) en Limousin annonce la migration vers son nouveau site de l’espace « Outils et ressource » (jusqu’alors sur www.culture-en-limousin.fr).
Rappelons que cet espace de diffusion a « pour but de procurer aux structures et aux porteurs de projet culturels des éléments pour entreprendre, se structurer et se professionnaliser. Sont accessibles dans cette rubrique différents types d’information : de l’actualité, des publications, et (bientôt) des fiches annuaires.
Cet espace se veut évolutif tant dans la forme que dans les contenus. »
Vous pouvez donc y retrouver les annonces de journées d’information / formations, des appels à projet, des publications, des offres d’emploi et de stage et autres annonces.

Pour consulter cette rubrique : avec-limousin.fr

(Texte issu de la communication de l’Agence de valorisation de l’économie et de la culture en Limousin).

Contact, renseignements :
Agence de valorisation de l’économie et de la culture en Limousin
19, boulevard de la Corderie
87000 Limoges
Tél. 05 87 21 30 50
avec-limousin.fr


Un auteur du Limousin primé par la SGDL

La Société des gens de lettres (SGDL) annonce la création de deux nouvelles bourses de création, attribuées à Stéphan Lévy-Kuentz et à Julien Bosc (ce dernier vivant en Creuse).

Grâce à des legs d'auteurs, deux nouvelles bourses de soutien à la création littéraire contemporaine, attribuées à des manuscrits en cours de rédaction, ont donc ,été mises en place par la Société des gens de lettres (SGDL).
Sarane Alexandrian (1927-2009), écrivain et critique d'art, a donné son nom à une première bourse, dotée de 10 000 euros. Elle a été accordée en 2015 à l'écrivain et scénariste Stéphan Lévy-Kuentz.
La seconde bourse de la SGDL, dotée de 5 000 euros, prend le nom de la poétesse Gina Chenouard et a été attribuée à Julien Bosc, auteur, metteur en scène de théâtre et créateur en 2013 des éditions Le Phare du Cousseix.

Retrouvez Julien Bosc à la rubrique « Auteurs » de ce site.


Le nouveau contrat d'édition à l'ère numériqueLe nouveau contrat d'édition à l'ère numérique, publié par la Sofia

La Sofia (Société française des intérêts des auteurs de l'écrit) a publié Le nouveau contrat d'édition à l'ère numérique, sujet développé lors des rencontres professionnelles qui se sont déroulées à la Maison de la poésie, à Paris, le 5 février 2015.

« Depuis le 1er décembre, l’ordonnance prise par le Gouvernement le 12 novembre 2014, à la suite de l’habilitation législative contenue dans la loi du 8 juillet 2014, a donné force légale aux dispositions de l’accord-cadre du 21 mars 2013 entre auteurs et éditeurs. Ainsi, le nouveau contrat d’édition à l’ère numérique est, désormais, entré en application.
Quelles en sont les innovations ? Quelle portée pratique ont-elles ? Comment se conjuguent les droits numériques avec ceux du livre imprimé ? Qu’est-il prévu en matière de rémunération ?
Le directeur du Livre et de la Lecture, un universitaire de renom et les signataires de l’accord-cadre représentant les auteurs et les éditeurs se sont réunis, le 5 février 2015, lors de la 5e édition des Rencontres de la Sofia pour cerner, pour vous, les éléments-clés de ce nouveau dispositif et ses enjeux actuels. »

Au sommaire :
• « Le nouveau contrat d'édition »,  par Alain Absire, président de la Sofia, auteur
• « La genèse du nouveau régime et l'encadrement administratif et législatif », par Nicolas Georges, directeur chargé du Livre et de la Lecture, ministère de la Culture et de la Communication
• « La synthèse des dispositions nouvellement mises en œuvre », par Christophe Caron, professeur agrégé à la faculté de droit de Paris-Est, avocat à la Cour, cabinet Christophe Caron
• « Dialogue entre les signataires de l’accord-cadre », par Marie Sellier, présidente de la Société des gens de Lettres, auteur (SGDL), et Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition (SNE), président-directeur général du groupe Média-Participations
• « Clôture », par Agnès Fruman, vice-présidente de la Sofia, secrétaire générale des éditions Albin-Michel

Une version de cet ouvrage est disponible gratuitement sur www.la-sofia.org.

(Image : couverture de Le nouveau contrat d'édition à l'ère numérique ; texte extrait de l'ouvrage).

Contact, renseignements :
La Sofia (Société française des intérêts des auteurs de l'écrit)
199 bis, boulevard Saint-Germain
75345 Paris Cedex 07
Tél. 01 44 07 06 48
Fax 01 44 07 17 88
www.la-sofia.org


Aides à la diffusion du livre en bibliothèque

« Ce nouveau dispositif, mis en place à compter de l’année 2015, vise à accompagner les projets développés par les bibliothèques en faveur de publics empêchés nécessitant des actions particulières pour bénéficier d’une égalité d’accès au livre et à la lecture.

Ces subventions constituent un soutien global à des projets de qualité, intégrant notamment des collections, des actions de médiation et de valorisation des fonds développés en faveur de publics spécifiques. L’assiette de calcul de ces subventions pourra inclure, pour les bibliothèques en milieux pénitentiaires et hospitaliers, le coût de formation d’auxiliaires bibliothécaires et des actions de sensibilisation de personnels encadrants ainsi que pour les nouveaux projets visant les personnes dépendantes, une partie des frais de personnels de médiation.
Elles bénéficient aux publics empêchés de lire du fait de leur handicap, de leur détention, de leur hospitalisation, de leur perte d’autonomie ; sont également concernés les publics géographiquement, culturellement ou socialement éloignés du livre et de la lecture, prioritairement via des actions menées en réseaux visant les usagers des plus petites communes.
Ponctuellement, des appels à projets pourront être publiés par le CNL ».

Pour en savoir plus, retrouvez l'annonce sur le site du Centre national du livre.


Charte de la conservation dans les bibliothèquesPublication de la version imprimée de la Charte de la conservation dans les bibliothèques

Le Service du livre et de la lecture de la Direction générale des médias et des industries culturelles (ministère de la Culture et de la Communication) a publié, en décembre 2014, la version imprimée de la Charte de la conservation dans les bibliothèques.
Ce fascicule de trente-deux pages a été élaboré conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication et par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Coordonnée par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture, il récapitule les normes, les standards et les bonnes pratiques de conservation qui sont actuellement de règle au niveau national et international dans le domaine des bibliothèques.

« L'exceptionnelle richesse des collections des bibliothèques françaises mais aussi les contraintes scientifiques et artistiques ainsi que matérielles, techniques, budgétaires qui pèsent sur leur conservation,
la répartition de ces collections sur l'ensemble du territoire national dans un cadre administratif décentralisé mais avec la nécessité de leur garantir partout des conditions satisfaisantes de conservation et, par suite, de communication et de mise en valeur,
la complémentarité des collections patrimoniales et des collections courantes des bibliothèques mais aussi la spécificité de leurs statuts et de leur conservation,
l'émergence régulière de nouveaux patrimoines ainsi que l'intérêt scientifique, esthétique ou mémoriel de documents, d'objets ou de collections qui, jusque-là, n'avaient pas revêtu ce caractère,
l'importance et la rapidité des évolutions scientifiques et techniques, dans un cadre coopératif et normalisé,
le développement des collections nativement numériques et numérisées, et les transformations qu'elles ont entraînées en matière de conservation,
la nécessité d'apporter aux responsables de ces collections une formation initiale et continue de qualité et de les sensibiliser aux règles éthiques de la conservation,
le constat que les politiques, les instruments et les services développés en matière de conservation par le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et le réseau des bibliothèques françaises forment une base indispensable mais ne peuvent entièrement répondre aux exigences des établissements et des personnels ni à certaines situations courantes ou exceptionnelles qu'ils rencontrent,
enfin la conviction que, sans préjudice des obligations légales et réglementaires auxquelles les établissements, les personnels, les collections sont assujettis, les acteurs de la conservation ne peuvent accomplir leur mission sans un engagement individuel et collectif réglé sur de bonnes pratiques, reconnues au sein de leurs professions respectives,
ont conduit le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à établir les recommandations suivantes [dans l'ouvrage] en matière de conservation des collections de bibliothèque et à inviter les institutions responsables de ces collections à y adhérer.
La Fédération interrégionale du livre et de la lecture qui œuvre, depuis sa création, à la dissémination sur les territoires des bonnes pratiques de conservation et de valorisation du patrimoine écrit, ne peut qu'adhérer à cette charte et inviter ses membres à lui emboîter le pas. »

Pour en savoir plus :
www.fill.fr.
www.patrimoineecrit.culture.gouv.fr.

La Charte de la conservation dans les bibliothèques est aussi accessible en ligne (au format PDF) :
www.patrimoineecrit.culture.gouv.fr.

(Image : couverture de la Charte de la conservation dans les bibliothèques ; texte issu de son avant-propos).


 



Rejoignez le Centre régional du livre en Limousin sur Facebook.


En tant que rédacteurs de ce site, nous œuvrons pour vous permettre d'accéder aux informations les plus exactes possibles dans le domaine du livre et de la lecture en Limousin.
Cependant, parmi la somme de données que nous diffusons, il se peut que certaines nécessitent une réactualisation.
Donc, si vous remarquez des informations erronées ou manquantes dans ce site, nous vous invitons à nous en faire part en écrivant au CRL en Limousin (adresse postale ou corrections.site@crl-limousin.org) ou en nous téléphonant au 05 55 77 45 69.
Nous vous remercions par avance pour votre contribution.

 

Mentions légalesCrédits